Cette télé, que j’aime autant que je déteste…

enfant-tele

Les écrans, vaste sujet qui attise souvent la polémique dans la sphère parentale… Pour/contre, chacun y va de son argumentaire… Chez nous, la télévision fait partie de notre quotidien. J’ai grandi avec elle et ai bien du mal à m’en séparer…

Lorsque mon premier enfant est né, j’ai vu à quel point les écrans pouvaient être addictifs. Au départ, je m’ « amusais » de le voir interagir avec la télévision. Mais, rapidement, j’ai compris qu’il ne vivait que par/pour elle. J’ai donc décidé de réduire au maximum le temps passé avec « elle ». Et, à ma plus grande surprise, c’est sans difficulté qu’il a pu s’en passer…

Aujourd’hui, les choses ont changé. Il y a presque six mois maintenant, j’ai donné naissance à notre deuxième enfant. Ce tout petit être dont il fallait s’occuper en permanence, m’obligeant, pour mon plus grand regret, à « délaisser » mon aîné. Insidieusement, la télévision s’est installée et a pris de nouveau ses aises dans mon foyer…

Comme je suis contente de pouvoir compter sur elle parfois : le soir lorsque je donne le bain/repas à bébé ; le matin lorsque je dois me préparer pour aller au boulot ; etc.  Et puis, je dois bien l’avouer, il y a tous ces jours où, épuisée, je me repose sur elle. Un peu trop à mon goût. Mais avec mes 3 heures de sommeil nocturne (depuis 6 mois, oui oui !), difficile d’être en permanence au taquet. Comme je l’aime, cette télévision!

Mais, il y a le revers de la médaille. Il y a tous ces moments où je suis pleinement disponible pour mon troizan et où il préfère me demander la télévision. Il y a tous ces matins où, à peine son petit déjeuner achevé, il quémande un dessin animé. Tous ces retours de l’école où il ne souhaite qu’une chose, larver sur le canapé devant les comptines… Il n’y a plus qu’elle… Comme je la déteste, cette télévision !

Alors comment réagir ? Restreindre le temps passé devant les écrans ? C’est déjà ce que nous essayons de faire, autant que possible. La faire disparaître de notre foyer ? Difficile car, comme je te le disais, elle nous sauve bien la mise parfois… Après, c’est sans doute une habitude à prendre… Si elle n’est plus là, le troizan saura s’occuper différemment, sans nul doute. Mais, je suppose qu’il y a un temps de « sevrage » durant lequel je devrai me rendre disponible pour mon troizan, ce qui, vu la conjoncture actuelle, me paraît fort complexe…

Et chez toi, les écrans occupent quelle place ?

 

 

12 Comments on Cette télé, que j’aime autant que je déteste…

  1. Weena
    27 septembre 2016 at 12:04 (11 mois ago)
    Nous n’avons pas de télé à proprement parlé et nous la regardons sur l’ordinateur dans le bureau du Breton. À terme, nous avons le projet d’installer un home-cinéma au grenier en y branchant la box télé.
    Mais, de fait, FeuFolet n’y est pas exposé directement. Pour l’instant, il regarde occasionnellement des dessins animés sur la tablette avec moi. La nounou me dit qu’il commence à réclamer un peu chez elle mais s’en désintéresse vite … Après, il est plus jeune que ton troizan, je te redit où on en est dans un an 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      6 octobre 2016 at 12:34 (11 mois ago)
      C’est top qu’il ne s’y intéresse pas! Vraiment! C’est addictif ces choses là 😉
      Répondre
  2. Mariella Dreams
    27 septembre 2016 at 15:31 (11 mois ago)
    Je pense que chaque foyer à son organisation et chaque Maman gère à sa façon. Il n’y a pas de polémique à faire selon moi rien d’inquiétant à regarder un peu la télé on ne parle pas à d’un enfant qui y reste 6 h par jour… Un petit dessin animé ‘est aussi ludique par moment!
    Bisous,
    Mariella
    Répondre
    • Pasquunemere
      6 octobre 2016 at 12:33 (11 mois ago)
      Tu as raison oui! A nous d’apprendre à doser…
      Répondre
  3. timantine
    28 septembre 2016 at 09:33 (11 mois ago)
    Comme je te comprends ! Parfois, je trouve que c’est trop, qu’il la réclame aussi. Et puis parfois, quand j’ai besoin de passer un appel important, où que j’ai besoin de l’occuper sans moi, je lui propose moi même le dessin animé, toujours en replay sur france 5.
    Je pense qu’il est difficile de s’en passer à notre époque…
    Répondre
    • Pasquunemere
      6 octobre 2016 at 12:33 (11 mois ago)
      Oui c’est vrai. Dur dur d’apprendre le juste dosage, si tant est qu’il en existe un…
      Répondre
  4. Titily
    28 septembre 2016 at 10:37 (11 mois ago)
    Ici nous avons un écran pour regarder des dvd mais pas d’antennes donc aucune chaîne de télé accessible par notre trois ans.

