Est-ce ma faute ?…

http://www.avisdemamans.com/mag/article/egali-mere-la-culpabilite http://www.avisdemamans.com/mag/article/egali-mere-la-culpabilite%5B/caption%5D

Si tu me suis, tu sais que je travaille en tant que psychologue dans l’Education Nationale. J’interviens sur deux collèges et un lycée, que ce soit auprès des élèves, parents ou encore équipe éducative. Mes missions sont diverses et variées : de la réflexion autour du projet de formation jusqu’à la prise en charge de jeunes en difficultés (sociales, familiales, psychologiques, médicales, etc.). Je ne sais jamais de quoi mon quotidien sera fait. Mais s’il est une chose que j’ai pu constater, au regard de mon expérience, c’est cette tendance qu’ont les parents à se culpabiliser. L’une des principales questions qu’ils me soumettent lorsque nous discutons de leur enfant est la suivante : est-ce ma faute ?…

Hier encore, j’étais au téléphone avec une maman. Je lui faisais part du bilan pratiqué auprès de sa fille. Après avoir écarté toute forme de problématique « cognitive », je lui ai fait part de mon principal constat à savoir une forme d’immaturité affective chez la jeune fille. Rien de dramatique en soi mais l’on sait très bien, en tant que parent, à quel point nous pouvons être touché par ce genre de constat. Est alors rapidement arrivée la question : est-ce de ma faute ? L’entretien a alors tourné en une réassurance pour cette maman qui se culpabilisait beaucoup d’avoir « mal fait ».

Un parent peut-il mal faire ? Peut-il se reprocher d’avoir « mal agi » auprès de son enfant ? La culpabilité parentale a-t-elle des raisons d’être ? Et bien, de ce que j’ai pu observer, la grande majorité des parents n’ont absolument aucune raison de se fustiger ainsi (je dis la grande majorité car il arrive malheureusement que certains d’entre eux soient malveillants).  Et pourtant, je suis la première à réagir ainsi… Alors pourquoi ?…

Parce que nous croulons sous les ouvrages qui nous narrent un développement linéaire de l’enfant… Parce que nous évoluons dans une société régie par la comparaison sociale… Parce que nous sommes des humains dans une société faite de formatage… Parce que… Parce que… Parce que…

Comment peut-on être amené à penser que nous avons fait des erreurs dans l’éducation de nos enfants ? S’il est un domaine pour lequel il n’est pas de théorie universelle, c’est bien l’éducation. Dès lors, pourquoi nous accusons nous de « mal faire » ? « Mal faire » au regard de quoi ?

Etre parent c’est avancer à tâtons, essayer, se planter, se questionner, tomber pour mieux se relever,… Etre parent est un apprentissage permanent. Nous sommes les premiers à reconnaître le droit à l’erreur pour nos enfants « ce n’est pas grave », « maintenant que tu sais, tu feras mieux la prochaine fois…  », « l’essentiel, c’est de faire de ton mieux ». Alors pourquoi ne nous accordons nous pas ce droit, nous, parent ?

Et puis finalement, faire des erreurs en tant que parent, n’est ce pas montrer à nos enfants qu’eux aussi, peuvent en commettre ? Que rien n’est irrémédiable ? Que, même après être tombé, l’essentiel reste de se relever et continuer à avancer ?…

18 Comments on Est-ce ma faute ?…

  1. anyo
    2 juin 2015 at 09:59 (2 années ago)
    Il est chouette ton article et tombe à point nommé! Depuis des semaines je culpabilise en voyant des tonnes de petites phrases ou articles sur l’éducation bienveillante et je me trouvais nulle et puis j’ai enfin vu un truc tellement ridicule que je me suis dit que je faisais au mieux et dans le dialogue avec mes enfants et qu’on allait y arriver! Se dire que c’est de notre faute me semble riche si on choisit de comprendre une eventuelle erreur et d’accompagner notre enfant. Mais il faut depasser la culpabilité sinon rien n’avance!
    Yen a qui ont de la chance de t’avoir! !
    Répondre
    • Pasquunemere
      4 juin 2015 at 09:21 (2 années ago)
      Ah l’éducation bienveillante… Vaste sujet… Sur lequel je ne me lancerais pas! L’essentiel, comme tu le soulignes, étant le dialogue avec ses enfants! (Merci pour tes mots 😉 )
      Répondre
  2. alien
    2 juin 2015 at 10:27 (2 années ago)
    C’est une vraie pourriture cette culpabilité ; on a beau la reconnaître et savoir qu’elle ne sert à rien, difficile de ne pas l’éprouver…il faut un gros travail sur soi pour ne plus en éprouver et être bienveillant envers soi-même…
    Répondre
    • Pasquunemere
      4 juin 2015 at 09:22 (2 années ago)
      Tout à fait! La culpabilité est un virus dont il est difficile de se défaire! Cela implique, comme tu le dis si justement, un vrai travail sur soi afin de pouvoir aller de l’avant!
      Répondre
  3. Emma june
    2 juin 2015 at 10:48 (2 années ago)
    Je pense que malheureusement la culpabilité ne touche pas les bonnes personnes!
    Je m’explique: je pense que celles (ceux) qui se sentent coupables, veulent bien faire et essaient de bien faire! Ils se remettent en question, se disent « y a t il une meilleure façon de faire? »…
    Ceux là, en effet, ne devraient pas se sentir coupables!

    Alors que les parents « malveillants » (il en existe) eux, je ne pense pas qu’ils se sentent coupables ou se remettent en question.

