• Ma famille

    Réinvestir notre foyer…

    Nous le savions, notre bien être passait par le fait de se réapproprier cette maison… Nous pensions, à tort, qu’il nous fallait des fonds pour finaliser ce projet débuté cinq ans auparavant. Nous nous étions lancés dans l’aventure de la construction afin de faire une maison à notre image. Et elle l’était. Une maison en chantier. Des stigmates de déménagement avec des cartons jonchant le sol. Des travaux de peinture inachevés. Des meubles installés à la va-vite. Le constat était simple : impossible d’investir cette maison dont l’état était resté sur « pause ». Nous avons donc pris le temps de penser les choses : comment agencer ces espaces afin de les faire nôtres ?…

  • Ma famille

    Nous sommes LE problème mais aussi LA solution

    Si tu souhaites connaître le contexte dans lequel j’ai rédigé ce billet, je t’invite à aller lire la première, seconde, troisième et enfin quatrième partie.     Au regard de nos différents constats, l’évidence, soudain, nous apparut Nous étions LE problème… Qu’il s’agisse de l’état de la maison, de la dégradation de notre couple, du cadre de vie que nous offrions à nos enfants, tout émanait de nous. Nous n’avions eu de cesse jusqu’alors de nous lamenter « dans la vie, il y a ceux qui ont de la chance puis il y a nous… ». Nous comprimes enfin que c’était notre propre regard sur notre vie qu’il nous fallait changer. Nous…

  • Ma famille

    L’heure du bilan

    Voici le quatrième volet de mon récit (première partie, seconde et troisième) Les mots étaient posés. Il avait pris sa décision. Il souhaitait rester. Soulagée d’un énorme fardeau, je n’en restais pas moins lucide. Il voulait rester certes, mais pas sans conditions. Alors le plus gros chantier de notre vie nous attend… Se furent les seuls mots que nous échangeâmes de la journée, parfaitement conscients que, le soir même, une discussion aurait lieu. Une fois les enfants couchés, nous nous installèrent  autour d’un verre de vin. Voyant l’Homme réceptif à mes propos, je mis les pieds dans le plat. Aujourd’hui, nous ne sommes pas heureux… Je lui proposai alors ce…

  • Ma famille

    Ensemble c’est tout

    Si tu ne les as pas encore lues, tu trouveras ici la première partie de mon récit et là la seconde. Rapidement, les enfants furent couchés. Rapidement, l’Homme avança des excuses qu’il pensait à demi-mot. Nous aurions pu nous en tenir là. Nous aurions pu reprendre le chemin de cette vie insipide. Nous aurions pu réajuster nos œillères et continuer à avancer dans cette pénombre. J’en décidai autrement. Calmement, sans rancœur, sans amertume, sans colère, les mots sortirent de ma bouche comme l’évidence… Si tu n’es pas heureux avec nous alors pars… Pris au dépourvu, l’Homme ne trouva pas les mots. Toutefois, son visage, lui, s’exprimait. Un savoureux mélange de…

  • Ma famille

    Pars

    Pour ne pas faire souffrir l’autre avec nos états d’âme, nous n’échangions plus. Allant jusqu’à une rupture totale de communication. Seuls, livrés à nous-mêmes, nous nous sommes peu à peu déconnectés de nos émotions. Ne plus ressentir pour ne plus souffrir. Nous avancions dans la vie, tels des robots. Déshumanisés. La vie est ainsi. Puis, un jour, la goutte d’eau. La courte nuit de trop, la provocation de trop, le regard de trop… Trop ! Ce jour-là, s’est produit l’évènement qui a tout fait basculer… C’était un dimanche midi. Comme tous les dimanches midis de cette période, tristes, maussades, sans saveur… Nous nous apprêtions à servir le repas aux enfants. Le…

  • Ma famille

    La vie est ainsi

    Les vacances de Noël s’étaient bien déroulées. Du repos, des activités en famille, du temps pour soi, du temps pour nous, du temps pour tous… Puis un merveilleux nouvel an entouré d’amis… Les ingrédients étaient tous réunis pour amorcer un joli début d’année… Pourtant, le retour à la réalité s’est avéré bien difficile… Etait-ce dû à cette parenthèse enchantée que nous avions connu durant les vacances ? Etait-ce dû à la privation de sommeil que nous faisait toujours bel et bien endurer notre 20 mois ? Etait-ce dû aux trop nombreux problèmes de comportement auxquels nous confrontait notre quatr’an ? Etait-ce dû au boulot ? A notre couple ? A nous-mêmes ? A tout ça… La…

  • Ma famille

    Mon fils, cet enfant particulier…

    D’aussi loin que je m’en souvienne, évoluer auprès de mon fils n’a jamais été une promenade de santé… Incompréhension, doute, conflit, questionnement, autant de points sombres venant quasi quotidiennement entacher notre relation. Puis, sont venues s’ajouter les revendications extérieures : d’abord la crèche, puis l’école « comportement inacceptable, n’accepte pas les règles, ne sait pas gérer ses émotions, … ». Du négatif sur du négatif, un cocktail explosif. Je ne comprenais pas qu’il ne s’adapte pas. Il ne comprenait pas que je ne le comprenne pas. Un cercle vicieux duquel nous aurions pu ne jamais sortir et pourtant… Je me devais, en tant qu’adulte, en tant que parent, d’accéder à son monde. S’il…

  • Ma famille,  Mes humeurs

    Croire en soi…

    A toi, qui lis ces quelques lignes, je voudrais te dire : Crois en toi…   Il y a quelques années encore, que dis-je, quelques mois, je me noyais dans les affres du quotidien… Je subissais ma vie, faisant progressivement le deuil de toute forme d’épanouissement personnel… Mère de deux enfants en bas âge, je m’effaçais afin de combler leurs besoins… Je n’existais plus, je ne comptais plus, je n’étais plus qu’une mère… C’était un état de fait : ils étaient ma vie. Toute ma vie. Rien que ma vie. Ni heureuse, ni malheureuse… Anesthésiée…   Puis, une prise de conscience : était-ce là la vie que je souhaitais mener?…

  • jeux-jouets-livre-outils-apprentissage-lecture
    Ma famille

    Ma sélection pour accompagner mon enfant vers la lecture

      Très tôt, mon fils a manifesté un intérêt pour les livres, les lettres, la « lecture ». Pour répondre à son insatiable curiosité, il m’a fallu m’équiper. N’étant pas professeure ni même pédagogue pour un sou, j’ai beaucoup utilisé le jeu pour l’accompagner dans l’acquisition de la lecture.   Les puzzles comme première approche     L’un des premiers supports que nous avons offert à notre fils est ce puzzle en bois. Ludique, il permet, tout en travaillant la motricité, de se familiariser avec les lettres. De plus, chaque lettre est associée à un son « A pour abeille », « B pour bâteau », etc. Le cinquan a joué durant des années à ce Puzzle…

  • temps-pour-chacun-famille
    Ma famille

    Du temps pour chacun…

      Mercredi, 11h30, le ménage est terminé, les lessives sont étendues, mon fils macère dans son bain… Quant à moi, après m’être badigeonnée les cheveux d’huile, je me pose quelques instants pour écrire… Si j’ai pu faire tout ça, c’est parce qu’aujourd’hui, je suis en tête avec mon cinquan, le deuzan étant à la crèche. Pour quelles raisons est-il gardé alors que je suis en repos? Et bien tout simplement pour que je puisse passer du temps de qualité avec mon aîné…   Frustration et culpabilité   A la naissance de son frère, le cinquan n’en avait que faire de l’arrivée de ce petit être dans notre famille… Des mois…