Et mon couple dans tout ça ?

0008442790E-849x565

Nous n’étions que deux. Nous ne pensions qu’à nous. Nous pouvions sortir sans nous soucier du lendemain. A nous les restos, ciné, soirées entre amis et autre festivité. Nous pouvions envisager une nuit blanche sans sourciller. Mais là, je vous parle d’un temps, que le tout p’tit du haut de ses 1 an, ne peut pas connaître (petit big up à Charles au passage!)

Et oui, vous vous en doutez, dans l’histoire d’un couple, il y a un avant/après bébé. Ce ne sont plus vraiment les mêmes discussions, plus les mêmes questions, plus les mêmes échanges. Et surtout nous, nous ne sommes plus vraiment les mêmes personnes.

Sauf que moi, j’y tiens à mon couple ! Alors comment nous nous y prenons, mon homme et moi, pour conserver la  flamme qui nous anime (très poétique tout ça…) ?

Première donnée à intégrer, assimiler et digérer : on ne dispose pas de notre temps. Et oui, priorité est donnée au tout p’tit. Le soir, le week-end, c’est lui et ses besoins avant tout. Nous n’avons qu’une seule possibilité : les moments où il dort.

Ainsi, tous les soirs, au moment du repas, nous prenons le temps de parler de nos journées respectives, de nos joies, de nos colères, etc. Il ne s’agit en aucun cas de parler du tout p’tit mais juste de nous, histoire de ne pas oublier que nous ne sommes pas que des parents.

De la même façon, nous tentons, une fois par semaine, de nous organiser un petit apéro ou un petit dîner. Nous disposons dès lors de plus de temps pour échanger : sur nous, nos projets, nos envies, nos besoins, …

Le week-end, malgré le fait que nous soyons avec le tout p’tit, nous essayons également de nous accorder des moments : boire un verre, se balader, regarder un film pendant qu’il est à la sieste.

Par ailleurs, il nous arrive de confier le tout p’tit (à ses grands parents notamment, quelle chance de les avoir à proximité) ce qui ouvre grandement les possibilités : ciné, resto, pub avec les potes, spectacle et autre joyeuseté. 

Ajoutons à tout ça une autre donnée : le fait que je prenne soin de moi. Cela engendre un cercle vertueux : je me sens mieux –> je fais davantage d’effort pour être séduisante –> il le remarque et me fait de jolis compliments –> ça me touche et m’encourage à poursuivre mes efforts –> etc. etc.

Evidemment les moments que nous partageons à trois renforcent également notre couple. Voir notre fils progresser, évoluer, grandir simplement nous rapprochent naturellement. Mais, égale à moi-même, je considère qu’il importe de conserver une vie de couple en dehors de sa vie de parent. Avec l’arrivée d’un enfant, il est si facile de se perdre de vue…

Leave a Reply