De l’envie à la jalousie…

jalousie

Longtemps j’ai hésité à rédiger ce billet. Mais, si tu me connais, tu sais que je suis plutôt honnête. Honnête vis-à-vis des autres mais aussi vis-à-vis de moi-même. Donc, si je veux aller jusqu’au bout de mes valeurs, il me faut poser ces mots que je ressens depuis quelques temps maintenant.

Depuis que je suis maman, je ne peux m’empêcher de comparer mon vécu à d’autres. Est-ce que je m’y prends bien ? Et si je m’inspirais de ce qu’elle fait ? Mais aussi « Quelle chance elle a d’avoir une telle relation avec son enfant » ou encore « heureusement que je ne vis pas ça avec mon fils ». C’est comme ça, on n’y peut rien. Le phénomène de comparaison sociale est très ancré et a été longuement étudié par les psychosociologues.

Là où le bât blesse c’est lorsque la comparaison sociale tend vers l’envie voire la jalousie. Ce qui est mon cas. Oui je peux être envieuse de certains vécus. Oui je peux jalouser certaines relations qu’entretiennent des mamans avec leur enfant.

Parce que je n’ai pas eu un joli accouchement. Parce que mon enfant est né avec un handicap. Parce que je n’ai pas su être cette mère que j’imaginais. Parce que nos premiers mois ont été rythmés par le RGO et l’IPLV (Intolérance aux Protéines de Lait de Vache). Parce que…

Alors oui, parfois, j’éprouve un sentiment d’injustice. Je sais que ressentir de telles émotions n’est pas très sain. Mais, je n’y peux rien. C’est comme ça. Je me contente alors de formuler ce qui me gène et tente d’analyser pourquoi tout cela éveille ça en moi.  Souvent, je m’aperçois que ce ne sont pas les autres qui sont en cause mais bel et bien moi. Car éprouver tout cela n’est pas constructif et ne me fera pas avancer.

Bref, il m’arrive d’être une maman envieuse mais, promis, je me soigne !

Et toi, est ce qu’il t’arrive de ressentir de telles émotions ?

14 Comments on De l’envie à la jalousie…

  1. Marie
    10 juin 2015 at 15:50 (2 années ago)
    Première fois que je commente car cet article me touche.
    Oui ça m’arrive, souvent même. Ma puce de 9 mois est née avec une cardiopathie congénitale grave. Deux opérations lourdes plus tard, son état est stable et elle se développe bien.
    Cependant je ne peux m’empêcher de jalouser mes amies qui ont toutes des enfants en bonne santé. Mais bon, je pense que c’est normal de penser ça! Tant qu’on ne se pourrit pas la vie avec de telles pensées.
    Répondre
    • Pasquunemere
      11 juin 2015 at 10:45 (2 années ago)
      Je suis touchée par ton commentaire… En effet, avec un tel vécu, on ne peut s’empêcher d’éprouver de pareilles émotions… L’essentiel étant, comme tu le soulignes si justement, que notre esprit ne soit pas accaparé par tout cela… Je suis rassurée de lire que ta fille va bien <3
      Répondre
  2. Maman raconte
    10 juin 2015 at 20:13 (2 années ago)
    C’est peut être de l’envie ou de la jalousie mais peu importe, c’est plus qu’humain de ressentir les injustices face à la vie… Longtemps j’ai vu mes amies tomber enceinte les unes après les autres quand moi je galerais pour avoir un bébé alors ce sentiment je ne le connais que trop bien et je m’autorisais a les avoir puisque je ne nuisais a personne, je ne blessais personne… Tout cela c’était dans ma tête…. Mais j’ai aussi appris à penser positif, à apprécier tout ce que j’avais la chance d’avoir : une super famille, un mari adorable, un travail sympa, la possibilité de voyager comme je l’aime et la liste et encore longue. Pense à tous les progrès que tu as fait pour l’amour de ton enfant, à ce que tu a été capable de surmonter malgré les embûches et au fait que les relations avec ton enfant ne sont pas figées mais en constante évolution . Rien n’est pas écrit , la relation parents-enfants reste un chantier en perpétuelle construction.
    Répondre
    • Pasquunemere
      11 juin 2015 at 10:47 (2 années ago)
      En effet, tout comme toi, lorsque je commence à penser « bad », je fais l’état des lieux de tout ce qui roule par ailleurs… A l’heure actuelle, tout va bien avec mon fis. C’est un travail (de deuil peut être?) à faire sur ton passé commun… Merci pour ton commentaire!
      Répondre
  3. monica
    11 juin 2015 at 06:14 (2 années ago)
    C est toi la psychologue alors si tu dis que ce nest pas sain je te crois mais punaise qu est ce que c est humain!
    Je fais partie de ces mamans qui ont enormement de chance (super grossesse,super accouchement, premiers mois sans aucune maladie) et pourtant je suis jalouse: jalouse des mamans qui ont reussi leur allaitement car moi je ny suis pas arrivee. Je me sens mauvaise mere et pourtant je ne pense pas letre reellement.