    Après nous avons des ordis, elle regarde certains dessins-animés sur youtube parfois, ou les vidéos familiales (la visite du zoo faite il y a six mois, c’est au final c’est ce qu’elle préfère.) Mais c’est nous qui gérons vraiment.

    Quand je vois son grand-père qui ne peut pas se passer de télé et qui un jour a oser me dire alors que je lui demandais de couper « Mais ce sont les infos du soir il n’y a rien de violent »… Je me dis que la télé occasionne des dommages irréversibles sur le cerveau…
    Elle a d’ailleurs vu un midi avec lui le Tour de France, elle m’a parlé pendant trois jours (cauchemars nocturnes à la clef) du vélo qui était tombé, qui était cassé et que la moto avait écrasé…
    Ma fille est pas prête pour la télé.

    Répondre
    • Pasquunemere
      6 octobre 2016 at 12:32 (11 mois ago)
      Ah ça, je ne le laisse jamais devant la « télé » (les programmes télés j’entends). Lorsqu’il la regarde, c’est toujours pour des petits dessins animés ou des comptines. La télé va bien trop vite pour les enfants. Un choc (que nous adultes ne voyons pas forcément ou ne contrôlons pas) est si vite arrivé!
      Répondre
  5. Emma June
    28 septembre 2016 at 11:18 (11 mois ago)
    Ohlala, je te dirai juste une chose: tout est une question de phases et de dosage et franchement, culpabiliser parce que ton enfant regarde et aime la télé et bien non! J’adore te lire et je pense que la fatigue s’accumule vraiment énormément (d’où les remises en question, je suis un peu comme toi)
    Ton enfant aime se détendre devant un dessin animé ou quelques uns, so what? s’il sait aussi courir,jouer, chanter et s’amuser…

    Je pense qu’il faut simplement lui montrer qu’il peut faire autre chose sans télé (oups! la télé ne marche pas aujourdhui!) s’il est dans une phase « accro ». cela demande une certaine énergie parentale néanmoins si ton 3 ans ne joue pas trop seul.

    Bref, moi aussi je suis de la génération télé, et pourtant j’aime réfléchir, lire, la nature, etc…Il me semble assez manichéen de diaboliser ainsi télé et autres.
    Tant que les programmes sont adaptés et les parents conscients, communiquant et concernés, le bannissement semble extrême.

    J’aime à penser que la modération apporte la sérénité en bien des choses 🙂

    Répondre
    • Pasquunemere
      6 octobre 2016 at 12:30 (11 mois ago)
      La modération, c’est là où le bas blesse justement… La télé ne doit pas venir en tant que substitut à notre présence. Et, malheureusement, avec la fatigue, nous nous réfugions, bien trop souvent à mon sens, derrière elle…
      Répondre
  6. Maman Nouille
    30 septembre 2016 at 09:44 (11 mois ago)
    Chez nous on a un gros gros problème de consommation de télévision. Une consommation excessive chez moi, une addiction frénétique chez le papa et forcément un très vif intérêt chez le presque deux ans. Bien sur je sais que c’est mal, et la pédiatre est très à cheval là dessus.
    C’est bien simple, la télé est allumée en permanence même quand on mange. On essaye de se clamer un peu avec le papa, mais c’est difficile.
    Répondre
    • Pasquunemere
      6 octobre 2016 at 12:29 (11 mois ago)
      Oui c’est difficile. Hier matin j’étais seule chez moi et je me suis surprise à voir qu’elle était éteinte… Finalement, je me sèvre sans le vouloir! Peut etre cela aura des conséquences sur le troizan…
      Répondre

Leave a Reply