Faire le deuil de la notion de repos…

repos mère http://margauxmotin.typepad.fr/%5B/caption%5D

 

Hier, nous avons reçu un couple d’amis. Pas n’importe quel coupe d’amis puisqu’il s’agit d’un couple de jeunes parents. La fille, je la connais depuis des années. Nous étions en fac de psycho ensemble. Nous sommes entrées dans l’âge adulte ensemble (l’âge adulte, beurk, qu’est ce que c’est que ça ?!?). Je suis devenue maman avant elle. Lorsqu’est venu son tour, elle ne cessait de me demander conseil. L’un de seuls conseils que je me suis permise de lui donner est le suivant : pense tout de suite à faire le deuil de la notion de repos (y a pas que des psys pour sortir des conneries pareilles franchement, non?).

Hier donc, nous les accueillons chez nous avec leur petit bout. Et l’une des premières choses que mon amie me dit : j’ai beau essayer, j’y arrive pas. Je n’ai pas de suite compris ce à quoi elle faisait référence (mon autre ami le Montbazillac m’avait légèrement embué les idées). Puis ses cernes de panda m’ont rappelée à l’ordre…

S’en est suivi le sempiternel débat autour de la fatigue, des enfants, de la fatigue, du quotidien, de la fatigue, de l’alimentation, de la fatigue, etc. Il est vrai que le conseil que je lui avais donné à l’époque semble bien désuet lorsque l’on a le nez dans le guidon. Pourtant, c’est bien l’une des choses que la maternité m’aura apprise : faire le deuil de la notion de repos…

Tu as beau dormir, faire de longues nuits, t’octroyer des siestes, … quoique tu fasses pour tenter de recharger les batteries, rien ne fonctionne totalement ! Je remets une fois de plus sur le tapis le fait que je mets un point d’honneur à distinguer la fatigue physique de la fatigue psychologique. Preuve en est ma journée d’hier :

  • 6h : wake up !!!
  • 7h – 9h : P’tit déj et papa bain (oui c’est le rituel du dimanche, le tout p’tit prend un bain avec son papa)
  • 9h : Courses
  • 11h : Ménage
  • 12h – 17h : repas avec nos amis
  • 19h – 22h : apéro dînatoire improvisé avec un pote

Pas une minute de repos et pourtant quelle bouffée d’oxygène. A aucun moment, je n’ai ressenti de fatigue. J’étais bien. Il ne m’en fallait pas plus. Je me suis couchée épuisée, redoutant le réveil du lendemain. Et pourtant… Ce matin, je me suis réveillée, encore galvanisée par ma journée de la veille.

Faire le deuil de la notion de repos « physique » oui ! A contrario, tout miser sur la récupération « mentale » ! D’ailleurs, les créateurs du jeu « Les Sims » ont tout pigé lorsqu’ils ont inclu les besoins « distraction et vie sociale » pour leurs personnages…

Et toi, as tu fait le deuil de la notion de repos? Ou bien tu y crois encore?  Tu es vivant tant que tu es fort? Tu as la foi tant que tu t’endors la rage au ventre? (tu connais, rassure moi???)

12 Comments on Faire le deuil de la notion de repos…

  1. mère pas parfaite
    16 mars 2015 at 14:01 (2 années ago)
    J’avais fais mon deuil, mais depuis quelques mois, ô miracle, le gnome est indépendant et la notion de repos (grasse mat quoi) va de paire avec! Oh yeaaaaah 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      16 mars 2015 at 14:17 (2 années ago)
      Grasse mat’???? C’pas vrai??? Quelle heure? Fais moi rêver…
      Répondre
  2. fafa expat
    16 mars 2015 at 15:45 (2 années ago)
    Jusqu’à ce que ma fille a eu 1an et demi je n’avais pas reussi a faire plus de 3-4h de sommeil d’affilée en une nuit, parce que même lorsqu’elle a parfaitement bien fait ses nuits, ben moi j’avais pris un sale rythme, par réflexe je me réveillais dans la nuit et j’avais du mal à me rendormir… alors oui pendant un an et demi j’ai du faire le deuil de la notion de repos. J’étais souvent sur les nerfs du coup, mais cela va faire un an maintenant que ça va mieux, j’ai repris un rythme de sommeil normal et je pense aussi que mes compléments alimentaires m’ont pas mal aidée (vit B6 et magnesium).
    Répondre
    • Pasquunemere
      16 mars 2015 at 17:31 (2 années ago)
      Ah oui, les compléments alimentaires, j’en ai pris pendant quelques mois puis j’y arrêté (il faudrait que je m’y remette d’ailleurs!). Quant au rythme « par défaut » auquel tu fais référence, c’est bien simple, je ne sais plus me lever après 7h (même lorsque ô joie, le tout p’tit daigne dormir). Difficile de retrouver un rythme après la naissance d’un enfant… Mais on tient le bon bout… jusqu’au deuxième 😉
      Répondre
  3. Rose comme trois pommes
    16 mars 2015 at 16:50 (2 années ago)
    Je suis tout à fait d’accord avec cette notion de fatigue physique / psychologique.
    Même si les nuits ne sont pas meilleures, je suis bien plus en forme quand j’ai un programme qui me réjouit (plutôt que bébé / courses / ménage).

    Mais j’y crois encore quand même, à l’idée qu’un jour nous ferons tous nos nuits dans cette maison ! Et c’est là que je me dis que le deuxième n’est pas pour tout de suite !

    Répondre
    • Pasquunemere
      16 mars 2015 at 17:33 (2 années ago)
      Oui, tout vient à point à qui sait attendre (qu’elle est con et erronée cette expression quand même!). Je t’ai lu et je ne peux que comprendre ce que tu vis. Les choses vont se régulariser progressivement. Je te souhaite encore plein de courage! Et rdv dans un an pour le p’tit deuz alors 😉
      Répondre
  4. anyo
    16 mars 2015 at 17:03 (2 années ago)
    Euh… quelle est la référence finale?? Non non, ne me blacklist pas stp!!
    Ce we,miracle, la MiniMiss a joué dans son lit et attendu que son frère nous réveille à 8h30 car il s’inquiétait qu’on dorme la lumière allumée (c’était juste le soleil ;-))
    Chez nous aussi repos rime avec potes pour sortir de la routine et se reposer « psychologiquement » et des pauses famille aussi avec un apero improvisé et là je rêve d’aller pique-niquer (on va s’en faire un dans le jardin je pense!)
    Répondre
    • Pasquunemere
      16 mars 2015 at 17:37 (2 années ago)
      Nan mais sérieux??? Tu connais pas la référence finale?!? OMG!!!! En fait c’est juste Lara Fabian (j’ai eu une phase « chanteuse à gorge déployée »). Sortir de la routine oui c’est ça! Oh un pique nique, on a voulu tenter ça ce week end. Mais il y a une donnée que je n’avais pas prise en considération : la semaine, il fait beau / le week end, temps de merde! Chouette idée en tous cas le pique nique dans le jardin!
      Répondre
      • anyo
        17 mars 2015 at 00:26 (2 années ago)
        Le pique nique dans le salon c’est bien aussi les jours de pluie 😉
        Je m’en vais me culturer musicalement parlant…
        Répondre
  5. monica
    16 mars 2015 at 22:17 (2 années ago)
    Arf jai fait le deuil des le premier jour Mais cest dur quand meme!
    Répondre
  6. maman débordée
    17 mars 2015 at 22:18 (2 années ago)
    Maman de 2 petits de 2 ans et 6 mois, avec en prime un boulot à responsabilité je vis la même chose au quotidien! c’est abusé mais je garde mon énergie pour assurer au taff, et le soir je suis vidée pour m occuper des enfants. et le weekend, je cherche à continuer à avoir une vie sociale comme avant pour ne pas dépérir mais ce qui fais que je ne récupère pas. Cure de magnesium en cours pour retrouver des forces!
    Répondre
    • Pasquunemere
      18 mars 2015 at 10:51 (2 années ago)
      Comme je te comprends! Difficile de tenir sur tous les fronts! L’investissement au travail, l’investissement auprès des enfants, l’investissement à la maison, … tout en conservant un minimum de loisirs! Parfois je demanderais bien des heures supplémentaires dans une journée (ainsi qu’une paire de bras en rab’!). Le magnésium est notre ami!
      Répondre

Leave a Reply