passion-ecriture
Mes humeurs

De l’importance d’avoir une passion…

 

Longtemps j’ai cherché, sans jamais toucher du doigt, ce qui pourrait être, pour moi, une passion… Aujourd’hui enfin, je peux me satisfaire d’avoir trouvé ce qui me fait vibrer…

 

Une quête inassouvie

 

Enfant, je me suis essayée à de nombreuses activités : sport, peinture, théâtre, musique, … Et jamais, aucun de ces loisirs ne m’a fait vibrer. Je m’y épanouissais, un temps durant, puis me lassais avant de naviguer vers d’autres horizons…

Je voyais certains de mes amis euphoriques d’aller disputer un match de ceci ou encore aller faire une représentation de cela. Moi, au milieu d’eux, je me sentais comme une étrangère.

A mesure que je « vieillissais », ce sentiment d’étrangeté s’est accru. Avec l’âge, n’est-on pas censé se connaître davantage et donc savoir ce pour quoi l’on est fait? Visiblement, cette théorie n’était pas applicable à ma personne.

 

La raison l’emporte

 

Puis, un jour, je me suis faite une raison : il était impossible pour moi de me trouver une passion car j’étais ce que l’on aime nommer une « éternelle insatisfaite ».  En tant que telle, il était somme toute logique que je ne me satisfasse d’aucune activité dans le long terme.

C’est ainsi que, des années durant, j’ai accepté que rien ne me fasse « vibrer ». Bien sûr, cela ne m’a pas empêchée de me construire. D’abord un couple, un métier, une maison puis une famille, j’ai su me forger la vie que je souhaitais…

 

Quand le manque s’installe

 

Toutefois, malgré tout ce que j’avais pu bâtir autour de moi, je sentais bien que quelque chose manquait… Comme un sentiment d’incomplétude… Certes, j’étais heureuse mais pas pleinement. Mon bonheur était essentiellement dû à mon entourage mais pas à moi même…

Au gré de mes lectures, revenait souvent le fait que, pour être heureux, il ne fallait rien attendre des autres. Le bonheur,pour être « complet », devait venir du plus profond de soi. Alors, longtemps, j’ai cru que le bonheur n’était pas fait pour moi…

 

Comprendre

 

Puis, en 2014, j’ai ouvert mon premier blog. Ce fut une révélation. Ecrire était ce qui me faisait vibrer. Et pourtant, à mesure que le temps passait, j’ai désinvesti, une fois de plus, ce qui semblait être ma « planche de salut ».

En effet, jusqu’à très récemment, je n’ai pas assumé cette plume. Je ne l’ai pas assumé car, comme pour tous les pans de ma vie, il me fallait être parfaite. Or, s’il est un domaine qui ne peut faire l’objet de critiques dithyrambiques, c’est bien l’écriture. Elle est, au même titre que la musique, la peinture ou encore le cinéma, soumise à l’interprétation de chacun. Impossible, sachant cela, de plaire à tous.

Après introspection, j’ai compris que, seule, je me mettais des freins qui m’empêchaient de me réaliser. Ma réflexion était la suivante : puisque je ne pouvais pas atteindre la perfection, autant tout arrêté et se protéger du « risque » d’échec. C’est ainsi que j’ai progressivement abandonné le blog que j’avais créé.

 

Oser

 

Après un long travail de réflexion et d’analyse, j’ai décidé qu’il fallait que je fasse sauter les verrous qui m’empêchaient d’accéder au bonheur. Non, je ne suis pas une éternelle insatisfaite. Je sais ce qui me rend heureuse. A moi de faire en sorte d’accepter ce bonheur.

Alors, aujourd’hui, je peux le dire : ma passion est l’écriture. Lorsque j’écris, je suis comme dans une parenthèse enchantée. Le monde n’existe plus. Le temps ne compte plus. J’irais même jusqu’à dire que je suis 100% moi. Dans toute mon imperfection.

Peu importe que j’écrive « bien », peu importe que je sois lue, ce qui compte c’est que cela m’apporte. A moi. Et personne d’autre. Car l’essentiel, ce n’est pas ce que les autres pensent mais bel et bien le regard que l’on pose sur soi même…


Et toi, tu as une passion (ou plusieurs d’ailleurs)? Ou tu te « cherches » encore? 

 

4 commentaires

  • Maëlle

    J’aime ton texte! Et j’aime ta façon d’écrire!
    Je suis bien heureuse que tu oses enfin assumer et assouvir ta passion!
    C’est ce qui nous permet d’échapper au quotidien et a la routine! Je trouve ça primordial d’en avoir! ^^

  • GuiMo

    Tu as une belle plume donc continues de nous faire vibrer nous aussi tes « fans » !
    Moi j’aime passer du temps avec ma Famille, mes Amis, regarder et faire des albums photos.
    Et j’aime aussi la couture, je suis perfectionniste! J’adore aussi la lecture, les blogs de Maman mais pas que !
    À bientôt pour te lire !!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :