Il était une fois…

citation seneque vie

Il était une fois une femme, trentenaire, mère de deux beaux enfants, un conjoint attentionné, un boulot stable, une jolie maison. Cette femme, prise par le quotidien, vivait sa vie à 1000 à l’heure. Sans s’arrêter. Sans se poser.

Un jour, cette femme reçut un appel. Au bout du fil, une mauvaise nouvelle s’amorçait. Une de ces nouvelles qui fait naître une vilaine boule dans le ventre. Un savoureux mélange de rancœur, culpabilité, colère, tristesse…

Alors, sa perception du monde commença à changer. Comme si l’air était plus difficile à respirer. Comme si la lumière semblait plus sombre. Comme si les sons étaient calfeutrés.

Les jours qui suivirent, elle continua de faire les choses. Machinalement. Elle avançait telle une funambule oscillant entre rêve et réalité. Penchant vers l’une ou l’autre dimension selon les moments de la journée, elle refusait de s’arrêter par crainte de s’effondrer.

Puis, s’apercevant qu’elle ne pouvait plus vivre de cette façon, elle prit le temps de se questionner : était-ce là la vie qu’elle avait envie de mener ? Visiblement non. Si elle en était là, c’est que quelque chose ne la satisfaisait pas. Encore fallait il qu’elle parvienne à mettre le doigt dessus…

Alors elle décida qu’il lui était nécessaire de changer. Elle ignorait encore comment. Mais elle ne pouvait décemment pas continuer de maltraiter sa vie de cette façon. Cette vie qui, aujourd’hui enfin elle le savait,  pouvait se dérober en quelques secondes.

Mais la tâche s’avérait plus complexe que prévu. Changer n’était pas si simple. Trente ans qu’elle percevait le monde d’une certaine façon, qu’elle vivait les choses d’une certaine manière. Elle regrettait avoir eu besoin d’un drame pour se remettre ainsi en question. Mais il fallait qu’elle se saisisse de cette occasion.

Elle comprit alors une chose : on ne se remet jamais d’une tragédie. Le seul pouvoir qu’elle avait c’était de s’en saisir et d’en faire quelque chose. Pour que cette perte qu’elle avait vécue ne soit pas sans fin, elle se fît une promesse : vivre pleinement! Pour que, jamais, le regret ne vienne s’immiscer…

 

 

6 Comments on Il était une fois…

  1. Madame BDC
    16 janvier 2017 at 12:44 (9 mois ago)
    Et cette femme vient de me faire chialer comme une gosse. Parce que j’ai vécu une situation similaire et que j’ai pris conscience que la vie valait juste d’être vécue, avec tout le plaisir et le bonheur qu’on peut tenter d’y apporter. Et que c’est une sacrée claque dans ma tronche de presque trentenaire avec un fils et deux beaux-enfants, une jolie maison, un taf stable, un conjoint aimé et amoureux,…
    Alors sache qu’aujourd’hui, je pense fort à toi et qu’on va avancer, on va faire de nouveaux choix pour que la vie soit encore plus belle, malgré les épreuves qu’elle met sur nos chemins. On oubliera jamais la peine, l’absence et la douleur mais on vivra avec. Et on ne laissera pas les regrets s’inviter chez nous.
    Répondre
    • Pasquunemere
      16 janvier 2017 at 15:22 (9 mois ago)
      Tes propos sont très justes… Faire de nouveaux choix pour que la vie soit encore plus belle… Je n aurais pas mieux dit!
      Répondre
  2. anyo
    16 janvier 2017 at 12:45 (9 mois ago)
    Tu sais là j’ai juste envie de te serrer très fort dans mes bras et te dire que je t’aime.
    Cela ne t’apaisera pas mais je suis là si tu veux.
    Je t’envoie mille bisous et je te souhaite de trouver des réponses !
    Repose toi sur ton mari, ta force. Je t’embrasse
    Répondre
    • Pasquunemere
      16 janvier 2017 at 15:23 (9 mois ago)
      Toi je te bisouille!!!
      Répondre
  3. Timantine
    16 janvier 2017 at 14:20 (9 mois ago)
    Je t’embrasse mille fois ma belle Myriam ! J’espère que tu trouveras de quoi améliorer ton quotidien vite !
    Répondre
    • Pasquunemere
      16 janvier 2017 at 15:23 (9 mois ago)
      C’est tout ce que je me souhaite aussi! Je t’embrasse!
      Répondre

Leave a Reply