20 mois après : l’hygiène problématique

sal

Pas de panique, je ne vais pas parler de mon hygiène corporelle ici. Pour rassurer les plus inquiètes, je me douche tous les jours. Il m’arrive même parfois de mettre du déo.

Bref, là n’est pas la question… Si j’aborde cette thématique aujourd’hui c’est pour vous parler (encore et toujours) du tout p’tit. Car voyez vous, hier nous nous sommes lancés un défi de taille l’Homme et moi-même : couper les ongles de notre fils. Ah ah ! Pire que Koh Lanta n’est ce pas ?

Après 30 minutes de lutte infernale, de pleurs inconsolables (de free fight soyons clairs), nous sommes enfin parvenus à couper … 1 ongle ! Car vois-tu, le tout p’tit, lorsque tu approches la paire de ciseaux de sa main (pire de son pied !!!) et bah il se met en mode « exorciste ». Emily Rose n’a qu’à bien se tenir ! Tu as tout bonnement l’impression de lui arracher un membre, ni plus ni moins… Comme je le disais hier sur FB, j’ignore ce qu’il se passe dans sa tête, quel scénario il se fait pour flipper autant… Remake de Massacre à la Tronçonneuse ? Reviviscence d’Edward aux Mains d’Argent ?

Du coup, j’ai étendu ma réflexion à tous les « soins » (car oui c’est du soin, y a bien des gens qui payent pour aller chez la manucure non ?). Lorsqu’il s’agit de laver les oreilles, même topo ! Le nez je t’en parle pas ! Enfin si je t’en parle parce que ça aura été mon traumatisme pendant des mois ce truc… Comment tu peux décemment prendre une pipette rempli d’eau et « pschitter » ton enfant, que dis je, ton nourrisson sans sourciller ? Je suis trop faible pour ça… Mes angoisses s’en sont évidemment données à cœur joie : « Et s’il s’étouffait ? » « Et s’il buvait la tasse ? » « Et s’il se noyait à l’intérieur de lui-même ? ». Bon ok, je suis grave déglinguée du bulbe…

Bref tout ça pour en venir où ? Et bien je pense que le tout p’tit est fait pour vivre à l’état sauvage. Les ongles, on les ronge (même ceux des pieds). Les oreilles, on en fait de la cire pour les bougies. Le nez, bon ok ça devient un peu crade là…

Mais car il y a un mais, le tout p’tit adore aussi prendre son bain. Oui mon fils est une princesse craspouille. Autant il aime avoir les fesses dans l’eau, autant tout ce qui est hygiène « périphérique » le rebute. Tu imagines bien que nous avons tenté de couper les ongles dans le bain ; pour le résultat que tu connais sans doute. Alors voilà, tu fais un enfant, t’essais d’en prendre soin et tout et tout et voilà le résultat ! Bref cet enfant est une diva crado, je ne vois pas d’autres explications.

Alors rassure moi, dis moi à quel point c’est galère aussi chez toi ?

6 Comments on 20 mois après : l’hygiène problématique

  1. Walter
    13 octobre 2014 at 17:28 (3 années ago)
    Alors pour couper les ongles aucun souci. Il va chercher de lui même la paire de ciseaux, pour les oreilles il nous apporte les cotons tiges et veut même le faire lui-même. Pour le nez aucun problème même s’il sait que c’est pas agréable d’ailleurs il se prépare puis après donne l’autre narine. C’est la seule chose de bien avec lui pour lesquels on a pas se battre.
    Comme l’enfant est une éponge encore plus quand ils sont nourrissons, s’il sent la moindre hésitation, il te le fait savoir. Avec moi pas de soucis mais avec sa mère pour les même choses bah ce fut plus difficile. Lui faire comprendre qu’il a pas le choix mais bon chaque enfant est différent et donc ma méthode marche avec le mien mais pas forcément pour toi.
    Répondre
    • Pasquunemere
      13 octobre 2014 at 22:03 (3 années ago)
      Quelle chance d’avoir un enfant qui ne rechigne pas pour tous ces soins. Tu soulignes un point très juste : l’appréhension. Car il est vrai qu’après de nombreux mois de lutte, nous avons tendance à redouter ces moments. Evidemment, il doit le sentir. Il nous faut faire table rase et partir sur de nouvelles bases. Reprendre confiance pour pouvoir être en mesure de le rassurer. Merci pour ton témoignage!
      Répondre
  2. petite yaye
    13 octobre 2014 at 19:13 (3 années ago)
    Ah ah, je vais te faire bien criser, ici c’est comme chez walter : on se nettoie le nez au pschitt tous les jours, ça fait partie d’un rituel du bain même si ce n’est pas agréable, pour les ongles c’est en comptines et je suis obligée de me battre pour qu’il n’utilise pas 1 boîte de coton-tiges par semaine !!! Pour que ce soit la crise comme ça il a dû se passer qqch dans sa tête… je dirai d’essayer de le faire vous même devant lui pour qu’il ait petit à petit envie de vous imiter… je dis ça, je ne dis rien ! Bisous bien cracras 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      13 octobre 2014 at 22:05 (3 années ago)
      Ah bah chez toi aussi c’est bonheur! 😉 Bonne idée pour le faire devant lui. Surtout qu’il est en pleine imitation en ce moment! On a un coup à jouer! Merci beaucoup!
      Répondre
  3. Emma June
    14 octobre 2014 at 09:08 (3 années ago)
    Héhé! Ca m’a fait rire et en même temps ca m’a rassuré de ne pas être seule à avoir vécu cet enfer! MisterBB était exactement comme ton p’tit: nez, ongles, oreilles, impossible de l’approcher…Depuis ses 3 ans, ça va un peu mieux…On est passé au Pschitt dans le nez (il le fait même tout seul), les oreilles et les ongles, ça marche au chantage au bonbon (c’est moche, je sais, mais quand on a subi ce qu’on a subi…). Bon courage!
    Répondre
    • Pasquunemere
      14 octobre 2014 at 13:52 (3 années ago)
      Alléluia! Enfin quelqu’un qui galère (enfin a galéré 😉 ) comme moi. Ce que tu dis me rassure quant au fait que les choses tendent à s’améliorer avec l’âge… Le chantage, j’ai rien contre moi du moment que c’est pour son bien 😉
      Répondre

Leave a Reply