Archive of ‘Mes conseils’ category

Je ne veux plus passer mon temps à courir…

lapin-alice-courir-temps

J’entame la deuxième phase de mon programme « se reprendre en main ». Avant d’entrer dans le vif du sujet, je vais te faire un petit point sur mon premier objectif qu’était « prendre du temps pour soi » (si tu veux zieuter le billet, c’est par ici).

Depuis lundi, je me suis octroyée, chaque jour, un petit plaisir :

– lundi : aller me coucher à 21 heures en compagnie d’un bon bouquin

– mardi : feuilleter un magazine 100% girly avec une tisane « bien être et détente »

– mercredi : m’empiffrer d’un énorme bol de Chocapic devant un petit film

– aujourd’hui jeudi : m’offrir une jolie pause déjeuner en compagnie de l’Homme

Il ne s’agit en effet que de « petits riens ». Mais ces moments sont précieux et permettent de décompresser de journées parfois bien chargées !

Aujourd’hui, je reviens donc pour la deuxième phase : arrêter de courir après le temps. Lorsque je regarde mes journées, je constate que je ne m’arrête jamais. Du moment où je pose le pied par terre jusqu’au coucher, j’enchaîne, courant telle une poule étêtée.

Après réflexion, j’impute cela à un cruel manque d’organisation. La fatigue aidant, j’oublie souvent telle ou telle tâche qu’il me faut faire à la dernière minute. Afin de remédier à cela, je me suis dit qu’il fallait que certaines activités, les plus quotidiennes, deviennent de véritables réflexes :

– le soir : préparer les affaires de tout le monde pour le lendemain matin/faire le café/préparer la table du petit déjeuner/faire le sac de goûter du troizan

– le mercredi et le dimanche : préparer les repas du sept mois pour la crèche sur 3 ou 4 jours

– le samedi : préparer les menus de la semaine et faire les courses

– le dimanche : tournée de lessives

J’ai aussi constaté que je bénéficiais de certains créneaux que j’utilisais à mauvais escient. Par exemple, le vendredi midi, j’ai la chance de pouvoir rentrer déjeuner chez moi. Plutôt que de traîner, je pourrais utiliser ce temps précieux afin de faire le ménage dans la maison.

J’ai songé également à d’autres réflexes qui me permettraient d’alléger mon quotidien :

– lorsque cela est possible, faire à manger en grosse quantité afin de pouvoir congeler l’excédent (et le ressortir en cas de flemme)

– donner le bain un jour sur deux : à cette période de l’année, je n’ai aucun scrupule à ne pas baigner mes enfants quotidiennement. Une toilette de chat matin et soir fait amplement l’affaire

Ainsi, en systématisant certaines tâches, j’ai bon espoir de stopper cette course infernale après le temps. Et puis, réfléchir à tout cela m’a également permis de me rendre compte d’une chose : il me faut R E L A T I V I S E R. Cette « pression », je me la mets seule. Rien ni personne n’exige que ma maison soit parfaitement clean. De même, mes enfants ne m’en voudront certainement pas s’ils sont amenés à manger des plats industriels.

J’ai trente ans (plus ou moins). L’âge de vivre. De profiter. Pas de courir ni d’être surmenée. Les choses seront faites, plus ou moins bien. A moi surtout de relâcher la pression…

 

Vos questions / Vos réponses

questions-reponses

Il y a quelque temps, sur Facebook, j’ai proposé que tu me soumettes les questions que tu pouvais te poser en tant que parent. En effet, il arrive parfois que l’on se sente seul(e) vis à vis de nos interrogations. Mon idée était alors d’en rédiger un billet afin que chacun puisse y aller de son expérience. Voici donc aujourd’hui le résultat de mon « recensement ».

Questions pratiques :

  • Question 1: Les méthodes miracles pour que mon enfant n’ait plus peur de l’eau lors du shampoing ?
  • Question 2: Quand avez vous mis bébé dans le lit à barreaux sans le couffin (ou nacelle) ?

Questions repas :

Ma grande ne mange quasiment rien. Concombre, nuggets de poulet, tomates, babybel, des saucissons que tu trouves ici, du kiri, la viande et quelques soupes.. Le reste, elle bouffe pas! Pareil pour le chocolat, elle mange pas tout, le nutella, le kinder et le choco blanc.. de temps en temps, des pims orange mais le reste, rien! Il faut se battre à chaque repas et lui répéter 3200 fois, mange!!!!!!!!!!!! La réponse est toujours la même « ah pardon, j avais oublie »

J’ai ma 5 ans qui me fait souvent des difficultés de manger à table. Peu importe si elle aime ou pas. Elle nous fait la misère. C’est exaspérant. On a essayé beaucoup de choses :-/ Une idée ?

  • Question 3: trucs et astuces pour réussir à faire manger nos enfants

Questions santé :

  • Question 4: Comment soulager un bébé de 6 mois qui a des gazs?
  • Question 5: Quand bébé se tord sur moi, pousse avec ses pieds et chouine, ce sont des  coliques? Si oui, que faire ?

