Je ne suis pas une maman gaga…

http://www.alittlemarket.com/boutique/dansmestiroirs-641565.html http://www.alittlemarket.com/boutique/dansmestiroirs-641565.html%5B/caption%5D

Ah qu’est ce que j’aimerais être une maman gaga… Une de celles qui oublie vite les colères quand elle voit son enfant faire un truc trop mignon. Une de celles qui zappe la crise lorsque son petit vient se blottir contre elle. Une maman qui sait mettre de côté le négatif pour ne garder que le meilleur… Mais je n’y arrive pas…

En ce moment même, j’écris ce billet dans mon lit… J’aurais voulu pouvoir dormir un peu. Alors j’ai couché mon fils qui a foutu le souk pendant 45 minutes et qui actuellement dort comme un gros sac paisiblement. Sauf que moi tu vois, là, je suis à 10000. Parce que ça m’énervait qu’il fasse du bruit. Parce que ça me gonflait qu’il saute dans son lit. Parce que je n’avais pas envie de l’entendre chanter. Parce que je voulais dormir…

Alors oui, je pourrais me réjouir et profiter du fait que là, maintenant tout de suite, il dorme. Ah ah, c’est mal me connaître ! Je t’avais pourtant prévenu, quand je suis fatiguée, je suis exécrable… Sauf que maman et fatigue sont en réalité deux mots synonymes (oui on nous l’avait bien caché).

Bref, je ne suis pas une maman gaga. Je prends peu de photo de mon fils (je vais sans doute le regretter d’ailleurs). Même si je me réjouis de ses progrès, il m’en faut beaucoup pour m’émerveiller. Je n’ai pas été peinée de ne pas être présente pour ses premiers pas. Je n’éprouve aucune culpabilité lorsque je dois me séparer de lui. Je vais arrêter le listing car tu vas finir par appeler la DDASS!

Peut être que si j’avais été une maman gaga, les choses auraient été plus simples pour moi… J’aurais davantage posé mon regard sur le positif. J’aurais peut être été plus en mesure de relativiser. J’aurais, j’aurais, j’aurais…

D’ailleurs, je pense de plus en plus à rédiger des billets « mes petits bonheurs » comme le propose bon nombre d’entre vous (big up Elodie Mum Pas Cap). Cela pourrait m’aider vers le chemin de la positive attitude !

Et toi, maman gaga or not ?

PS : je souligne juste que le terme « maman gaga » n’a rien de péjoratif! Bien au contraire…  D’ailleurs, si tu l’es, tu pourrais m’en envoyer un peu par Colissimo???

11 Comments on Je ne suis pas une maman gaga…

  1. Mumpascap
    14 mars 2015 at 13:02 (2 années ago)
    On est toutes différentes face à chaque situation qui s’offre à nous tous les jours … On réagit toutes différemment. Des fois, j’aimerais réussir à prendre plus de recul. Je suis plutôt du côté maman gaga. En fait, je ne sais pas. Je sais que je ne me retrouves pas dans les lignes que tu as écris. Mais je pense que je ne me retrouverais pas non plus dans les lignes qu’aurait écrit une maman gaga. On réagit chacune différemment. On se réjouit, ou pas, pour des choses différentes. De toute manière, gaga ou pas, on est toutes des mamans imparfaites !

    Très belle idée, les petits bonheurs !

    Répondre
    • Pasquunemere
      16 mars 2015 at 12:26 (2 années ago)
      Tout à fait d’accord avec toi sur les « mamans imparfaites ». De toute façon, la perfection m’exaspère… Ca tombe plutôt bien! Quant aux petits bonheurs, je vais sans doute m’y atteler… J’ai déjà noté quelques trucs qui m’on mis en joie en ce début de semaine…
      Répondre
  2. anyo
    14 mars 2015 at 14:18 (2 années ago)
    Je suis mama Jekyll et mum Hyde… je bombarde de photos/câlins/bisous puis je me sur-énerve…
    j’espère que si la DASS nous met en tôle ils nous mettront dans la même cellule 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      16 mars 2015 at 12:34 (2 années ago)
      Ahahahah! J’adore ta référence!!! Bizarrement, je ne t’imagine pas t’énerver, va savoir pourquoi… Oh oui, une cellule pour nous deux!!!!!
      Répondre
  3. Rose comme trois pommes
    14 mars 2015 at 14:20 (2 années ago)
    C’est aussi une question de période non?
    Je sais que pour ma part, ma capacité d’oubli et d’émerveillement dépend beaucoup de mon état de fatigue et de mon moral. Peut être que dans quelques mois tu réussiras plus facilement à voir les petites douceurs du quotidien, alors qu’en ce moment tu n’as pas cette disponibilité.
    Et quand on a un enfant qui tape sur les nerfs, c’est vraiment difficile de prendre du recul!

    Et puis chacune sa « gagattitude » peut être que pour toi ça ne passe pas par les photos mais par autre chose. Ta manière de fabriquer des ateliers à ton fils par exemple, ou de pester contre les filles de la crèche qui ont déjà collé une étiquette à ton fils (t’as vu je suis bien hein 😉 )

    Répondre
    • Pasquunemere
      16 mars 2015 at 12:38 (2 années ago)
      Mais tu as parfaitement raison!!! Je suis tellement fatiguée que je n’ai plus aucun discernement! C’est tout à fait juste ce que tu soulignes! Merci de me faire prendre un peu de recul sur la situation 😉 (quelle assiduité en effet, je suis épatée!)
      Répondre
  4. Céline
    15 mars 2015 at 11:04 (2 années ago)
    Moi je suis pour les petits bonheurs! d’ailleurs tous les mercredi, je publie un billet de petits bonheurs… Perso, avant (quand je ne comptais pas mes heures de sommeil sur les doigts d’une main), je me faisais une liste de 5 points positifs minimum par jour. Ca ne prend que ql minutes et ça permet, malgré une mauvaise journée, de se dire qu’il y a quand même des trucs hyper chouettes!
    Quand à l’aspect maman gaga etc… je pense que ça dépend en effet beaucoup de l’état de fatigue! enfin moi c’est ça! d’ailleurs, bébé s’est rendormi, vais aller faire pareil! bon dimanche!
    Répondre
    • Pasquunemere
      16 mars 2015 at 12:43 (2 années ago)
      La fatigue rend fou. Je le répète encore et encore mais c’est tellement vrai. Fou et con! Parce que quand je suis fatiguée, je ne vois plus le positif en effet! Je vais me forcer à rédiger ces petits bonheurs, comme tu le fais. Même si je ne publie pas, cela me forcera à faire l’exercice! (et tu as raison, dors quand bébé dort)
      Répondre
  5. ibizabelle
    15 mars 2015 at 14:14 (2 années ago)
    Je n’ai pas été une maman Gaga, je n’ai jamais été en extase devant les progrès de mon (mes par procuration) enfants. Ils me font rire ou ils m’emmerdent, voilà ce qu’ils m’inspirent …
    Mais ça n’empêche pas ma fille de 14 ans de m’adorer alors qu’elle est en pleine adolescence (et je ne te parle pas de ses copines, qui malgré mes NON à répétition me trouve la mère la plus cool du monde), ou à mes 4 beaux enfants (de 7 à 17 ans) de me préférer à leur classique et aimante mère parfois !
    Parce que moi, je suis zinzin et fun à la fois (je cite), parce qu’avec moi même si je les ai copieusement engueulés à cause des conneries qu’ils font à longueur de journée, et que le repas n’est pas prêt à 20h parce qu’on a fait du Just Dance sur la Wii où je me suis gaussée pour leur mettre la pâtée à chaque chanson ou jouer au UNO où je les insulte de tricheurs évidemment , et bien ce n’est pas grave : on dine à 23h de conneries devant une émission de jeunes bien pourrie (pendant laquelle évidemment je me moque du manque de culture de leurs idoles de télé-réalité)…
    Tu verras, quoi que tu fasses qui te semble nul, si tu compenses par des trucs qui lui plait et qui t’éclate, et bien, tu seras une mère adulée (Parole de mère indigne la plupart du temps)
    Répondre
    • Pasquunemere
      16 mars 2015 at 12:45 (2 années ago)
      Oh comme c’est bon de te lire! Je pense que je serais comme toi! Hâte qu’il grandisse pour pouvoir partager ce genre d’activités avec lui! Tu m’as fait du bien, merci!!!
      Répondre
  6. monica
    16 mars 2015 at 19:16 (2 années ago)
    Pour le moment je suis carrement gaga parfois meme a men ecoeurer moi meme! Mais peut etre que lorsque mini nous commencera a marcher a tout foutre par terre a taguer mes murs a pleurer de caprice etc…peut etre que la je ne serai plus gaga! Wait and see 🙂
    Répondre

Leave a Reply