La chieuse qui sommeille en moi…

dispute couple

Faut que je t’avoue un truc. Je suis une chieuse. Pas avec tout le monde. Ouh la non. J’ai une cible particulière : l’Homme. Quand je vais mal, quand je suis en colère, quand j’en ai gros, j’ai tendance à diriger ma rancœur vers mon cher et tendre. Bah quoi ?!? Pour le meilleur et pour le pire hein (même si dans les faits, nous ne sommes pas mariés).

Jeudi dernier, j’ai passé une sale journée. Ca a commencé dès le matin avec le défilé dans mon bureau pour des requêtes plus abracadabrantesques les unes que les autres (dans le top ten, on trouve « vous comptez récupérez quand votre absence pour jour férié ? » –> le 30 février 2016 !).  J’ai alors commencé à envoyer des texto à l’Homme. Des trucs assez banals au départ. Puis j’ai corsé le ton. Je n’avais qu’une chose en tête : me prendre la tronche.

Puéril ? Oui. Stupide ? Tout à fait ! Pathétique ? Sans aucun doute !!! Mais, à un moment donné, je préfère rentrer dans la gueule de mon Homme plutôt que dans celle de mon boss ! Sauf que bah, il se trouve que l’Homme avait bien d’autres choses à faire que se lancer dans une querelle avec moi (comme travailler par exemple). De fait, il n’est pas entré dans mon jeu. Ce qui a bien sûr eu le don de m’énerver encore davantage.

Ce n’est que le soir venu qu’il a enfin compris :

  • « euh, tu cherchais à ce qu’on s’embrouille ? »
  • « oui, j’avoue que ça m’aurait fait du bien »
  • «  oups, désolé, j’avais pas capté… »
  • « mouarf, pas grave… une prochaine fois… »

Gentillet n’est ce pas ? Bah oui, mais figure toi qu’à 23h, je n’avais ni l’énergie ni l’envie de me lancer dans une joute verbale. A-t-il fait exprès d’ignorer mes pics ? Peut être… Toujours est-il que, certes, j’ai passé une journée de merde au boulot mais, au moins, mon couple n’en a pas pâti. Vais-je en tirer des leçons pour l’avenir ? Sûrement pas… Que veux tu, chieuse un jour, chieuse toujours…

E t toi, t’arrives-t-il de passer tes nerfs sur ton conjoint ? Sait-il te faire redescendre en pression ? Ou, à l’inverse, cela ne fait qu’envenimer les choses ? Dis moi tout (oui, je ne suis qu’une petite curieuse intrusive 😉 ).

8 Comments on La chieuse qui sommeille en moi…

  1. Mous
    27 avril 2015 at 13:45 (2 années ago)
    moi je fais monter la pression avec tout le monde !! mais avec mon homme, on se prend le choux, se dit des horreurs et cinq minutes après c’est fini…. mais c’est vrai qu’en règle général je cherche la petite bête (avec n’importe qui) pendant que mon chéri temporise… et je suis hyper rancunière aussi…
    Répondre
    • Pasquunemere
      27 avril 2015 at 16:36 (2 années ago)
      Ah oui lol? Tout le monde en prend pour son grade! 😉
      Répondre
  2. Rose comme trois pommes
    27 avril 2015 at 14:44 (2 années ago)
    Et oui, il est ma première victime quand je suis de mauvais poil, le pauvre … mais maintenant j’arrive à m’excuser après, je progresse !
    Enfin bon, je te comprends, je fais exactement la même chose, et pire, je le rends souvent responsable alors qu’il n’y est pour rien !
    Répondre
    • Pasquunemere
      27 avril 2015 at 16:35 (2 années ago)
      Tu t’excuses??? Chapeau bas! J’en suis incapable!
      Répondre
  3. monica
    27 avril 2015 at 15:03 (2 années ago)
    Alors oui souvent! Et sa reaction depend de son humeur et degré de fatigue. soit on sengueule un bon coup mais on en reparle et on se reconcilie avant dodo soit il est de bonne humeur et me stop net en me disant: tes fatiguee toi non?
    Répondre
    • Pasquunemere
      27 avril 2015 at 16:34 (2 années ago)
      Ah oui ça aussi j’y ai droit au « ouh la, toi t’es fatiguée non?!? »
      Répondre
  4. MumChérie
    28 avril 2015 at 22:20 (2 années ago)
    Ahaha! Pareil pour moi… Et ce que ça m’énerve quand il ne joue pas le jeu (il est trop calme, du coup je m’énerve toute seule, et c’est pire !)
    Répondre
    • Pasquunemere
      29 avril 2015 at 08:18 (2 années ago)
      Mais oui!!!! Pareil!!! Qu’est ce qu’ils sont agaçhiants quand ils font ça!!!
      Répondre

Leave a Reply