• Mes humeurs

    De l’importance d’être vraie…

      Ma vie durant, j’ai porté un masque… Parfois consciemment, en guise de protection… Parfois inconsciemment, en guise de réflexe… Aujourd’hui enfin, je saisi l’importance d’être vraie. De par mon éducation, mon environnement et ma personnalité, j’ai appris à maîtriser mes émotions. Surtout, j’ai appris à les camoufler. Ne jamais montrer que l’on peut être vulnérable au risque d’être abusée. Cet « adage », je le tiens de mes parents. Leur trajectoire de vie respective a fait d’eux des rocs. Dans toute leur bienveillance, dès ma naissance, ils m’ont appris à être un rocher… Longtemps, j’ai cru que cet aspect de ma personne était une force. Etre capable de dompter ses émotions,…

  • Mes humeurs

    Ma wishlist de maman pour Noël

    Hier, j’ai oublié de poster le billet rétro de la semaine! Alors le voici! Ma wishlist de maman pour Noël!   Cher Papa Noël, je me permets de te contacter afin de te faire part de mes souhaits concernant les fêtes de fin d’année… Avant toute chose, sache que, tout au long de l’année, j’ai été incroyablement bienveillante, extrêmement à l’écoute, merveilleusement empathique avec mes enfants (bon, si tu zappes les fois où j’ai hurlé comme une hyène, puni à tour de bras et menacé à la pelle). Bref, dans la mesure où je suis une mère extraordinaire, je me suis permise de te rédiger une liste de vœux :  …

  • Ma famille

    Les dix commandements du jeune parent

    Avant de devenir parent, tu te renseignes ici et là sur ce qui t’attend avec l’arrivée de bébé. Aujourd’hui, je te révèle la vérité vraie!   N°1 : Sur toute notion de repos, tu feras une croix   Plus jamais tu ne retrouveras cette merveilleuse sensation du sommeil réparateur. Tu sais, quand à 15 ans, tu te réveillais fraîche comme la rosée du matin. Et bah oublie. Maintenant, quand tu te lèves, tu as l’impression de ne pas avoir dormi depuis 72h. Et d’avoir soulevé un 33 tonnes. D’une main.   N°2 : Du vomi sur toi, tu t’imprègneras        Du vomi et de toute autre élément sortant du corps de ton…

  • Ma famille

    L’annonce du handicap

      Je t’ai fait, il y a peu, le récit de mon accouchement. Les choses ne se sont malheureusement pas arrêtées là… Poursuivons là où j’avais clos mon récit : Enfin, au bout de quelques minutes, on nous l’amène. Mais, compte tenu de tout ce qu’il a subi, il se retrouve en couveuse. Il est donc là, à côté de moi. Ce petit être pour lequel j’ai vécu tout ça… Mon fils se retrouve donc à côté de moi, enfermé dans cette petite cage. Je l’observe. Je l’admire. Compte tenu de la « violence » de mon accouchement, je ne parviens pas à réaliser qu’il est à mes côtés à présent. Non seulement…

  • menus-idees-repas-recettes-courses-semaine
    Mon quotidien

    Mes menus de la semaine

    Aujourd’hui, je reviens afin de partager avec toi mes idées menus pour la semaine. Pour rappel, voici mon organisation : Mon planning va du vendredi soir au jeudi soir. J’élabore mes menus le mercredi, fait mon drive le jeudi et finalise mes courses le vendredi (drive + Biocoop). J’essaie, autant que possible, de faire maison (y compris yaourts et goûters). Nous sommes quatre à la maison. L’Homme et moi travaillant, jamais tu ne verras de repas de midi durant la semaine dans la mesure où ils sont composés des restes de la vieille (ou avant veille). (Si tu veux encore plus d’idées, tu peux aller voir ici et là ) VENDREDI…

  • grossesse-accouchement-hospitalisation
    Ma famille

    Mon accouchement, jour 5 : il est là !!!

    Ce billet fait partie des premiers articles que j’ai publié sur mon premier blog. Je tenais à ce qu’il soit présent sur celui-ci. Voici la suite du récit de l’accouchement de mon cinquan… Afin d’en préserver l’authenticité, je n’ai procédé à aucune correction. Si tu veux lire le début, tu trouveras la première, seconde , troisième et quatrième partie en cliquant sur les liens… Un vrai roman!) Vers 8 heures, c’est intenable. Je m’apprête à réveiller mon homme pour lui dire d’appeler une sage femme quand Splash (clin d’œil à l’émission de la veille au soir, ironie quand tu nous tiens) ! Je viens de rompre la poche des eaux… Mon homme, qui sort…

  • grossesse-accouchement-hospitalisation
    Ma famille

    Mon accouchement, jour 4 : Vous êtes sérieux ???

    Ce billet fait partie des premiers articles que j’ai publié sur mon premier blog. Je tenais à ce qu’il soit présent sur celui-ci. Voici la suite du récit de l’accouchement de mon cinquan… Afin d’en préserver l’authenticité, je n’ai procédé à aucune correction. Si tu veux lire le début, tu trouveras la première, seconde et troisième partie en cliquant sur les liens… Un vrai roman!) Nous patientons quelques heures avant d’avoir un retour de l’équipe. Nous discutons de tout ce que nous avons vécu ces derniers temps (rappelons le pour un rhume !) lorsque la sage femme arrive dans notre chambre avec une tête déconfite : « on vous déclenche » Pardon ???? On me…

  • Mes humeurs

    Comment j’apprends à lâcher prise…

    Depuis quelques temps maintenant, je lis beaucoup afin d’évoluer… Vaste projet me diras-tu… Et pourtant… Ce sont bel et bien ces lectures (parsemées d’un chouille d’introspection) qui me permettent de tendre ce vers quoi j’aspire… Le lâcher prise… Faire le point   Il me semble qu’avant de toucher du doigt le lâcher-prise, il s’agit d’accepter le fait que notre comportement/attitude soit problématique. Par exemple, en ce qui me concerne, j’ai une tendance à l’hyper-contrôle, la rigidité et la quête de perfection (sinon, en dehors de ça, je suis sympa hein 😉 ). Il y a encore quelque temps, j’estimais que, dans le mesure où je faisais mieux que l’autre, c’était…

  • grossesse-accouchement-hospitalisation
    Ma famille

    Mon accouchement, jour 3 : je suis un rat de laboratoire

      [Ce billet fait partie des premiers articles que j’ai publié sur mon premier blog. Je tenais à ce qu’il soit présent sur celui-ci. Voici la suite du récit de l’accouchement de mon cinquan… Afin d’en préserver l’authenticité, je n’ai procédé à aucune correction. Si tu veux lire le début, tu trouveras la première partie ici et la deuxième partie là) Et là, alors que je somnole, je vois débouler la sage femme qui me dit « le tracé n’est pas bon, on vous descend en salle de naissance ! ». Ni une, ni deux, je prends mon téléphone pour prévenir l’homme qui dort à la maison. « C’est une blague ? » me répond-t-il spontanément.…