Catégorie : Mon humour

Le kit de survie des parents

kitdesurvieparent

Voilà quelques mois maintenant que ma copinaute Mumissime et moi même nous sommes rencontrées virtuellement… De simples échanges ont donné lieu à une véritable complicité qui se consolide de jour en jour (mouah putain j’vais chialer!). C’est donc tout naturellement que nous est venue l’idée de rédiger un article main dans la main. Et pas n’importe quel type d’article! L’ARTICLE qui va sauver ton petit cul toi futur ou jeune parent!

Fichtre alors, j’ai de l’eau dans les yeux tellement c’est beau !  

Allez trève de galilades, c’est parti pour L’ARTICLE de foufous.

Avec nos échanges réguliers, Pas Qu’une Mère et moi nous sommes rendus compte que nos enfants nous apportaient les mêmes choses, dissociées en deux lots : les bonnes choses / les complications. Tu l’auras compris, les bonnes choses sont trop chamalows pour être abordées ici. Concentrons nous donc sur les complications, parce que on est d’accord, c’est vachement plus intéressant.

  • Numéro 1 : de l’alcool!!!!

Ton enfant t’a seriné les oreilles toute la journée. T’as pas dormi depuis qu’il est né (soit depuis 2 mois maintenant). Tu te douches 2 fois par semaine (tu deviens Mimicracra quoi…). Tu n’as plus de vie sociale. Bref, t’as la tête dans le fond du seau! Un conseil : un petit verre de blanc te fera le plus grand bien! Tu verras, tes muscles vont se détendre naturellement… Attention toutefois, il ne s’agit pas de se dégommer la bouteille! Car oui, tu es parent maintenant et il faut te tenir prêt à réagir à tout événement impromptu (comme aller aux urgences à 3h du mat’! et avec 2 grammes, ça se complique…)

  • Numéro 2 : une fonction replay/pause : 

Ne nous leurrons pas, au début, à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit, tu pourras regarder la TV, on est d’accord (ouais d’ailleurs au début, j’ai beaucoup maté chasse et pêche en ce qui me concerne!). Ta vie ne s’arrête pas. MAIS, tu ne pourras choisir l’horaire… ben ouais, ce serait trop beau. Donc le mieux, c’est d’avoir la sublime fonction replay et / ou pause ! car une émission, un film, ne sera jamais commencé et / ou terminé à temps (je crois que j’ai regardé le dernier X-men en 4 fois minimum)… Tu apprécieras donc te mettre le film du soir vers 15h le lendemain. Tu apprécieras finir ton épisode de Plus Belle La Vie vers 22h13.

  • Numéro 3: des Boules Quiès (je sais pas comment ça s’écrit… des bouchons d’oreille quoi! glamourissime!)

“A ce qu’il parait quand tu deviens parent, ton ouie augmente et tu entends le moindre son émis par ton enfant?”(je confirme…) En ce qui me concerne, cette info est malheureusement exacte (le papa bizarrement lui a du avoir l’ouie qui s’atrophie) (et je reconfirme…). Or, la plupart du temps, entendre ton enfant lâcher un pet ou se marrer dans son sommeil n’est pas d’urgence vitale… Donc tu investis dans les (ô combien esthétiques) bouchons d’oreille qui te permettent d’atténuer les bruits environnants et donc d’accéder au sacro-saint sommeil!

  • Numéro 4 : un pharmacien sympa et à proximité

Oui, avant d’avoir des enfants, tu aimais bien te faire copine-copine avec la vendeuse de chez Zara ou encore André. Tu te disais qu’en cas de supers affaires, bons plans et autres, elle saurait te conseiller ! Aujourd’hui, tes enseignes favorites ont changé. Les commerçants que tu fréquentes aussi ! Et celui que tu aimes le plus au monde, c’est ton pharmacien. Celui qui habite en bas de ta rue. Car, lorsque tu n’as plus de doliprane nourrisson un samedi soir, vers 20h17 alors qu’il ferme à 20h30, tu es heureuse de le voir derrière sa caisse, et t’appeler par ton nom de famille ! (oui, tu es devenue sa cliente préférée et même que tu as maintenant une carte de fidélité).

