Avant j’avais un ego ; maintenant j’ai un enfant…

honte

Un ego ? C’est quoi ça ? Ah si, je crois que c’est le truc que tu perds lors  de ton accouchement ! Au moment de la délivrance, bim ton ego se fait la malle avec ton placenta (amis poètes bonjour !).

Oh, tu ne t’en rends pas compte de suite ! Non, non, non ! Tu es bien trop concentrée sur ton bébé. Tu bénéficies de quelques mois de stand by durant lesquels tu n’es que fierté de montrer à la face du monde cette merveille qu’est ton enfant…

Puis, viennent les moments où tu découvres peu à peu la honte. Bon, au début sans tomber dans le scato, tu es surtout gênée parce que ton enfant a pissé sur ta belle mère (ou alors, tu le remercies intérieurement), qu’il a vomi sur ton collègue ou encore qu’il entame un concert en la mineur de la 10ème symphonie du pet foireux dans la salle d’attente du doc…

Puis, ton enfant grandit… Tu es joie de voir le parcours accompli. Il évolue de jour en jour et ses progrès quotidiens t’emplissent de fierté… Oui… mais car il y a un mais, ton enfant va commencer à vouloir s’affirmer. Rien de plus normal. Il se détache de toi, parent, pour façonner sa propre personnalité. Selon les enfants, cette étape de différenciation/opposition/séparation est plus ou moins discrète (un peu comme la « crise d’ado »). Ici, nous avons tiré le gros lot. Mon fils ne fait pas les choses à moitié. Il se donne à fond pour se façonner une personnalité des plus affirmée.

Ainsi donc, j’ai droit parfois à une ou deux tartines dans la tronche. Quand le drame surgit à la maison, passe encore. Mais en extérieur, la pilule est difficile à avaler. Il est rarement évident d’accepter l’humiliation à la crèche, au parc, devant les voisins, en famille, etc.

Sans parler des « coups », les crises en public sont aussi sympas à vivre ! Les gens ont juste l’impression que tu es en train d’arracher un bras à ton enfant alors qu’en réalité tu lui as juste remis son écharpe… Là tu piques un tel fard que, même avec l’éclipse, t’illumines le quartier !

Bref, avant j’avais un ego… Maintenant j’ai un enfant…

Et toi, tu as fait une croix sur toute forme de dignité ?

PS: Oui, comme tu t’en doutes, j’ai passé un EXCELLENT week end…

8 Comments on Avant j’avais un ego ; maintenant j’ai un enfant…

  1. anyo
    23 mars 2015 at 11:51 (2 années ago)
    Ah ah,j’adore ta conclusion sur ton we 🙂
    Au départ c’était des hontes verbales… « pourquoi il dit bonjour le monsieur – euh parce que c’est la voisine » « pourquoi la dame a un bavoir? – euh… elle porte un voile » puis il y a eu les crises avec tentative de négociation… et un jour,une dame m’a fait une remarque en disant « pauvre enfant,donnez lui ce jouet »… et depuis, je laisse hurler mes pauvres enfants et quand les gens s’arrêtent,je leur propose d’essayer de le calmer plutôt que de faire des remarques! Ça n’arrange rien mais ça me fait du bien de voir leurs têtes déconfites 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      23 mars 2015 at 16:16 (2 années ago)
      Pas bête ta technique!!! Je vais tenter ça avec mes parents tiens! Car ce week end, j’ai encore eu droit à de jolies réflexions à la mord moi le cul (si si, ça existe!). La prochaine fois, je me barre et je leur dit de se débrouiller! En tous cas, je suis pas prête à la honte verbale (mais qu’est ce que ça me fait rire…)
      Répondre
  2. sophielulum
    23 mars 2015 at 13:11 (2 années ago)
    Moi j’ai de la chance j’ai pas vraiment connue les crises de nerfs en public, par contre les hontes verbales je pourrais en écrire un livre mes enfants on 11 et 14 ans et pourtant je me souviens toujours de leurs phrases qui avaient le don de me mettre mal à l’aise.
    Mon fils devant le tram à coté d’une personne agée madame toi t’es vieille? Oui repond t’elle. Ah tu vas bientot mourir alors. Voila, bonne journée hein
    5 minutes après dans le tram, une personne en surpoid rentre, mon fils la regarde et lui dis oh bah non tu vas prendre toute la place toi (je precise qu il avait que 3 ans)
    Une fois il voit un mr avec une pipe dans la bouche et me demande, maman il a quoi le mr dans la bouche, je lui repondu une pipe, et apres tout fort il me dit MAMAN C EST QUOI UNE PIPE,
    Des moments de honte comme ça j’en ai tout un catalogue 🙂
    Répondre
    • Pasquunemere
      23 mars 2015 at 16:17 (2 années ago)
      Ahahahah!!! J’adore!!!! Ca doit être difficile de garder son sérieux dans ce genre de situation… En même temps, tu dois tellement être mal à l’aise vis à vis de la personne… On va dire que je suis pas pressée hein 😉
      Répondre
  3. ibizabelle
    23 mars 2015 at 15:34 (2 années ago)
    Par chance, ma fille n’a pas fait de caca nerveux dans les magasins ou alors si une ou deux fois mais comme ma tactique c’était de la planter là, de me casser sans me retourner quand elle refusait de m’obéir, ça lui est vite passé !
    La fois où j’ai refusé de lui acheter des bonbons et que dans l’ascenseur du parking elle m’a nargué en me montrant le paquet qu’elle avait « emprunté », c’est elle qui s’est tapée la honte quand je l’ai ramené à la caissière en demandant à voix haute à celle-ci, « que faites vous pour les petites voleuses? ». (pareil pour un brillant à lèvre au Monoprix il y a 3 ans)
    J’avoue que le jour où elle m’a bien énervée en voiture, je me suis arrêtée au bord de la route, je l’ai descendue sans ménagement sur le bas côté et je suis remontée dans la voiture en faisant mine de partir! Ses cris de colère sans fondement se sont changés en « pardon maman, je ne le ferai plus, je veux revenir dans la voiture »… et elle a tenu parole !
    Bref, j’ai été une mère indigne parfois, mais mon égo je l’ai gardé… et avoir été punie quand elle dépassait les bornes (mes bornes à moi), n’a pas fait d’elle une soumise pas plus qu’une rebelle aujourd’hui. Elle connait les limites à ne pas franchir.
    Les enfants continuent à nous aimer d’un amour inconditionnel, même si ils doivent subir nos colères quand ils ont un comportement qui heurtent nos valeurs.
    Et les autres, ceux qui jugent sans savoir ce que nous mères, nous pouvons vivre au quotidien avec ces petits tyrans pas plus haut que 3 pommes, et bien je les emmerde !
    Répondre
    • Pasquunemere
      23 mars 2015 at 16:19 (2 années ago)
      En te lisant, tu sais qui je vois? Lynette Scavo (dans Desperate Housewives)!! Tu connais? Tu t’es déjà reconnue?
      Répondre
      • ibizabelle
        23 mars 2015 at 17:54 (2 années ago)
        suis fan de Lynette Scavo … et en effet, je suis plus proche d’elle que des autres de la bande (même si j’aime le côté mère indigne de Gabrielle !)
        Répondre
  4. monica
    30 mars 2015 at 11:27 (2 années ago)
    Youhouuu tu me vends du reve pour la suite 😉
    Moi jai laissé tombé légo la premiere fois que mininous ma envoyer une giclure de caca dans la figure
    Répondre

Leave a Reply