C’est juste un enfant !

pour une enfance heureuse

Oui je suis en boucle. Oui je t’en parlais hier ici. Oui je continue de te prendre la tête avec ça. Parce que tu vois, j’en discute autour de moi. J’en suis à un point tel où je tente de glaner des infos ici et là. Je demande des conseils à mes collègues. Je me rencarde sur le net. Je lis des bouquins. Et figure toi que j’en apprends plus en lisant qu’en échangeant. Car la principale réponse que j’ai de mon entourage vis-à-vis de tous mes questionnements est la suivante : détends-toi, c’est juste un enfant !

Rien de tel pour couper court à toute discussion et pour mettre fin à la réflexion :

  • Ces derniers temps, on enchaîne les crises
  • Ah bah oui, c’est l’âge qui veut ça !
  • Je ne sais plus quoi faire face à ses pleurs
  • Oui un enfant ça pleure, c’est comme ça !
  • Et toi, tu as fait comment avec tes enfants ?
  • J’ai attendu que ça passe…

Bien, bien, bien ! Très instructif tout ça ! Alors sous prétexte que c’est une phase normale de développement, je dois m’en accommoder sans broncher ? Parce qu’il a deux ans et que c’est normal, je dois accepter ses crises et ce conflit perpétuel qui nous « unit » ? Et bien non, je ne peux pas… Je m’y refuse…

Petite anecdote pour étayer mon propos : bébé, mon fils pleurait énormément. J’étais désemparée. La réponse que me fournissait alors mon environnement (proches, spécialistes, etc.) : il va falloir s’y faire, un bébé ça pleure ! Ok, merci ! Mais je ne me suis pas arrêtée là. Je sentais qu’il y avait quelque chose à faire. J’ai donc cherché partout des solutions. J’ai lu beaucoup, énormément. Et enfin, j’ai trouvé : mon fils souffrait d’Intolérance aux protéines de lait de vache. Ses pleurs n’étaient donc pas la manifestation pure et simple du fait qu’il était un bébé. Il pleurait car il souffrait.

Et aujourd’hui, je me retrouve confrontée à la même situation. « Il est comme ça car il a deux ans et que c’est la période qui veut ça ». Et alors, devons nous subir ça en attendant que ça passe ?… Encore une fois je ne suis pas d’accord.

Alors je vais faire comme j’ai toujours fait. Je vais lire encore et encore. Pour tenter, autant que faire se peut, d’apaiser cette situation insupportable pour lui comme pour moi.

Non ce n’est pas JUSTE un enfant. C’est un être humain avec une personnalité, des sentiments, des inquiétudes, des peurs, etc. Et il est hors de question pour moi de le laisser passer cette phase sans lui apporter l’étayage dont il a besoin.

Pour conclure cet article, je vais te rapporter un dernier propos que j’ai entendu hier encore : « et à chaque crise, tu vas sortir un bouquin ? Ahahah (rire moqueur) ». Bah ouais! Je suis dingue au point de lire et aussi de prendre des notes! Peut être même que j’en ferais des fiches! D’ailleurs, si ça t’intéresse, dis le moi, je te filerai ma « bible » anti-crise 😉

