Cet épuisement…

epuisement-maternel

5h du mat’, j’entends ses premiers gazouillis… De loin, de très loin, comme dans un doux rêve… Du moins, j’espère que c’est un rêve car cela fait à peine 1h que j’ai fermé les yeux… Puis viennent les vocalises, de plus en plus fortes… Alerté, le troizan commence à remuer dans son lit. N’allons pas trop taquiner son audition, il risquerait de croire que l’heure est venue de se lever. Me voilà donc dans le salon avec un bébé tout éveillé dans les bras. Bilan : 4 heures de sommeil, 5 mois que cela dure. « Putain ! j’en peux plus ! »

Je le savais. Avoir deux enfants en bas âge n’allait pas être une partie de plaisir. La fatigue, l’organisation, l’abnégation totale, … Oh oui, je le savais mais je ne le mesurais pas.

5 mois de nuits entrecoupées…

5 mois de bibs toutes les 3 heures…

5 mois de fatigue…

5 mois sans répit ni repos…

Bordel, c’que c’est dur !

Puis, la reprise du boulot, le début de la crèche, l’entrée à l’école… Jongler encore et toujours, courir telle une poule sans tête, penser à tout, penser à rien… Le cerveau en ébullition qui finit par tourner à vide : ne pas oublier le goûter, penser à l’inscription à la garderie, ramener le certificat médical pour la crèche, acheter des couches sur ma petite pause du midi, amener la voiture au garage… Puis le blackout, la surchauffe cérébrale, le néant… Cette fatigue, ce poids sur mes épaules,  la désagréable impression de ne plus avoir cette énergie qui permet de débuter la journée… Mes vêtements, aujourd’hui plus qu’hier et moins que demain, pèsent une tonne…

Se sentir à côté de tout mais au milieu du capharnaüm… Toutefois continuer d’avancer car je ne suis pas seule. Ils sont là. Mes précieux. Ils ont besoin de moi. Plus que jamais. Je suis leur roc. Mais je sens peu à peu la roche s’effriter…

Tenir encore et toujours… Ne pas flancher sous peine de ne plus réussir à se relever…

 

 

12 Comments on Cet épuisement…

  1. weena
    9 septembre 2016 at 12:36 (1 année ago)
    Zut, ton deuxième ne se rendort pas après le biberon de 5h?
    Tu n’as personnes qui puisse venir une nuit prendre le relais?
    Je compatis pour le sommeil et je t’admire! Personnellement, en dessous de 6h, même entrecoupé, ce n’est pas la peine de compter sur moi, et 8h c’est vraiment mon minimum idéal … Heureusement, LutinCoquin me laisse à peu près mes 6h vitale chaque nuit.
    Répondre
    • Pasquunemere
      13 septembre 2016 at 14:47 (1 année ago)
      Tout d’abord, FELICITATIONS!!!! J’ai un peu déserté la blogo cet été et j’ai loupé la naissance de LutinCoquin! J’espère que tout va bien pour vous! Quelle chance tu as qu’il dorme. Encore cette nuit : 00h-02h-04h-06h –> l’anarchie!! Personne ne veut prendre le relais (la nuit j’entends car le jour, tout le monde est partant).
      Répondre
      • Weena
        13 septembre 2016 at 14:59 (1 année ago)
        Quelle horreur, LutinCoquin m’a fait ça 4 jours pendant la poussée de croissance des 6 semaines et j’ai cru décéder …
        C’est fou que personne ne te propose de faire quelques nuit … c’est plus facile à vivre quand c’est pour rendre service et qu’on sait que c’est temporaire (et qu’on pourra dormir la journée d’après 😉 )
        Répondre
        • Pasquunemere
          13 septembre 2016 at 16:32 (1 année ago)
          Je suis bien d’accord avec toi… Je ne sais pas ce qui bloque les gens… Bébé va bien, n’est pas malade, ne court à priori aucun danger… Il ne fait « juste » pas ses nuits 🙁
          Répondre
  2. Emilie Mi
    9 septembre 2016 at 14:05 (1 année ago)
    Je compatis, je comprends trop bien, je vis à quelques détails prés la même chose… et çela dure depuis plus de 2 ans pour moi ! 3 enfants dont 2 bébés rapprochés et une grande qui a des soucis de santé !
    Se sentir seule, fatiguée, épuisée, vidée, exténuée… tous les jours, dés le réveil… sans pause, ni repos, ni détente !
    Bon courage ! Il faut absolument en parler, se faire aider ! Il ne faut pas attendre 2 ans comme moi pour demander de l’aide..
    Emilie
    Répondre
    • Pasquunemere
      13 septembre 2016 at 14:48 (1 année ago)
      Et justement, tu as fini par demander de l’aide?
      Répondre
  3. Mariella Dreams
    9 septembre 2016 at 14:51 (1 année ago)
    Olala comme je te comprends! Pour Ella mon mari était en déplacement pendant 6 longs mois, bébé allaité, seule a m’en occuper nuit et jour sans aide externe j’étais épuisée. Je suis dans ma deuxième grossesse, Ella ne fait pas systématiquement ses nuits et les journées commencent à 5h ouf… c’est du boulot d’être maman hein lol
    Courage à toi, courage à nous, comme on le dit si bien ça passera, comme tout mais en attendant il faut bien tenir le coup…
    Des bisous,
    Mariella
    Répondre
    • Pasquunemere
      13 septembre 2016 at 14:49 (1 année ago)
      Tenir le coup au quotidien, une vraie lutte contre soi même!
      Répondre
  4. Timantine
    9 septembre 2016 at 20:41 (1 année ago)
    Je comprends les nuits hachées et les réveils bien trop tot, j’ai par contre la chance de pouvoir essayer de dormir lorsqu’ils dorment ensemble même si c’est rare. C’est compliqué deux enfants en bas âge, et l’entrée à l’école, le boulot, la vie quoi. J’espère que tu pourras faire face rapidement et que tu vas pouvoir te reposer ne serait ce qu’un petit peu. Il n’y a rien de plus destructeur que la fatigue. Plein de bisous
    Répondre
    • Pasquunemere
      13 septembre 2016 at 14:50 (1 année ago)
      Je te remercie miss! Ca va passer, je le sais, mais quuuuaaaannnnddddd?????? 😉
      Répondre
  5. MumChérie
    10 septembre 2016 at 08:49 (1 année ago)
    Je m’étais promis de ne pas te lire… Comme je compatis, moi qui m’apprête à revivre ça d’un moment à l’autre… Comment surmonter cette fatigue, cet épuisement… Courage… Bisous !
    Répondre
    • Pasquunemere
      13 septembre 2016 at 14:51 (1 année ago)
      Arf, je ne voulais pas t’effrayer hein… Ca reste quand même rare un bébé de 5 mois qui ne fait pas ses nuits 😉
      Répondre

Leave a Reply