supersaucisse

Alors que je m’évertuais hier à faire manger son repas au tout p’tit (« oh regarde c’est Super Saucisse ! Elle a des supers pouvoirs ! Elle sait voler et atterrir direct dans ta bouche ! »), je me suis mise à réfléchir à toutes ces stratégies que l’on utilise en tant que parent pour faciliter le quotidien. Et l’une d’elles consiste à manier l’art de la feinte avec plus ou moins de succès.

L’un des domaines sur lequel notre imagination est sollicitée en permanence est l’habillement. Et vas y que je joue au toréador pour mettre le manteau. Et hop on fait les marionnettes avec les chaussettes. Et bim le pantalon sur la tête devient des oreilles de lapin. J’vous jure, faudrait me filmer tellement tout ça tourne au ridicule !

Et pour monter dans la voiture, malheur !! Ca aussi ça relève du sketch ! C’est qu’il se débat le bougre ! Là encore, il faut ruser, feinter, détourner pour parvenir à le mettre dans son siège auto. Et les chatouilles sur le ventre, et la petite bête qui monte, et on chante une comptine, et on donne un gâteau (oh, ça va, que celui qui n’a jamais utilisé cette entourloupe me jette la première madeleine !).

Et la sortie de bain, on en parle ? Non parce que mon fils a dû être un cétacé dans une autre vie… Tu le sors de l’eau et c’est le drame ! Il faut alors, encore et toujours, feinter pour éviter que les murs ne tremblent sous les hurlements. En ce moment, je lui donne ma boîte à échantillons (oui je suis la meuf qui a une boîte où elle conserve tous ces échantillons, échantillons qu’elle n’utilisera probablement jamais par ailleurs). Et le jeu de mon fils, c’est de tous les jeter dans la baignoire (ce qui fait que je passe 30 minutes après chaque bain à ranger le bordel. C’est que j’en ai une blinde d’échantillons !). Toujours est il que, pendant ce temps là, il ne me perce pas les tympans…

Finalement, être parent c’est aussi avoir à rendre ludique toutes les tâches du quotidien… Sacré boulot ! Heureusement qu’avec l’âge, tout cela s’atténue (du moins j’espère… pitié, dis moi que ça passe !). Tu imagines s’il fallait aussi faire ça avec les adultes ??? Allé hop, courses de chariots dans le supermarché !!! Au dîner ce soir, Chocapics et Schoko-Bons !!! Origami avec les factures !!! Et shifumi pendant les réunions !!! Quand on y pense, heureusement que nos enfants sont là pour apporter un peu de fun dans notre quotidien…

12 Comments on Etre parent : l’art de feinter

  1. Ha ha, je vais organiser une course de chariot tiens!
    Tout pareil chez nous avec aussi des histoires abracadabrantes de chevaliers et princesses quand on fait du tourisme pour rendre la visite moins pénible 😉
    Et je vais garder mes madeleines pour gérer mes 3 loustics et me revigorer quand ils sont enfin couchés 😉
    Petite question, les mamans, vous faites ça juste pour feinter ou certains jours vous le faites aussi pour vous marrer (dites moi que je ne suis pas seule à faire la folle…)
    • Mais grave qu’on le fait aussi pour se marrer. Enfin se marrer… La dernière fois, grosse crise du tout p’tit. L’Homme, pour le sortir de son émotion, tape sur le mur et dit “han, tu entends? il y a quelqu’un coincé dans le mur!”. Notre fils était alors captivé par le truc, pensant certainement qu’il y avait effectivement un truc caché dans le mur… Ca nous a fait marrer sur le moment mais j’ai dit à l’Homme de ne plus reproduire. Rien de tel pour créer des cauchemars ces conneries!
    • Si seulement ils se contentaient de ça 😉 Perso je me passerais bien des crises. Ah et les hurlements j’aime pas bien ça non plus! Ni les pleurs tant que j’y pense. Ouais, faudrait qu’ils se contentent de nous faire marrer en fait 😉
  2. Excellent ! C’est tellement ça !
    Je rajoute à ta liste : l’entrée dans le bain (en plus de la sortie…), aller faire la sieste, se coucher le soir, manger des légumes, ne pas faire le fou au supermarché, etc, etc…. ,-)
    • Ah mais oui, le coucher, un grand classique! Comment ai je fait pour passer à côté?! Et les légumes, m’en parle pas… Ici il ne jure que par les gâteaux! Je vais finir par lui faire un cake aux épinards ou des sablés aux brocolis, on va voir si cette feinte là pourrait fonctionner 😉
  3. Les shifumis pendant les réunions, sérieux on en est pas loin parfois…

    Ce soir j’ai pensé à toi (oui, publiquement je le dis!), car nous avons fait la fusée avec la cuillère pour bouffer du bouillon que j’avais expressément préparé à 18h30 car Môssieur voulait “bouyon maman bouyon”, et une fois devant lui, soit disant “ci chaud maman”, ne le voulait plus. Saleté de gentil petit garçon ^^ arg.

    La sortie du bain, ça va un peu mieux mais fut un temps où c’était le gros gros gros carnage, débattage, tu ressortais trempée de l’expédition…

    Là où on maitrise encore l’art de feinter, c’est le moment où, après avoir marché à son rythme pendant 10 plombes, on souhaite le remettre dans sa poussette pour avancer plus rapidement, et là on utilise le “oh tu as vu l’avion là haut”, “rohh et le pigeon là bas !!” ça marche pas mal ! ni vu ni connu je t’embrouille il est attaché !! l’art et la manière…

    • Oh c’est trop choupi de penser à moi!!! Mais j’hallucine à chaque fois de lire à quel point MiniGars touche sa bille niveau langage! C’est fou! Ah la poussette!!!! M’en parle pas!!! Tu viens de me filer une super astuce là! Je vais tenter la prochaine fois! Merci du tuyau 😉
    • Ahahahahah!!!!! Faut pas que je regarde ce genre de vidéo quand je suis au boulot! Je vais me faire goaler un jour! Merci pour ce moment de rigolade!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *