La kinésithérapie respiratoire

kinerespi

La semaine dernière, alors que le tout p’tit se traînait une toux persistante, nous avons décidé qu’il était temps pour lui de se rendre chez le doc. Verdict : une radio des poumons à faire en urgence. L’homme a donc pris son courage à son cou (vous aurez compris l’image…) pour emmener notre fils à l’hosto. Car, bien évidemment, c’est ce jour là qu’on a décidé de m’envoyer suivre une formation à 150 bornes de chez moi (et là, tu prends tes ongles et t’en fais des confettis !).

Bref, toujours est-il qu’au regard de la radio, le tout p’tit avait besoin de séances de kiné respiratoire et ce, le plus rapidement possible. Dès le lendemain, j’ai donc pris ma journée afin d’organiser les festivités. J’ai appelé une gentille dame qui m’a dit qu’elle allait se bloquer un créneau pour s’occuper de mon fils. A ce moment là, je l’aimais d’amour !

Puis, est arrivé LE moment : celui où tu sais que tu emmènes ton enfant au bagne mais que c’est pour son bien. Tu entres dans la salle d’attente. Tu tentes de le divertir alors que lui, ne sait foutre rien de ce qui l’attend. Toi seule sais que tu es dans le couloir de la mort.

Et enfin c’est ton tour, enfin son tour… Tu poses ton enfant sur la table et là… Comment dire ?… Et bien tu as juste l’impression que le doc est en train d’étrangler ton enfant. Sous tes yeux. L’impuissance t’envahit. Même pire, tu es mis à contribution pour maintenir la bête (car tu imagines bien qu’à 22 mois, le tout p’tit ne se laisse pas dompter facilement).

En résumé : tu tiens les jambes de ton enfant pendant qu’une dame est en train de lui appuyer sur le sternum ce qui lui coupe la respiration. Voilà voilà !

Plus sérieusement, je sais rationnellement que ces gestes sont destinés à le soulager. Et effectivement, cela lui a fait le plus grand bien. MAIS, sur le moment, un savoureux mélange de culpabilité, colère et panique t’envahit à tel point que t’as juste envie de dégommer la gentille dame qui prodigue les soins… Et puis ce sentiment de vide qui te donne l’impression d’avoir des jambes en coton juste après… Un pur délice… Comme c’est bon d’être mère parfois…

Bref, mon fils et moi avons fait de la kiné respiratoire…

10 Comments on La kinésithérapie respiratoire

  1. Mum_issime
    4 décembre 2014 at 21:46 (3 années ago)
    Je savais pas que t’avais du lui tenir les jambes (en même temps, en y réfléchissant… c’est fort logique, car je me doute qu’il était pas les doigts de pieds en éventail entrain d’attendre sagement que la bonne femme ait fini de le tuer !) enfin, c’est chaud…
    Mais c’est finiiiiiiiiiii 😀
    Répondre
    • Pasquunemere
      5 décembre 2014 at 14:02 (3 années ago)
      Moui!!!! Fini!!! Pour le moment… Croisage de fesses intensif pour ne pas y retourner!
      Répondre
  2. anyo
    4 décembre 2014 at 22:29 (3 années ago)
    Vous aviez échappé à cette douceur jusque là? ?
    J’espère que ça va déjà mieux! Courage! Ici, PapaCoq a du le faire une ou deux fois mais c’est au dessus de ses forces!
    Répondre
    • Pasquunemere
      5 décembre 2014 at 14:04 (3 années ago)
      Oui, on y a échappé jusque là! Et je crois que je vais aller allumer un cierge chaque week end pour ne pas y retourner! Concernant le papa, ici je lui ai dit « je ne te souhaite jamais d’avoir à assister à ce genre de séance! »
      Répondre
  3. Clémentineetcie
    5 décembre 2014 at 13:53 (3 années ago)
    Ah la kiné respiratoire… Dur dur… Mon fils a un asthme du nourrisson depuis ces 5 mois donc on est rodé mais je n’ai jamais eu à lui tenir les jambes car le kiné nous a toujours dit « le méchant c’est moi, pas les parents! » Bon courage si les séances doivent se renouveler..!
    Répondre
    • Pasquunemere
      5 décembre 2014 at 14:07 (3 années ago)
      Un asthme du nourrisson? Est ce à dire qu’il y a des chances que ça disparaisse avec l’âge? Ici la kiné n’avait malheureusement pas d’autre choix que de faire appel à moi. Je pense que mon fils est la réincarnation d’Hulk!
      Répondre
      • Clémentineetcie
        5 décembre 2014 at 14:41 (3 années ago)
        Oui, espérons!! Mais rien de sûr, alors on croise les doigts! Il a maintenant 3 ans et demi et ça va déjà mieux mais encore une à deux séances de kiné respi par semaine… ça va dans le bon sens!!
        Répondre
        • Pasquunemere
          5 décembre 2014 at 22:56 (3 années ago)
          Une à deux par semaine! La vache! Bon l’essentiel étant qu’il y ait du mieux…
          Répondre
  4. MaPetitePageBlanche
    7 décembre 2014 at 23:14 (3 années ago)
    Oulala j’espère que je n’aurais jamais besoin de faire ça avec le fiston…je garde déjà un tel souvenir de son BCG où j’avais du lui maintenir le bras pendant que la pédiatre le piquait… j’avais bien cru que j’allais m’effondrer en larmes !
    J’espère que ton ptit loup va mieux et que vous vous êtes remis de vos émotions ^^’
    Répondre
    • Pasquunemere
      8 décembre 2014 at 10:18 (3 années ago)
      Ah oui, ça les vaccins, sympatoche aussi!!! Comment faire de nous parents les « tortionnaires » de nos enfants… Heureusement qu’il y a cette histoire d’amour inconditionnel dans tout ça… (Oui mon ptit bonhomme va mieux… Jusqu’à quand?…)
      Répondre

Leave a Reply