    De mon côté, je ne me culpabilise pas pour tout mais c’est vrai que parfois, il m’arrive de me dire « est ce ma faute? »

    Après, je pense que c’est humain, tout simplement et comme tu le dis, nos enfants en nous voyant humains, peuvent aussi se permettre de tâtonner …

    Répondre
    • Pasquunemere
      4 juin 2015 at 09:23 (2 années ago)
      Dès ta première phrase, j’ai compris ce que tu voulais dire et c’est tout à fait vrai!!! Pour l’observer dans mon quotidien, ceux qui se questionnent et se culpabilisent sont déjà dans une préoccupation bienveillante à l’égard de leur enfant (ce qui n’est pas le cas d’autres parents malheureusement).
      Répondre
  4. MumChérie
    2 juin 2015 at 12:57 (2 années ago)
    Très bel article… Merci pour tes mots
    Répondre
    • Pasquunemere
      4 juin 2015 at 09:24 (2 années ago)
      Merci à toi de m’avoir lue et d’avoir posté ce joli commentaire 🙂
      Répondre
  5. Maman Breizhou
    2 juin 2015 at 13:46 (2 années ago)
    Merci pour cet article. J’ai effectivement parfois le sentiment de mal faire avec ma Poupette de 17 mois, d’avoir raté quelque chose dans son bref parcours, que son comportement parfois très dur vient du fait que j’ai mal fait… Mon ass mat m’a plus ou moins dit que le comportement de Poupette vient du fait qu’on n’a pas été assez stricte, qu’on a trop laissé passer… Possible… Et la culpabilité est là.
    Et tous ces livres qui indiquent comment doit évoluer l’enfant et quelles réactions avoir… J’en ai commencé un et j’ai arrêté parce que j’ai déjà presque tout faux !
    Répondre
    • Pasquunemere
      4 juin 2015 at 09:39 (2 années ago)
      Aie aie aie, je connais bien ça! Les enfants, à cet âge, passent (et nous font passer) des moments difficiles! Opposition, affirmation, différenciation, etc. tout un tas de comportements qui nous font douter, nous questionner, … Je peux te dire, pour être passée par là il y a peu (mon fils à 28 mois), que tu n’as strictement rien à te reprocher. Tu fais de ton mieux avec ta « terrible deuz » qui t’en fait voir de toutes les couleurs… Nous aussi, on s’est vu reprocher le fait de ne pas être assez stricts, pas assez cadrants (on a même eu droit à une convoc à la crèche!). Pourtant, rétrospectivement, nous l’étions (et le sommes encore). C’est juste que tous ces efforts que tu fais au quotidien ne seront visibles que sur le long terme. Ici par exemple, notre fils commence à se calmer. Il est moins dans le « non », écoute ce qu’on lui dit. Même si le chemin est encore long, cela fait plaisir de voir ces progrès! Alors courage, bientôt cette « phase » sera derrière toi (pour en entamer une nouvelle tout aussi coriace sans doute) et tu verras enfin les résultats de ton investissement!
      Répondre
  6. Mous
    2 juin 2015 at 20:24 (2 années ago)
    Perso la question que je me pose le plus c’est « qu’est-ce que je dois faire » ! lol mais chacun son truc…. en tout cas, j’aurais bien besoin de tes lumières pour Ogri en ce moment… :/
    Répondre
    • Pasquunemere
      4 juin 2015 at 09:40 (2 années ago)
      Ah mais n’hésite pas!!! Ma boîte mail t’est grande ouverte 😉
      Répondre
  7. Mon carnet déco
    2 juin 2015 at 22:44 (2 années ago)
    Comme je connais cette culpabilité! j’ai un enfant « hors norme » (c’est un enfant zèbre) mais son diagnostique vient d’être fait (et encore, c’est très compliqué…) et tout était très compliqué avec lui (ça l’est toujours :p ). Mais j’ai essayé d’être performante partout, malgré le mal être de ne pas comprendre mon enfant, et j’en ai fait un burn-out. Et c’est tellement difficile de sortir de la dedans. Mais je continue de culpabiliser, alors que j’ai pleinement conscience que ce n’est la faute de personne.
    J’en ai fais un billet, si ça t’intéresse, même si je ne fais que survoler les raison de mon burn-out, mais juste pour que les mamans qui le lise essayent de comprendre que la recherche de la perfection, que ce soit dans l’éducation ou dans leur vie, ne sert qu’à mener au mal-être, et non l’inverse..
    je te met le lien si tu veux aller voir!
    http://www.mon-carnet-deco.com/la-quete-de-la-perfection-ou-le-burn-out
    Je t’embrasse!

    Sandrine

    Répondre
    • Pasquunemere
      4 juin 2015 at 09:42 (2 années ago)
      J’ai lu ton billet. Moi aussi j’ai connu le burn out! La recherche de la perfection, fléau des temps modernes! Il faudrait aussi, un jour, que je mette en mots ce que j’ai vécu! L’épuisement chez la maman est nettement plus fréquent qu’on ne l’imagine et reste, malheureusement, trop tabou! Merci à toi d’avoir rédigé ce billet!
      Répondre
      • Mon carnet déco
        4 juin 2015 at 10:21 (2 années ago)
        Merci à toi de m’avoir lu! Écoute, je te propose un truc: j’ai dans mon blog des participations de lectrice et de blogueuses qui ont témoignées sur leur burn-out. Car je souhaite vraiment partager sur le sujet! Souhaiterais-tu écrire un témoignage de ton burn-out sur mon blog? J’en serais honoré. 5évidement, ce n’est pas une obligation 🙂 ). Dis moi si tu es d’accord :). Je t’embrasse!
        Répondre
        • Pasquunemere
          4 juin 2015 at 10:24 (2 années ago)
          Mais avec grand plaisir! Il me faut juste trouver le temps d’écrire quelque chose et je reviens vers toi! 🙂
          Répondre
          • Mon carnet déco
            4 juin 2015 at 11:17 (2 années ago)
            Super, j’en suis très heureuse!

Leave a Reply