pas-qu-une-mere-maman
Mes humeurs

Nouveau blog pour une nouvelle vie

 

 

Bientôt quatre ans que j’ai atterri sur la blogosphère. Bon gré, mal gré, je m’y suis faite une petite place. Aujourd’hui, il est l’heure pour moi de fêter le renouveau (ne me remercie pas pour cette haute référence cinématographique). Alors pourquoi un nouveau blog?

Je ne suis plus celle que j’étais

A l’ouverture de mon premier blog, j’étais une jeune maman littéralement dépassée par les événements. Mon fils aîné avait à peine quelques mois et chacun de ses pleurs/gestes/comportements était source d’inquiétude. En plein burn out maternel, je n’étais qu’angoisse. J’ai mis des mois, voire des années, à apprécier ce nouveau rôle qu’était le mien.

Aujourd’hui, j’ai bon espoir d’avoir évolué. Je me questionne toujours autant, si ce n’est trop, mais il semble que mes angoisses se soient apaisées. Ceci dit, j’ai encore quelques « nœuds » problématiques dans ma vie en particulier la crise d’adolescence précoce du cinquan et la grève du sommeil du deuzan (sujets dont je ne manquerai pas de parler ici évidemment).

Je ne prenais pas soin de mon blog

Récemment, j’ai pris la décision d’investir vraiment mon blog. Jusqu’alors, je postais ici et là sans me soucier de ce que Google allait faire de mon contenu. Quelle désillusion lorsque j’ai constaté qu’aucune page de mon blog n’était référencée par le roi de l’Internet. Il ne fait aucun doute que je suis pleinement responsable de cet état de fait.

Aujourd’hui, je souhaite que les choses évoluent. Vers quoi, je l’ignore encore… Pour être très honnête envers toi, si je veux que mon blog « rayonne », c’est parce que l’écriture me passionne. J’ignore si ma plume est belle mais j’aime poser des mots sur mon vécu et, autant que faire se peut (expression découverte grâce à la sitcom « Caméra Café », merci Jean-Claude Convenant), avec de l’humour. Mon objectif final, ambitieux, surréaliste, voire inatteignable, est, qu’un jour, je puisse publier une espèce de recueil de mon quotidien avec mes enfants.

J’ai envie de tourner une page

Lorsque j’ai fait part à l’Homme de mon projet de nouveau blog, il m’a de suite alertée sur les risques encourus. Perdre tous mes anciens billets, mes abonnées (oui, oui, après vérification, il n’y avait que des femmes), faire une croix sur ce que j’ai pu être… En effet, je prends ce risque.

Depuis quelques mois maintenant, je lis beaucoup de livres concernant le développement personnel. Et, tous ont relativement la même analyse du seul et unique frein qui empêchent les gens d’avancer : la peur. Je ne veux pas avoir peur. Alors, entendons nous, je ne risque pas ma vie à ouvrir un nouveau blog. Mais je fais table rase du passé. Je veux que mon blog soit à l’image de ce que je suis maintenant : maman mais pas uniquement.

D’un point de vue logistique

Rien ne change. Toujours le même nom, toujours les mêmes réseaux sociaux. Si ce n’est, comme je te le disais, un « reset » de tous mes articles passés. Ceci dit, pour chaque billet que j’ai pu rédiger, j’ai gardé une copie dans mon ordinateur. Je ne suis donc pas à l’abri de faire du recyclage.

Alors quelles thématiques vais-je aborder ici? Bien évidemment, je vais parler de mes enfants. Certes, je ne suis pas qu’une mère mais quand même… J’ai aussi envie de te parler de mon quotidien, avec tout ce que cela implique : mes lectures, mes envies, mes humeurs mais aussi mes besoins de femme (hop hop hop, ne t’enflamme pas!). J’ai toujours considéré être une femme avant d’être une maman. J’aime prendre soin de moi, me dégager du temps quand je le peux, être « bienveillante » envers moi même. Et c’est cet aspect que j’aimerais développer. Force est de constater que ce n’était pas le cas sur mon précédent blog…

En espérant que tu sois toujours présente

Ma principale crainte, c’est de te perdre (vache, on croirait un extrait d’un épisode de Premier Baiser!). Mon blog, même si je l’abandonne aujourd’hui, m’a permis de me créer une formidable communauté sur les réseaux, en particulier sur Facebook. Du partage, des échanges, de l’humour, j’espère trouver ici tout ce que nous avons construit ensemble là bas. Considère toi ici comme chez toi (t’inquiète, je ne fais pas payer de loyer). Exprime toi autant que tu le souhaites, réagis comme bon te semble, fais moi part de toutes tes réflexions, remarques, suggestions. Je suis pour la discussion!

 

Sur ce, ne me reste plus qu’à te dire à très vite (oui, j’ai aussi décidé de publier beaucoup plus régulièrement…). En espérant, que le nouveau design (bien que très semblable à l’ancien) soit à ton goût!

19 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :