Archive of ‘Mes envies’ category

Un petit retour en arrière ne fait de mal à personne…

onesheet

Bon, soyons honnête, la vie c’est loin d’être « pump it up » tous les jours. Fatiguée, stressée, en colère, triste, ou tout simplement pas envie, les jours « sans » nous tombent sur la tronche, parfois sans prévenir. Deux choix s’imposent alors : subir ou lutter.

De mon côté, quand le moral est en berne, je mets en place une stratégie qui s’avère assez efficace : la régression . Je m’explique.

En fait, il s’agit de se replonger en arrière dans un état où les soucis n’existaient pas : l’adolescence. Bon, ok, c’est pas une période facile. De grosses questions existentielles se posent : dois-je ou non percer mon bouton ? Est-ce que Julien va accepter de sortir avec moi ? Oh non, y a plus de Pitch, comment survivre???  Je ne remets absolument pas en question le fait que l’adolescence est un période de remaniement identitaire profond mais, toujours est-il que, question responsabilité, on a connu pire. Il s’agit de s’occuper de soi avant tout. C’est un moment d’égocentrisme absolu où « de toute façon, j’men fous, j’fais c’que j’veux ! »

Bref… Mon adolescence à moi a été bercée de séries à la con. Il ne fallait sous aucun prétexte que je rate un épisode sous peine de crise hystérique aigüe. Parmi mes incontournables, figuraient Beverly Hills, Angela 15 ans et autre Hartley cœurs à vif (dont les épisodes sont rediffusés sur AB1 pour celles que ça intéresse). Mais le number one était et restera à jamais (oui c’est l’ado en moi qui s’exprime) : Dawson ! Pour preuve, j’ai toute la série en DVD !

Tout ça pour en arriver au fait que moi, lorsque j’ai un coup de mou, mon remède c’est de me foutre sur le canapé et de mater des épisodes de séries qui ont bercé ma jeunesse. Rien de tel pour débrancher le cerveau ! J’agrémente généralement ces sessions de régressonite avec des calories bien choisies : Chocapic à volonté ! J’ai du regarder les tribulations du triangle amoureux Dawson-Joey-Pacey des centaines de fois… Et à chaque fois, l’effet est le même : ça me met du baume au cœur. Ca me sort d’une réalité parfois trop lourde en responsabilité pour mes petites épaules.

D’ailleurs, quand mon homme voit que mon moral n’est pas au top, il me sort « mate Dawson, ça ira mieux ! ». Ah, mon homme et la psychologie

De toute façon, je crois que j’ai gardé en moi une part d’enfance qui m’aide à affronter mon quotidien d’adulte. Je suis fan d’Harry Potter, j’ai lu X fois Twilight, je ne me lasse pas de regarder The Hunger Games, etc.

Bref, je suis fière d’être une adulescente ! Et vous, vous donnez aussi dans la régression ?

Ah si j’étais riche !

Prêt immobilier, dépenses liées au tout p’tit, statut d’étudiante, autant d’éléments qui concourent au fait que mes souhaits de grelucherie ne peuvent être tous assouvis ! Attention, en aucun cas je n’oserais me plaindre, d’autant plus que nous ne sommes pas malheureux, loin de là… Toutefois, il m’arrive de me laisser aller à imaginer ce que j’achèterais si j’en avais les moyens (liste non exhaustive bien évidemment !). Je dresse ici uniquement mes envies « soins et beauté » car si je commence à faire la liste de tout ce qui me fait envie, j’en ai pour deux jours !

D’abord, je remplacerais mes pinceaux :

pinceaux sigma

Ensuite j’élargirais ma collection make-up avec ceci :

palette naked

Puis je ferais un cadeau à ma peau :

coffret clarins

Je rendrais mon bain encore plus girly :

coffret lush

Je prendrais soin de mes ongles:

vernis

Pour finir, je penserais à mon corps:

01_The_Body_Shop-630x0

Plutôt raisonnable quand j’y pense, non?

1 4 5 6