Ma famille

Nous sommes LE problème mais aussi LA solution

Si tu souhaites connaître le contexte dans lequel j’ai rédigé ce billet, je t’invite à aller lire la première, seconde, troisième et enfin quatrième partie.

 

 

Au regard de nos différents constats, l’évidence, soudain, nous apparut

Nous étions LE problème…

Qu’il s’agisse de l’état de la maison, de la dégradation de notre couple, du cadre de vie que nous offrions à nos enfants, tout émanait de nous.

Nous n’avions eu de cesse jusqu’alors de nous lamenter « dans la vie, il y a ceux qui ont de la chance puis il y a nous… ». Nous comprimes enfin que c’était notre propre regard sur notre vie qu’il nous fallait changer. Nous avions la vie que nous « méritions ». Si celle-ci ne nous convenait pas, libre à nous d’en changer car…

Nous étions LE problème mais nous étions aussi LA solution…

Nul autre que nous n’avait la main sur nos existences. Il nous fallait cesser d’attendre une solution providentielle à nos difficultés. A nous de sortir de cette position attentiste et d’arrêter de subir…

En parallèle à cette réflexion commune, nous prîmes le temps chacun de procéder à une brève introspection : pourquoi agissions-nous, pensions-nous de la sorte ? Les éléments saillants qui sortirent de cette brève analyse furent les suivants :

J’étais dans l’hyper-contrôle alors que l’Homme était dans la fuite…

Nous savions alors, qu’à côté des changements concrets que nous devions opérer dans notre quotidien, il nous fallait également faire un travail en profondeur. De mon côté, je me devais d’apprendre à lâcher-prise et faire confiance. L’Homme, quant à lui, devait prendre conscience de l’importance de sa place au sein de notre foyer et, de fait, s’y investir conséquemment.

Ce travail « psychique » ne s’effectuant pas en quelques jours, il nous fallait néanmoins commencer à amorcer le renouveau dont nous avions vitalement besoin. Pour se faire, nous nous sommes fixés des objectifs :

Objectif n°1 : réinvestir notre foyer

Objectif n°2 : repenser notre rôle de parent

Objectif n°3 : prendre soin de notre couple

Objectif n°4 : se retrouver en tant qu’individu

Pour chaque objectif, nous avons décliné un ensemble d’actions très concrètes, réalistes et réalisables rapidement. Par exemple, en ce qui concerne notre maison, nous avons listé :

  • Se débarrasser de tout le superflu
  • Réaménager le salon
  • Proposer un espace de jeux spécifiquement pour notre aîné
  • Retirer la télévision de l’espace de vie
  • Etc.

Pour se faire, nous nous sommes fixés des échéances. Nous nous sommes créés un agenda commun au sein duquel nous notions nos diverses tâches quotidiennes. Ainsi, chaque jour qui passait voyait la mise en place d’un changement voire d’une amélioration de notre quotidien.

Le meilleur nous attendait…

 

 

N’hésite pas à me faire savoir si tu veux que je continue à te présenter notre réaménagement. Je pourrais, par exemple, rédiger un billet par objectif mentionné plus haut.

2 commentaires

  • linemourey

    C’est courageux de regarder le problème en face et de l’affronter ! Mettre en place des stratégies pour sauver ce que vous avez construit était intelligent ! Se retrouver soi même, en tant que couple, en tant que parent est judicieux. Il est en effet tentant de s’oublier dans un de ces rôles… Bravo à vous d’avoir su y faire face et d’avoir réagit à temps !

    Line de https://la-parenthese-psy.com/

    • myriam

      Merci beaucoup! Il est parfois plus coûteux énergiquement de se « retrousser les manches ». Mais c’est aussi bien plus gratifiant sur le long terme 😉

Répondre à myriam Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :