A l’origine, il y a le couple…

couple enfant

Hier, nous étions invités chez un couple d’amis. Parents d’un petit garçon de 10 mois, le couple s’accoutume difficilement à leur nouvelle vie à trois… Comment ne pas les comprendre ?…

Nous sommes passés par là. Aujourd’hui encore, la vie est faite d’ajustements réciproques et de compromis. Nous les comprenons donc. Or, nous avons assisté à un conflit tel que j’aurais aimé disparaître en un claquement de doigts.

Alors qu’ils ne nous avaient jamais donné accès à ça, nos amis en sont venus aux mots. Violents. Blessants. Le dialogue entre eux ne semble plus possible. La communication est rompue. Chacun défend son point de vue. L’Autre n’existe plus.

Spectateurs impuissants que nous étions, ils nous ont pris à parti. Je n’ai pu me résoudre à intervenir dans ce conflit. La seule chose que j’ai pu faire a été de les séparer. J’ai pris mon amie sous le bras et l’Homme a embarqué son conjoint.

En proie à la colère, elle a continué à vouloir me faire prendre partie. Comment l’en blâmer ?… J’imagine son sentiment de détresse. Se sentir seule dans son couple. Je n’ose imaginer à quel point cela peut être difficile… Je l’ai laissé vider son sac. Ses mots, ses larmes, son corps, tout traduisait son mal être. Il est une chose que je me suis toutefois permise de lui dire : à l’origine, il y a le couple…

Ne jamais oublier cette décision commune qui a été prise de fonder un foyer. De donner naissance à l’amour qui uni un couple. Cet amour qui aujourd’hui les éloigne. On lit souvent qu’à l’arrivée d’un enfant, ce dernier passe au devant de toutes les priorités. Oui, c’est vrai. Mais il me semble important de ne jamais oublier d’où vient cet enfant.

Je ne pense pas qu’elle m’ait entendu, trop aux prises avec sa rancœur. Cette amie, mon amie, je vais la revoir. Je vais l’inviter au resto et nous allons discuter. De tout ce qui la rend malheureuse. De ce statut de conjointe qui ne semble plus aujourd’hui lui convenir. Mais je garde en tête cette phrase que j’ai prononcée : ne jamais oublier qu’à l’origine, il y a le couple… Et ce, quelque soit l’issue finale à cette histoire…

Et toi, comment aurais-tu réagi? As-tu déjà été confronté(e) à telle situation? En as tu été protagoniste?

8 Comments on A l’origine, il y a le couple…

  1. mon carnet déco
    27 avril 2015 at 18:01 (2 années ago)
    J’aurais vraiment aimé t’avoir pour amie… écouter, ce n’est pas dire ce que l’autre à envie d’entendre, mais le mettre face à la vérité, même si ce n’est pas toujours facile… Je suis comme ça, et à cause de ça, j’en ai perdues, des amies, mais aussi, grâce à ça, j’ai des amitiés qui se sont renforcées. Elle saura t’entendre, et comprendre, mais parfois, il faut du temps…
    Ta réponse me semble être la bonne. Ils sont un tout maintenant, pour le meilleur et pour le pire… (bien plus que pour un mariage)
    Répondre
    • Pasquunemere
      29 avril 2015 at 08:26 (2 années ago)
      Oh merci, ça me touche! Et, en général, les personnes comme nous ont, en effet, peu d’amis. Mais, il s’agit de vraies amitiés durables. On écoute mais on sait aussi dire la vérité telle qu’on l’entend. Aujourd’hui, mes amis savent qu’ils peuvent évidemment compter sur moi et que ce que je vais leur dire ne leur fera pas forcément plaisir. Et j’attends la même chose de leur part…
      Répondre
  2. Mum_issime
    27 avril 2015 at 18:44 (2 années ago)
    Oui, j’ai été confrontée à ce genre de situation malheureusement, mais les copains en question n’avaient pas vraiment désirer cet (ces) enfant(s), mais ce n’est pas plus facile à vivre…
    Je pense que tous les couples passent par cette phase, vivent avec, l’apprivoisent, la détestent, la comprennent ou au contraire ne savent pas comment s’en sortir (comme tes amis)…
    Mais tu as tout à fait raison, à l’origine il y a le couple ! on l’oublie trop souvent …
    J’espère que ton amie pourra se sortir de cette sale période !
    Répondre
    • Pasquunemere
      29 avril 2015 at 08:22 (2 années ago)
      J’espère aussi. Je ne peux les imaginer vivre séparer… Comme tu le dis, il est normal de passer par cette phase qui, parfois, peut s’enkyster… Allé , on y croit, ils vont s’en sortir!!!!
      Répondre
  3. monica
    27 avril 2015 at 20:20 (2 années ago)
    Tres belle phrase et la genése meme dun enfant. Ici oui il y a plus de disputes qu avant MiniNous mais je crois que jusqu a maintenant on a toujours su se rappeler qu a l origine de ce MiniNous il y avait Nous <3
    Répondre
    • Pasquunemere
      29 avril 2015 at 08:20 (2 années ago)
      Et c’est bien l’essentiel! L’arrivée d’un enfant est déjà suffisamment source de chamboulement. Le couple peut alors être considéré comme un roc auquel on s’accroche!
      Répondre
  4. Happycountdown
    28 avril 2015 at 22:18 (2 années ago)
    Très beau et très juste. J’essaierai de me souvenir de ta phrase dans les moments difficiles.
    Répondre
    • Pasquunemere
      29 avril 2015 at 08:19 (2 années ago)
      Merci 🙂 En effet, pas évident de se rappeler cela quand on a la tête dans le guidon (et je parle en connaissance de cause…)
      Répondre

Leave a Reply