14 Comments on C’est juste un enfant !

  1. mon carnet déco
    6 mars 2015 at 11:56 (2 années ago)
    Comme je te le disais hier, j’ai trois enfants. Et ce que je retient de tout ça, c’est que les gens ont tous des œillères quand tu parle de tes problème (tout est toujours « normal »), mais il n’en va pas de même quand eux en ont un.
    Et beaucoup de personnes n’essaient jamais de résoudre leurs problèmes (c’est facile de rester dans sa zone de confort et de fermer les yeux…) quand bien même ils ont remarqués qu’ils en avait un (encore: tout est toujours normal).
    Oui, c’est normal, à 2ans , qu’un enfant s’affirme… Mais il y à une limite!!! Et je déteste cette expression: »ce n’est qu’un enfant ». Alors quoi, on lui laisse tout passer, et il deviendra un adulte sain et épanouie par magie???
    UNE MAMAN SAIT! Quoique l’on te dise autour de toi, n’écoute que toi!
    Mon deuxième a eu une période d’affirmation très longue, et je savais qu’il y avait quelque chose d' »anormale » dans cette façon d’être. On m’a toujours dit que c’était normal (il a 5 ans maintenant), alors que je soutenais que quelque chose n’allais pas. Jusqu’à ce qu’il me retapisse ma salle de bain avec ses selles (bonjour l’image!), et que là quelques personnes admettent qu’il y avait un problème (il avait 4 ans). Je lui ai donc fait consulté un pédopsy qui m’a envoyé lui faire faire un teste de QI, et il s’avère qu’il est précoce, et qu’il en souffrait énormément. Et là, c’est marrant, mais tout le monde te dit » tu vois, je t’avais dit que quelque chose n’allait pas ». hum hum.
    Mon gros regret est de ne pas m’être écouté plus et d’avoir fais confiance aux autres plus qu’a moi. J’en ai fait un Burn-out, sur lequel je parle dans mon blog de façon progressive pour exorciser tout ça. Être mère n’est pas facile, mais il n’y à personne de mieux placé que toi pour TOUT savoir sur tes enfants.
    Répondre
    • Pasquunemere
      9 mars 2015 at 10:46 (2 années ago)
      Un grand merci pour ton témoignage! Effectivement, les personnes de notre entourage ne sont pas toujours bienveillantes à notre égard. Sauf qu’il est des périodes où l’on s’en remet à elles car on a l’impression de ne plus avoir le discernement suffisant. Mais, comme tu le soulignes si justement, la maman reste celle qui connaît mieux que quiconque son/ses enfant(s).
      Répondre
  2. Emma June
    6 mars 2015 at 13:18 (2 années ago)
    Je te rejoins tout à fait!
    Entre ceux qui te disent « ouais c’est normal, ça va passer » et ceux qui se permettent de dire « c’est ta faute parce que… »La coupe est pleine! lol
    Moi aussi je lis, j’estime que cela m’ouvre des portes et m’apportent beaucoup! Cela ne signifie pas que je ne fais pas confiance à mon instinct de mère, juste que je n’ai pas la science infuse et que s’il y a quelques clés à prendre ici et là et bien pourquoi se priver?!
    PS:j’ai adoré le livre de C.Guéguen, j’en ai aussi parlé sur mon blog 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      9 mars 2015 at 10:50 (2 années ago)
      C’est ça!!! La dernière fois, on m’a vraiment fait ressentir le fait que j’étais une mère incapable : « t’as besoin de bouquin pour élever ton enfant?!? ». Et je me suis vraiment posée la question en plus… Mais finalement, ce que tu dis est très vrai, certes nous savons plus ou moins comment procéder avec nos enfants. Il n’empêche que se renseigner, lire, être curieux ne peut être qu’un plus pour l’éducation de nos enfants (et pour notre culture perso aussi).
      Répondre
  3. Mumissime
    6 mars 2015 at 14:35 (2 années ago)
    je veux les fichounettes anti-crises pleaseeeee 😀
    et t’as raison, une maman SAIT.
    Répondre
    • Pasquunemere
      9 mars 2015 at 10:51 (2 années ago)
      Une partie est en ligne 😉
      Répondre
  4. anyo
    6 mars 2015 at 14:36 (2 années ago)
    Perso je ne lis pas… j’aime pas la théorie… enfin si mais en résumé et après j’adapte à ma sauce donc je prends tes fiches avec plaisir 😉 (j’étais du genre à piquer les fiches des copines à la fac… )
    Répondre
    • Pasquunemere
      9 mars 2015 at 10:51 (2 années ago)
      Hihi! Je faisais partie de celles dont on piquait les fiches 😉
      Répondre
  5. Maman Gaga
    6 mars 2015 at 21:12 (2 années ago)
    Trop marrant l’histoire des fiches, je viens justement de commencer à en faire avec ce livre. Je sais pas si tu es sur Paris, mais si ça t’intéresse Catherine Gueguen est en conf à Sceaux le 15 avril. Moi j’y vais, il paraît que ses conf sont aussi tops que son livre!
    Après ce que disent les gens… il faut s’en moquer (même si c’est pas toujours évident). Soit forte, c’est super ce que tu fais pour ton fils 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      9 mars 2015 at 10:56 (2 années ago)
      Merci beaucoup!!! Je suis à côté de Paris (environ à 2h de Sceaux). Je vais regarder ce que je fais le 15 avril car ça peut vivement m’intéresser cette conférence!
      Répondre
  6. Mumpascap
    6 mars 2015 at 22:37 (2 années ago)
    Alors certes, on entend beaucoup parlé des crises vers l’âge de 2ans. Mais tous les enfants ne passent pas par cette période de crises. Ce qui veut bien dire que ce n’est pas obligatoire, que si ces crises interviennent, c’est qu’il se passe quelque chose, au fond. Je suis un peu comme toi, du genre à essayer de vouloir comprendre les choses – sans toujours y arriver – afin d’essayer – encore – de les modifier, les arranger. J’espère que vous trouverez une union plus pacifique rapidement !
    Répondre
    • Pasquunemere
      9 mars 2015 at 10:57 (2 années ago)
      J’espère également que tout ça permettra de pacifier nos relations… Merci pour ton soutien!
      Répondre
  7. monica
    9 mars 2015 at 18:17 (2 années ago)
    Comme je te disais je nai pas encore dexperience dun 2 ans par contre je suis completement daccord avec ce que tu dis pour les pleurs! Tout etre humain qui pleure (bebe, adulte, homme ou femme) exteriorise un probleme.
    cest notre role de maman de chercher ce qui ne va pas et comment laider.
    pour moi aussi les livres sont ma source dinformation. Jessaye tjrs den trouver plusieurs si possibles contradictoires sur le meme sujet et je fais ensuite comme je le sens avec un peu de chaque.
    pour finir je dis oui aux fiches!!
    Répondre
    • Pasquunemere
      10 mars 2015 at 11:33 (2 années ago)
      Oui j’ai vu (sur FB je crois) que tu avais fait le plein de bouquins! Pour moi aussi c’est un besoin pour y voir plus clair sur le développement de mon fils. Au passage, j’espère que ta puce va mieux (j’ai vu la photo de son petit visage…)
      Répondre

Leave a Reply