Le jour où j’ai décidé de supprimer (ou presque) le lait de vache…

soja

Je ne me souviens plus l’avoir évoqué ici mais le tout p’tit a été diagnostiqué, sur le tard, IPLV. Késako ? Cela signifie Intolérant aux Protéines de Lait de Vache. Il a donc fallu revoir toute son alimentation en veillant à évincer toute trace de protéine de lait de vache. Et je vous assure que ça n’a pas été chose aisée car c’est le genre de chose que l’on trouve très fréquemment dans l’alimentation des nourrissons (lait, beurre, crème, regardez vos petits pots industriels, vous serez surpris !).

Je me suis donc renseignée sur cette histoire d’intolérance et, de fil en aiguille, je suis tombée sur des articles conseillant de réduire la consommation de lait de vache.

C’est donc naturellement que nous avons fait le choix (forcé au départ) de supprimer, autant que possible, le lait de vache de notre alimentation.

Dans les faits, comment je procède ?

  • Le lait de riz pour les préparations salées type quiche, béchamel, etc.
  • Le lait d’amande ou de noisette pour les préparations sucrées : crêpes, gâteaux, desserts divers
  • En ce qui concerne les yaourts, l’offre est peu variée. J’ai donc pris le parti de faire mes yaourts moi-même ce qui augmente considérablement le champ des possibles. Je suis équipée d’une yaourtière qui me permet d’imaginer toutes sortes de préparation : fruits, vanille, caramel, etc.
  • Pour le beurre, il existe des margarines végétales
  • Quant à la gamme des fromages, celle-ci est suffisamment variée pour pouvoir satisfaire tout le monde…

Je me procure tous ces ingrédients en grande surface (généralement au rayon bio). Certes, cela représente un certain coût mais la santé du tout p’tit ainsi que la nôtre le valent bien !

2 Comments on Le jour où j’ai décidé de supprimer (ou presque) le lait de vache…

  1. Super Choupi
    29 avril 2014 at 10:45 (3 années ago)
    Chez moi aussi on a décidé de fortement limité les produits laitiers de vache ! Mais c’était plus pour une histoire de meilleur santé que d’allergie. Maintenant je peux plus me passer des yaourts au soja 🙂 alors que je détestais ça avant !
    Répondre
    • Pasquunemere
      29 avril 2014 at 10:54 (3 années ago)
      Pareil! Je me souviens avoir goûté un yaourt au soja il y a des années. Le goût m’avait dérangé. Mais depuis le tout p’tit, je les ai adopté! De la même façon, j’ai été surprise par les yaourts au lait de brebis/chèvre. C’est loin d’être mauvais…

      Mon fils m’aura vraiment ouvert l’esprit sur plein de trucs!

      Répondre

Leave a Reply