Question psychologique :

Un bébé ne avec des allergies alimentaire +++. Un pseudo papa qui les abandonne (2 ans et demi et 3 mois). Il les prend quelques journées par ci par la jusqu’au jour ou ca le soulera…. et cinq ans après la souffrance de mon fils ressort… pourquoi porte t il ce nom qui ne veut rien dire pour lui a part de la souffrance? Pourquoi maman je devais aller la bas petit??? Il met enfin des mots sur ses terreurs nocturnes, sur son besoin de bouger… mais ces mots sont si douloureux…. (premier rdv cmpp ce matin, j’espère qu’ils vont pouvoir aider mon titou)

  • Question 6: Comment aider/accompagner/soutenir un enfant qui souffre psychologiquement?

Question relation enfant/parent :

  • Question 7: Est ce que les enfants sont plus pénibles quand les 2 parents sont là en même temps??? Chez nous c’est un peu le cas… plus de crises et de colères quand on est tous les deux avec elle à la maison!

Questions organisation :

Pourquoi en tant que maman on manque de temps pour tout ?

Comment se dédoubler voir détripler et réussir toujours à être une bonne moman!!!!!!

  • Question 8: trucs et astuces pour s’organiser au quotidien ? Trouver du temps pour son boulot, ses enfants, son conjoint, soi même ?

 

Pour répondre, mentionne surtout bien le numéro de la question. Et n’hésite pas à témoigner! Qui sait, tu as peut être une piste de solution à proposer…

Et si toi aussi tu as une question, n’hésite pas à me la soumettre. Elle fera peut être l’objet d’un prochain article…

Comment j’ai dompté le sommeil de mon fils…

indicateur-reveil

Mon fils, aujourd’hui âgé de trois ans et des brouettes, a toujours eu un sommeil chaotique. Des difficultés d’endormissement, un nombre incalculable de réveils nocturnes mais surtout des réveils plus que matinaux…

Il y a quelques mois maintenant, ce jeune homme a en effet eu la riche idée de se réveiller à 5 h du matin. 5h du mat’ quoi !!! Bordel c’est pas légal une heure pareille ! Je vais finir par lui coller un procès au fion à cet enfant !

Longtemps, j’ai espéré que les choses se régulent par elles mêmes. En vain… Puis j’ai essayé plusieurs petites techniques : zapper la sieste, le faire se dépenser +++, expliquer les choses (calmement et moins calmement), rien n’y a fait… Mon constat a alors été le suivant : mon troizan a une fucking horloge biologique !

Puis, utilisant les trois pauvres neurones qu’il me restait, je me suis souvenue avoir en ma possession un indicateur de réveil. Allé hop, ni une, ni deux ! On installe la bête dans la chambre du troizan, on explique l’histoire du lapin qui pionce/fait dodo, on calle le réveil sur 7h du mat’ et on croise les fesses !

Verdict = échec total ! Mordel de berde, attrape-couillons ce truc ! Ca marche pas ! Je me suis faite entubée ! Je veux doooorrrrmmmirrr !!! Puis, éclair de génie, je me suis dit « mais attends ma grande, le gars se saque à 5h depuis des mois et tu espères qu’il se décale à 7h rien qu’en voyant la tronche du lapin. Tentons une démarche plus progressive… ».

Le lendemain, j’ai donc calé ce fichu réveil sur 5h. Ainsi, le troizan aurait au moins une fois l’occasion de voir le lapin se réveiller. Puis, j’ai décalé, environ tous les 2-3 jours, de 5 minutes en 5 minutes. Et tu sais quoi ??? CA A FONCTIONNE !!! Bon, ça a pris des semaines, je te l’accorde mais ça en valait la peine !

Aujourd’hui, mon troizan se lève donc tous les jours à 7h (oui, je sais, c’est pas la panacée mais, quand on devient parent, chaque minute de sommeil grappillée est une victoire). Si toutefois il se réveille avant le lapin, il attend (plus ou moins sagement) dans son lit. Elle est pas belle la vie ? Bon je te l’accorde, reste le souci épineux du 5 mois qui se réveille 5 fois par nuit mais, ça c’est une autre histoire…

Tout ça pour dire quoi : et bien que, si toi aussi, t’es en galère avec le sommeil de ton bambin, tu peux toujours tenter l’indicateur de réveil ! En ce qui me concerne, ça m’a évité l’internement en  hôpital psy ! Ah et cela fonctionne aussi bien pour caler l’heure du réveil que l’heure du coucher hein!

Pour info, l’indicateur de réveil que j’avais acheté était celui-ci.

PS : en aucun cas, il ne s’agit d’un partenariat donc si je te dis que c’est de la bonne bébé, c’est que ça vient du cœur ! Par contre, on sait bien que tous les enfants sont différents donc ce qui fonctionne avec l’un pourra ne pas marcher avec l’autre (ne viens pas me tomber sur le coin du nez hein !).

Et chez toi, le sommeil des gosses, ça donne quoi ?

1 2 3 7