Mes humeurs

Comment j’apprends à lâcher prise…

Depuis quelques temps maintenant, je lis beaucoup afin d’évoluer… Vaste projet me diras-tu… Et pourtant… Ce sont bel et bien ces lectures (parsemées d’un chouille d’introspection) qui me permettent de tendre ce vers quoi j’aspire… Le lâcher prise…

Faire le point

 

Il me semble qu’avant de toucher du doigt le lâcher-prise, il s’agit d’accepter le fait que notre comportement/attitude soit problématique.

Par exemple, en ce qui me concerne, j’ai une tendance à l’hyper-contrôle, la rigidité et la quête de perfection (sinon, en dehors de ça, je suis sympa hein 😉 ). Il y a encore quelque temps, j’estimais que, dans le mesure où je faisais mieux que l’autre, c’était à moi d’agir. C’est ainsi que je me suis retrouvée à tout régir à la maison, au boulot, avec les enfants…

Le comble, c’est que je trouvais le moyen de ruminer « c’est quand même dingue! c’est moi qui fais tout la dedans!« . Et, plus je ruminais, plus je m’enfermais dans une bulle de solitude que je m’étais littéralement créée.

La première étape donc est de reconnaître, chez soi, cette tendance au contrôle (libre à toi ensuite de creuser afin de savoir le pourquoi du comment) et de l’accepter. Lutter contre elle ne ferait, à mon sens, que renforcer le phénomène. Il ne s’agit pas d’un combat contre soi même.

 

Avant de lâcher prise, lâche du lest

 

Même s’il ne s’agit pas d’un combat contre soi-même, tu vas devoir, malgré tout, prendre sur toi. Et oui car, vois tu, si tu veux tendre vers le lâcher prise, il va falloir commencer par lâcher du lest et donc, accepter que les autres fassent. A ta place. Mais pas selon ta façon de faire.

Il se peut que ça te déplaise. Il se peut aussi que tu te permettes quelques répliques du style « et tu trouves ça bien fait?« . Il se peut même que tu repasses derrière, en douce (ou pas) afin de corriger le tir. Je l’ai fait… Je ne le fais plus. Pourquoi? Parce que j’ai activé le mode « Economie d’énergie ».

 

L’économie d’énergie

 

De quoi je parle? Et bien simplement du fait de choisir les causes pour lesquelles on va s’impliquer et donc, dépenser de l’énergie.

Mes années sans sommeil (clin d’œil à mes fils) ont eu ce gros avantage : il m’est impossible de m’investir partout. Émotionnellement j’entends. C’est une question de survie (pour avoir vécu le burn out, il est hors de question d’y remettre un pied). Je sélectionne donc mes « combats » si j’ose dire. Et, en l’occurrence, il est deux critères simples à ma sélection : ai-je la main dessus? Et si oui, est ce que cela vaut le coup?

 

Choisir ses combats

 

Il me semble impossible d’être sur tous les fronts. Ou, si c’est le cas, il me semble inconcevable de tenir sur la durée, sans séquelle. Pour choisir mes « combats », j’applique deux critères de sélection :

  • Ai je le pouvoir de changer les choses?

Lorsque je suis confrontée à une situation qui me semble conflictuelle, je me pose cette question afin de faire le tri.

Par exemple, lorsque je suis au travail, il m’arrive de recevoir des missions qui ne me plaisent guère. Par le passé, j’aurais tenté une rébellion ou, au moins, je me serais rongée le frein des heures durant Est ce que cela avait un impact sur la dite mission? En aucun cas! Est ce que je sortais épuisée de ce combat? Oui, non seulement épuisée mais aussi insatisfaite.

Aujourd’hui, dès lors que je sens que mes actions/réactions n’auront aucun impact sur la situation, je m’abstiens de m’investir.

  • Est ce que cela vaut le coup? 

Une fois que tu sais si tu as le pouvoir de changer les choses, ne te reste plus qu’à savoir si cela vaut le coup de s’impliquer… Car il me semble qu’il est des combats qui ne méritent pas d’être menés…

Par exemple, admettons que ce soir, tu décides de laisser ton enfant prendre son bain tout seul (comme ce que je m’applique à faire avec le cinquan). Il est fort à parier que tu vas retrouver ta salle de bain inondée. Ton enfant à moitié lavé. Tes produits de beauté éparpillés ici et là.

As tu le pouvoir de changer les choses? Oui! Tu peux rester auprès de ton enfant et faire en sorte de surveiller tout débordement.

Est ce que cela vaut le coup? Je n’en suis pas certaine. Certes, tu vas retrouver ta salle de bain sans dessus/dessous. Toutefois, à côté de ça, ton enfant risque de n’être que fierté de se laver tout seul (et accessoirement, pendant ce temps, tu auras pu vaquer à tes occupations).

 

Prendre le temps de la réflexion

 

Le chemin vers le lâcher prise est long et sinueux. Mais, prendre ne serait-ce que cinq minutes afin de se poser ces deux questions me semble être un bon début pour y parvenir.

Aujourd’hui, je sélectionne. J’investis mon énergie dans ce qui me semble être juste. Je ne lutte plus pour être sur tous les fronts. Je laisse l’autre faire. Et, même si ce n’est pas à ma façon, je le remercie. Car, en effectuant telle ou telle tâche, il m’a dégagée du temps pour faire autre chose.

J’ai accepté de ne plus tout contrôler au sein de mon foyer. Chacun y va de sa contribution, en fonction de ses moyens.

Cependant, je garde encore actuellement, en trame de fond, mes vieux démons. Mais ils tendent à s’atténuer progressivement… La quête du lâcher prise est un travail de longue haleine. Mais quoi de plus important de se concentrer sur l’essentiel. La vie est bien trop courte pour se perdre dans les limbes de la perfection et de l’hyper-contrôle…

 


Et toi, le lâcher prise? Un vaste concept inatteignable? Ou, à l’inverse, tu sais repérer ce qui importe et mettre de côté le reste? 

 

2 commentaires

  • Ethan nolhan

    Coucou ici j’y arrive pour certaines choses nettement la douche le 6 ans se douché tous seul une fois j ai eu de l eau partout car il y avait une araignée il l a noye lol. Et le 4 ans se douché seul aussi m1is je reste dans la pièce par sécurité en attendant je nettoie ma Seb je trouve toujours de quoi m’occuper pendant le peu de temps de douche il se douché pas parfaitement mais ça lui tiens à coeur de le faire seul. Par contre je ne peux pas trop compter sur l’homme il a des heures de rentrer à très aléatoire si je lui laisse des tâches et qui rentre 5arf il ne fera pas et ça sera pour ma pomme le lendemain donc c en fonction si il est la ou pas en fait. Voilà voilà je suis souvent seule en fait pour tous gérer

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :