Votre convention collective ne prévoit pas de journée « enfant malade »

journée enfant malade

Voilà ce que s’est vu répondre l’Homme lorsqu’hier, il s’est renseigné à ce sujet… « Si vos enfants sont souffrants, il vous faut soit poser un congé payé, si toutefois il vous en reste, soit un congé sans solde ». Je dois bien avouer être restée pantoise à cette annonce. Pas de journée enfant malade…

Fort heureusement pour nous, j’ai la chance de pouvoir bénéficier de ce droit. Même si, de fait, il s’agit d’une bien lourde tâche à assumer dans la mesure où tout repose sur mes épaules (tout, y compris mes absences répétées au boulot).

Mais qu’aurions nous fait si tel n’avait pas été le cas ? Si j’avais été dans le même cas de figure que l’Homme (qui, soulignons-le, ne connaît pas les RTT au sein de sa boîte) ? Nous aurions liquidé nos congés payés au gré des maladies diverses et variées (et surtout fréquentes) de nos enfants ? Nous aurions dû nous résoudre à poser du « sans solde » ?

Malheureusement, nous ne pouvons que rarement compter sur les grands-parents pour prendre le relai… Alors vers qui nous tourner ? Nos amis ? Impossible car ils connaissent les mêmes contraintes que nous… Une assistante maternelle ? Difficile à envisager compte-tenu de tout ce que nous déboursons déjà chaque mois pour la garde de nos enfants… Alors quelle solution ?

Comme je le disais, j’ai la chance de pouvoir bénéficier ce droit… Mais comment font ces gens pour qui les journées « enfant malade » n’existent pas ? Vers qui se tournent-ils ? Quel relai trouvent-ils ? Comment s’organisent-ils ? Doivent-ils, en plus de l’inquiétude que génère un enfant souffrant, se soucier du manque à gagner sur la fiche de paye en fin de mois ?

J’ai bon espoir de ne pas avoir à écouler toutes mes précieuses journées « enfant malade » mais, si tel est le cas, j’ignore encore comment nous ferons face…

Et chez toi, comment ça s’organise ?

 

14 Comments on Votre convention collective ne prévoit pas de journée « enfant malade »

  1. Sabrina
    7 février 2017 at 12:26 (5 mois ago)
    ici pas de jour enfant malade non plus et pour tous les deux ! Du coup on gère comme on peut avec des congés du coup on en a plus pour les vraies vacances et donc centre de loisirs ! C’est la galère quoi !
    Répondre
    • Pasquunemere
      2 mars 2017 at 12:59 (4 mois ago)
      Grrr! Tu m’étonnes! Quelle plaie!
      Répondre
  2. Madame BDC
    7 février 2017 at 12:26 (5 mois ago)
    Ici, la question se posait pour les enfants de Monsieur BDC. Mais ma convention collective est géniale, elle prévoit des journées « enfants malades » pour tous les enfants à charge. (D’un autre côté, c’est peut être le cas pour toutes les conventions collectives qui proposent des journées enfant malade).
    L’avantage, c’est que pour l’instant, je n’ai pas eu de jours à prendre 🙂
    Belle journée
    Répondre
    • Pasquunemere
      2 mars 2017 at 12:58 (4 mois ago)
      Ca c’est une bonne chose! (et une chance 🙂 )
      Répondre
  3. Emma June
    7 février 2017 at 12:28 (5 mois ago)
    J’ai la chance d’avoir plusieurs jours enfant malade (6) et un seul enfant (car ce nombre est fixe peu importe le nombre d’enfant).
    Une année, il a été tellement malade que j’ai aussi posé des congés payés, fort heureusement, ca n’est arrivé qu’une seule fois.
    Mes amis n’ayant pas de jours enfant-malade peuvent poser RTT ou congés (et ont la chance d’avoir un enfant peu malade) mais, effectivement, je suppose que d’autres familles n’ont pas cette chance.
    Répondre
    • Pasquunemere
      2 mars 2017 at 12:58 (4 mois ago)
      Tout à fait! Heureusement que je peux bénéficier de ces congés car nous serions bien dans la mouise :/
      Répondre
  4. AfroLyne
    7 février 2017 at 12:38 (5 mois ago)
    Et encore, 3 jours par an … comme si un enfant ne tombait malade que 3 jours en un an. Je n’ai pas d’enfants, mais je comprend aisément lorsque mes collègues râlent … Surtout quand le petit fait une gastro suivi immédiatement d’une grippe !
    Bon courage à tous les parents !
    Répondre
    • Pasquunemere
      2 mars 2017 at 12:57 (4 mois ago)
      Exactement! Je te parle même pas des maladies infantiles (type varicelle) qui nécessite bien plus de 3 jours d’éviction…
      Répondre
  5. aloréedubois
    7 février 2017 at 13:33 (5 mois ago)
    ici pas de congés enfant malade… congés sans solde ou trouver une babysitter libre pour la journée ou supplier les grands parents de venir…
    Répondre
    • Pasquunemere
      2 mars 2017 at 12:56 (4 mois ago)
      Pfff mais quelle galère!
      Répondre
  6. Chouchou Cendré
    7 février 2017 at 21:29 (5 mois ago)
    Ici les jours enfant malade, je ne connais pas non plus puisque je suis freelance. C’est le « jeu », on est payés un peu plus pour ce genre de galère…
    Répondre
    • Pasquunemere
      2 mars 2017 at 12:55 (4 mois ago)
      « Galère », c’est le mot approprié en effet :/
      Répondre
  7. Lo
    8 février 2017 at 10:39 (5 mois ago)
    Pas de journées enfant-malade ni pour moi, ni pour lui. En tant qu’étudiante/employée « un peu » ça va plus ou moins même si c’est parfois pesant et quand je ne peux vraiment pas mon mari prend du sans solde. C’est hélas le cas de beaucoup de monde :/
    Répondre
    • Pasquunemere
      2 mars 2017 at 12:55 (4 mois ago)
      Affligeant 🙁
      Répondre

Leave a Reply