  • Numéro 5 : un punching ball humain

Et non, la vie de parent n’est pas que paillette et bisounours… Comme nous tous, tu vas en chier! Grave! Même que, dès fois, tu vas avoir les nerfs comme jamais tu les as eu dans toute ta life! Et alors là, il va te falloir trouver quelqu’un pour absorber tout cet énervement! Attention toutefois à bien choisir ta cible : ne prends pas un nerveux (sous peine de te retrouver avec un coco à l’oeil) ni un tout mou (qui risque de t’exaspérer encore davantage). Je conseille le conjoint ou un parent pas trop éloigné, en gros quelqu’un qui accepte de s’en prendre plein la tronche sans trop t’en tenir rigueur (dernière option : quelqu’un qui t’a soulé récemment, et à qui t’avais rien dit… jusque là!)…

  • Numéro 6 : Une machine à laver du tonnerre de brest

Ce truc là ? blanc ? ouais, c’est une machine à laver le LINGE. Mais jusqu’à présent, tu en faisais quelques unes, par ci par là, quand ton tee shirt avait été porté 3 fois ou que ton jean était détendu. Une fois que tu as un enfant, ta machine à laver devient ta meilleure amie. Tu passes du temps avec elle, tu lui confies tes et ses tâches, tu cherches les meilleurs produits d’entretien pour elle, la meilleure lessive qui sent bon (je passe effectivement vachement plus de temps à humer les lessives dans les magasins qu’avant), THE programme qui détache facilement et rapidement. En bref, c’est TON accessoire préféré ! pas touche !

Fallait qu’on te mette au courant de tous ces petits conseils forts utiles, car nous, ils nous auraient bien aidées… malheureusement, on omet trop souvent d’aborder les VRAIS sujets quand il s’agit de maternité et de bébé ! Non, c’est pas tout rose, non ce n’est pas fait que de risettes et de cacas qui sentent bon. Le système D devient ta vie, et toi aussi tu développeras tes propres conseils à partager avec d’autres nanas hypras cools 😉

Alors retiens-le, pinte-toi la gueule avec ton pharmacien après avoir lancé une machine et mis “pause” sur ton film préféré ! et n’oublie pas tes boules-quiès ! 

PS: si toi aussi t’as des outils/conseils de survie, n’hésite pas à les rajouter en commentaire!

L’e-fluent mum que je ne suis pas…

spotefluent

Impossible pour vous aujourd’hui de passer à côté de l’évènement du mois, que dis-je de l’année ! Le rendez-vous incontournable de la blogo parentale : les e-fluent (d’ailleurs pourquoi mum ? Et les dad dans tout ça ?… Bref, là n’est pas mon propos).

Et bien, moi, j’ai décidé de ne pas me rendre à cet évènement ! Je dis non au marketing ! Je dis non aux rencontres entre blogueurs ! Je dis non à … En fait, je dis rien du tout car je n’ai pas été conviée… C’est à ce moment là que tu te dois de compatir à mon pauvre sort… Aujourd’hui, je me suis levée, j’ai mis ma culotte et je suis allée bosser… L’extase non ? Et quand j’ai zieuté mon tel et que j’ai vu toutes ces belles photos, et bien j’ai constaté que de grosses baloches me poussaient dans le cou !

Alors pourquoi je ne suis pas une e-fluent mum ?

  • Tout d’abord il est bien rare que mon blog compte plus de 100 visites par jour. D’ailleurs, un big up à la Team HelloCoton qui me file de sacrés coups de pouce pour rameuter du visiteur !
  • Ensuite, je n’ai aucune offre de partenariat quel qu’il soit. Ah si ! Je mens ! La semaine dernière pour la première fois, j’ai été contactée afin de tester un produit… Joie dans mon slip (oui je donne beaucoup dans le sous vêtement aujourd’hui). Mais la bronchite du tout p’tit et les séances de kiné respiratoire m’ont mises sur les rotules et j’ai un peu zappé de répondre…
  • Lorsque des visiteurs tombent sur mon blog, c’est bien souvent par erreur, après des recherches que je qualifierais d’excentriques : « je suis enceinte, est ce que mon mari peut m’ausculter ? », « pourquoi papa dort beaucoup, est ce qu’il est fatigué ? », « ma fille me bave dessus », « mon mari est un con », etc. Mon blog n’est pas recherché pour lui-même, normal il n’a aucune ligne éditoriale…

En résumé, mon blog et bah je l’écris surtout pour moi… C’est bien sûr l’objectif premier qui m’a guidé dans cette aventure… Ecrire pour extérioriser, pour se raconter, pour dédramatiser… Mais, soyons honnête, j’aurais pu très bien utiliser l’ancestral papier-crayon. Or, j’ai fait le choix de le faire sur la toile. Pour partager. Pour échanger. Pour débattre. Et ce fut le cas. Grâce à la magie d’Internet, j’ai fait la connaissance de merveilleuses personnes.