    Que veux tu…l humain est ainsi fait.
    courage, les beaux jours sont a venir avec ton petit 🙂

    Répondre
    • Pasquunemere
      11 juin 2015 at 10:49 (2 années ago)
      Pas « sain » n’est en effet pas très approprié car, comme tu le dis, c’est tout ce qu’il y a de plus humain…
      Répondre
  4. Emma June
    11 juin 2015 at 08:33 (2 années ago)
    Bon allez, oui, j’avoue, je suis envieuse des parents qui n’ont jamais connu les nuits et les couchers difficiles, des parents dont l’enfant a été propre en 1semaine sans même s’en occuper et des parents qui ont des enfants qui ne leur demandent pas toutes les 2 minutes « tu joues avec moi »…car voilà, parfois, c’est difficile, fatigant et on n’est qu’humain et qu’on se dit que ca serait tellement bien si…
    Mais bon, chacun a ses défauts et ses qualités et puis voilà, on fait ce qu’on peut!
    Répondre
    • Pasquunemere
      11 juin 2015 at 10:50 (2 années ago)
      Exactement!!! On fait ce qu’on peut. Même si parfois, notre esprit ne peut s’empêcher de divaguer 😉
      Répondre
  5. anyo
    11 juin 2015 at 16:16 (2 années ago)
    Je crois que dans ton cas cela peut être « sain » car tu réfléchis et tu te poses les bonnes questions (et des fois je te jalouse mais bon tu partages donc ça m’aide!)
    Quand ma jalousie se fait trop forte pour telle ou telle autre maman, je me demande si je veux vraiment faire pareil et si oui, comment changer quelques habitudes pour y parvenir.
    J’ai longtemps jalousé les mères dont la maison est toujours parfaite et les enfants impeccables et puis j’ai réalisé que je n’y parviendrais jamais! Je suis bordélique et j’aime quand mes enfants patouillent dans la boue… mais j’ai chopé qq1 de leurs réflexes pour améliorer le quotidien…
    Mais avec tous ces blogs et ces statuts FB ou photos sur Instagram c’est parfois compliqué de ne pas être légèrement déprimée en fin de journée !
    Tu es une maman qui déchire et quand tu pars en « bad », envoie moi un mail que je te rappelle que tu es formidable!!
    Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 10:39 (2 années ago)
      Ohhhh t’es trop mignonne!!! En effet, de quoi avoir le moral dans les chaussettes quand on voit certains statuts sur les réseaux sociaux! Moi, dans ces cas là, je bois une bière (ou 5) et ça va mieux (ça permet de flouter ma vision des choses, notamment des moutons de poussière qu’il y a dans ma maison…)
      Répondre
  6. Nathalie
    14 juin 2015 at 21:48 (2 années ago)
    Bonjour
    Je viens juste de tomber sur ton blog.
    Je connais pas l’handicap de ton bb mais juste pour te dire que ton sentiment est plus que normal.
    J’ai eu un petit garçon il y a 7 ans, il est né en parfaite santé, il est tombé malade à 7 mois et aujourd’hui il est considéré comme poly handicapé.
    A l’époque, je travaillais et un collègue a ramené sa petite fille qui avait 2 mois de moins que mon garçon, elle commençait à marcher. Tu n’imagines pas le sentiment qui m’a envahit, c’était de la haine pas de la jalousie. Lui m’avait ramené sa fille pour me remonter le moral (j’adoraisles bb et tous mes collègues le savaient ), j’ai failli m’effondrer en larmes, je me suis ravisée et j’ai joué avec la petite, finalement ça m’a fait du bien.
    Aujourd’hui encore il m’arrive d’être jalouse mais je me dis que sans mon ange j’aurais pas la vie que j’ai aujourd’hui et j’ai la chance qu’il soit toujours parmi nous ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas pour certains parents.
    Alors t’inquiète pas c’est tout à fait normal .
    Nathalie
    Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 10:38 (2 années ago)
      Quelle force tu as de parvenir à relativiser de la sorte! Et oui, c’est humain en effet… Donc il faut parfois accepter ce genre d’émotions pour pouvoir continuer à aller de l’avant! Merci pour ton commentaire très touchant!
      Répondre
  7. Vaness'
    27 juin 2015 at 16:34 (2 années ago)
    Bonjour,
    Je réponds à ton post car oui j’ai moi même ressentis de la jalousie a une certaine époque. . . Pour te situer le contexte , je suis maman de jumeaux qui ont 3 ans aujourd’hui. J’ai eu une grossesse relativement difficile , allitement 22h/24 durant des mois, menace d’accouchement prématuré etc… un accouchement horrible césarienne en urgences , des bébés prématurés, des semaines de neonat … rien de bien rejouissant en somme. A côté de ca un couple d’amis , elle et moi sommes tombés enceinte a 1 mois d’intervalle , elle buvait de la vodka jusqu’au 6eme mois de grossesse, fumait des pétard tous les jours. Elle a poussée 3 fois et a eu une petite fille en parfaite santé. ( tant mieux pour la petite d’ailleurs). Moi j’ai jamais bu une seule goutte , stopper la clope. et au final c’est moi qui ai eu les galères , oui j’ai été jalouse et au final même si c’est pas constructif , bin moi je cfois que c’est juste humain de ressentir ce genre de chose
    Répondre
    • Pasquunemere
      1 juillet 2015 at 09:04 (2 années ago)
      Ce sont exactement les mêmes ressentis que j’éprouve parfois… Ce sentiment d’injustice que l’on ressent lorsqu’on constate qu’on a fait tout dans les règles de l’art et que, pourtant, c’est nous qui récoltons les galères… Mais en effet, rien n’est plus humain que d’éprouver ce genre d’émotions. Même s’il faut être en mesure de les dépasser pour pouvoir continuer à avancer 🙂
      Répondre

Leave a Reply