Intellectualiser pour ne pas ressentir…

psycho

Me voici de retour aujourd’hui afin de continuer ma blogothérapie. Vois-tu, hier, j’ai discuté avec un collègue. De tout ce dont je t’ai parlé : la convocation, les traumas, le handicap, etc. En m’entendant parler, je me suis rendue compte à quel point j’avais recours à un mécanisme de défense particulier qu’est l’intellectualisation. Et oui, déformation professionnelle oblige, je sors souvent de mon corps pour m’observer (ce qui est aussi un mécanisme de défense appelé l’auto-observation ou introspection).

En jargon de psy, un mécanisme de défense est un processus psychique inconscient qui vise à réduire ou à annuler les effets désagréables de dangers (réels ou imaginaires). En gros, quelque chose te chafouine, et bim ton cerveau vient te défendre. Alors ces mécanismes de défense peuvent être plus ou moins efficaces. Ils ont d’ailleurs été classés selon leur degré d’adaptabilité.

Parmi les MC (mécanismes de défense) les plus efficaces, on trouve :

  • L’anticipation : capacité à se préparer à un évènement futur, à imaginer l’avenir
  • La capacité de recours à autrui : faire appel à l’autre en cas de besoin
  • L’altruisme : se dévouer à l’autre ce qui permet d’échapper à un conflit personnel
  • L’humour : mettre en évidence les aspects ironiques ou amusants d’un problème
  • L’affirmation de soi : communiquer ses sentiments et pensées sans agressivité
  • L’auto-observation (ou introspection) : réfléchir sur ses propres sentiments, pensées, émotions, etc.
  • La sublimation : transformation d’une pulsion en objet socialement valorisé
  • La répression : réprimer des sensations, émotions, pensées négatives hors de la conscience

Si tu utilises ces MC, cela signifie que tu parviens à bien gérer les conflits qui se présentent.

J’en utilise moi même quelques uns. Mais, j’en utilise surtout un, qui est loin d’être d’efficace. Il s’agit de l’intellectualisation. Il s’agit d’un procédé selon lequel tu rationnalises beaucoup, en ayant recours à la pensée mais en refoulant les émotions qui y sont associées. Voilà, c’est bibi !

Je suis capable de te faire part de mon problème avec thèse, antithèse, synthèse. Je peux même te faire des listes, des graphiques ou des PowerPoint si tu veux. Le tout avec une clairvoyance déconcertante ! Par contre, j’ai oublié les émotions qui y sont associées dans mon casier je crois.

En gros, je suis un fucking robot ! Fort heureusement, il existe des MC bien moins efficients auquel je n’ai pas recours (comme le déni psychotique par exemple… Il fait pas flipper celui là???).

Et toi, les mécanismes de défense ? Tu connais ? Ils sont opérationnels chez toi ? Ou alors, comme moi, tu galères à gérer les conflits du quotidien ?

8 Comments on Intellectualiser pour ne pas ressentir…

    • Pasquunemere
      27 avril 2015 at 13:26 (2 années ago)
      J’aime les câlins virtuels!!! <3
      Répondre
  1. airelle
    23 avril 2015 at 17:17 (2 années ago)
    idem, intellectualise, rationalise, analyse bref pour une partie de ma famille je n’ai pas de coeur.
    Répondre
    • Pasquunemere
      27 avril 2015 at 13:27 (2 années ago)
      Ah ça, l’étiquette « sans coeur » je la porte aussi! S’ils savaient…
      Répondre
  2. monica
    23 avril 2015 at 17:52 (2 années ago)
    Je les utilise presque tous sauf les deux derniers cités…cest grave docteur?
    Répondre
    • Pasquunemere
      27 avril 2015 at 13:27 (2 années ago)
      Ah bah je pense que tu es bonne pour l’asile psy 😉
      Répondre
  3. Mous
    24 avril 2015 at 04:01 (2 années ago)
    moi c’est l’auto-observation avec remise en question totale en permanence !!! :/ fatigant, surtout quand tu penses avoir cerné un problème, que tu essaies de le résoudre et que tu te rends compte que soit 1) ce n’était pas ça le problème, 2) tu n’as pas assez de volonté pour mettre fin au problème cité ci-dessus… enfin bref, tu vois bien ce que je veux dire, je ne te fais pas de dessin ? lol
    Répondre
    • Pasquunemere
      27 avril 2015 at 13:28 (2 années ago)
      Hihi, je vois parfaitement! 😉 Mais plus sérieusement, je comprends à quel point cela peut être fatiguant!
      Répondre

Leave a Reply