Bref… Tout ça pour dire quoi ??? Et bien que j’ai les glandes de ne pas avoir participé au spot des e-fluent. J’aurais tellement aimé rencontrer ces personnes avec lesquelles je discute quasi tous les jours…

Mais tout ça c’était sans compter sur Mumissime qui a récemment proposé une rencontre bloguesque à laquelle je vais me rendre avec le plus grand des plaisirs ! Paris, une bouffe, des balades, les soldes, les copinautes, tous les ingrédients sont réunis pour une journée qui sera sans nul doute inoubliable !

Les 10 commandements des parents

Source : http://www.jeuxetcompagnie.fr/les-10-commandements-des-parents/
Source : http://www.jeuxetcompagnie.fr/les-10-commandements-des-parents/

N°1 : Sur toute notion de repos, tu feras une croix

Plus jamais tu ne retrouveras cette merveilleuse sensation du sommeil réparateur. Tu sais, quand à 15 ans, tu te réveillais fraîche comme la rosée du matin. Et bah oublie. Maintenant, quand tu te lèves, tu as l’impression de ne pas avoir dormi depuis 72h. Et d’avoir soulevé un 33 tonnes. D’une main.

N°2 : Du vomi sur toi, tu t’imprègneras          

Du vomi et de toute autre élément sortant du corps de ton enfant bien sûr. Et non, quand ça vient de ton enfant, ça ne sent pas la barbe à papa. La merde, ça pue … la merde. CQFD.

N°3 : Des visites chez le médecin, tu cumuleras

D’ailleurs, s’il fallait, toi aussi tu pourrais passer le concours de médecine tellement tes connaissances dans le domaine ont augmenté (de façon proportionnelle à ton degré de fatigue d’ailleurs). Maintenant, quand on te dit RGO, tu ne penses plus  aux gars du Club Med.

N°4 : Des remarques et des conseils à la con, tu en boufferas

De tout le monde. Même de ceux que tu ne connais pas. Surtout de ceux que tu ne connais pas d’ailleurs. Car ceux qui te connaissent ont arrêté. Bien trop peur d’être mordus !

N°5 : De la confiance en toi, tu perdras

Pour peu que t’en ais pas des masses au départ, autant te dire que tu vas te sentir nul assez vite. Un peu comme si tu devais réparer Apollo 13. Seul. Sans outil. Et sans notice.

N°6 : A ta vie sociale, tu renonceras

Enfin pas tout à fait non plus hein… Tu vois tes amis. Moins souvent. Moins longtemps. Et tu regardes ta montre en te disant « mouah putain, si je rentre maintenant, il me reste 5h de sommeil ! ». Donc tu les invites le dimanche midi. Et tu es heureux car tu peux profiter. Trop. C’est comme ça que tu te retrouves pompette (voire plus) à 15h.

N°7 : La maison de Mickey, tu haïras

C’est simple, tu regardes un épisode et t’as une folle envie de casser des choses : des vases, des assiettes, la gueule de ton mec, tout ce qui te passe par la main en fait ! Ou alors de t’arracher les oreilles et de les donner à bouffer au chien !

N°8 : Tes 20 ans, tu regretteras

Et oui, car déjà tu ne sors plus (ou moins en tous cas), et les seules fois où tu sors et bah tu le paies cher le lendemain ! Avant tu t’enfilais 10 shots de vodka et tu remettais ça le lendemain. Maintenant, tu bois deux verres de vin et tu mets une semaine à t’en remettre. A te traîner, en disant « plus jamais ». Mais con comme t’es et bah tu recommences…

N°9 : Des milles et des cents à la pharmacie, tu dépenseras

Du lait normal. Ah non du lait spécial colique. Oh et puis non un lait AR. Finalement un lait AR/digest. Avec les tétines. Ah non, pas celles là, trop de débit. Pas celles là non plus, trop lentes. Oh et puis de la Calmosine. Et du serum phy. Ah et du ProRhinel maintenant. Une carte fidélité ? Ah oui d’accord ! Se tutoyer ? Oui pourquoi pas… Un peu plus et tu lui ferais un check en lui disant « bien oui bien ma couille ».

N°10 : Un amour incommensurable, tu éprouveras

Parce qu’il n’y a pas que des aspects négatifs… Parce qu’il faut bien supporter tout ça… Parce que sinon la Terre ne survivrait pas… Parce qu’il est là et qu’il est ce qu’on a de plus cher… Mais si on pouvait dormir un chouïa plus, ce serait quand même vachement sympa !