Le kit de survie des parents

kitdesurvieparent

Voilà quelques mois maintenant que ma copinaute Mumissime et moi même nous sommes rencontrées virtuellement… De simples échanges ont donné lieu à une véritable complicité qui se consolide de jour en jour (mouah putain j’vais chialer!). C’est donc tout naturellement que nous est venue l’idée de rédiger un article main dans la main. Et pas n’importe quel type d’article! L’ARTICLE qui va sauver ton petit cul toi futur ou jeune parent!

Fichtre alors, j’ai de l’eau dans les yeux tellement c’est beau !  

Allez trève de galilades, c’est parti pour L’ARTICLE de foufous.

Avec nos échanges réguliers, Pas Qu’une Mère et moi nous sommes rendus compte que nos enfants nous apportaient les mêmes choses, dissociées en deux lots : les bonnes choses / les complications. Tu l’auras compris, les bonnes choses sont trop chamalows pour être abordées ici. Concentrons nous donc sur les complications, parce que on est d’accord, c’est vachement plus intéressant.

  • Numéro 1 : de l’alcool!!!!

Ton enfant t’a seriné les oreilles toute la journée. T’as pas dormi depuis qu’il est né (soit depuis 2 mois maintenant). Tu te douches 2 fois par semaine (tu deviens Mimicracra quoi…). Tu n’as plus de vie sociale. Bref, t’as la tête dans le fond du seau! Un conseil : un petit verre de blanc te fera le plus grand bien! Tu verras, tes muscles vont se détendre naturellement… Attention toutefois, il ne s’agit pas de se dégommer la bouteille! Car oui, tu es parent maintenant et il faut te tenir prêt à réagir à tout événement impromptu (comme aller aux urgences à 3h du mat’! et avec 2 grammes, ça se complique…)

  • Numéro 2 : une fonction replay/pause : 

Ne nous leurrons pas, au début, à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit, tu pourras regarder la TV, on est d’accord (ouais d’ailleurs au début, j’ai beaucoup maté chasse et pêche en ce qui me concerne!). Ta vie ne s’arrête pas. MAIS, tu ne pourras choisir l’horaire… ben ouais, ce serait trop beau. Donc le mieux, c’est d’avoir la sublime fonction replay et / ou pause ! car une émission, un film, ne sera jamais commencé et / ou terminé à temps (je crois que j’ai regardé le dernier X-men en 4 fois minimum)… Tu apprécieras donc te mettre le film du soir vers 15h le lendemain. Tu apprécieras finir ton épisode de Plus Belle La Vie vers 22h13.

  • Numéro 3: des Boules Quiès (je sais pas comment ça s’écrit… des bouchons d’oreille quoi! glamourissime!)

« A ce qu’il parait quand tu deviens parent, ton ouie augmente et tu entends le moindre son émis par ton enfant? »(je confirme…) En ce qui me concerne, cette info est malheureusement exacte (le papa bizarrement lui a du avoir l’ouie qui s’atrophie) (et je reconfirme…). Or, la plupart du temps, entendre ton enfant lâcher un pet ou se marrer dans son sommeil n’est pas d’urgence vitale… Donc tu investis dans les (ô combien esthétiques) bouchons d’oreille qui te permettent d’atténuer les bruits environnants et donc d’accéder au sacro-saint sommeil!

  • Numéro 4 : un pharmacien sympa et à proximité

Oui, avant d’avoir des enfants, tu aimais bien te faire copine-copine avec la vendeuse de chez Zara ou encore André. Tu te disais qu’en cas de supers affaires, bons plans et autres, elle saurait te conseiller ! Aujourd’hui, tes enseignes favorites ont changé. Les commerçants que tu fréquentes aussi ! Et celui que tu aimes le plus au monde, c’est ton pharmacien. Celui qui habite en bas de ta rue. Car, lorsque tu n’as plus de doliprane nourrisson un samedi soir, vers 20h17 alors qu’il ferme à 20h30, tu es heureuse de le voir derrière sa caisse, et t’appeler par ton nom de famille ! (oui, tu es devenue sa cliente préférée et même que tu as maintenant une carte de fidélité).

  • Numéro 5 : un punching ball humain

Et non, la vie de parent n’est pas que paillette et bisounours… Comme nous tous, tu vas en chier! Grave! Même que, dès fois, tu vas avoir les nerfs comme jamais tu les as eu dans toute ta life! Et alors là, il va te falloir trouver quelqu’un pour absorber tout cet énervement! Attention toutefois à bien choisir ta cible : ne prends pas un nerveux (sous peine de te retrouver avec un coco à l’oeil) ni un tout mou (qui risque de t’exaspérer encore davantage). Je conseille le conjoint ou un parent pas trop éloigné, en gros quelqu’un qui accepte de s’en prendre plein la tronche sans trop t’en tenir rigueur (dernière option : quelqu’un qui t’a soulé récemment, et à qui t’avais rien dit… jusque là!)…

  • Numéro 6 : Une machine à laver du tonnerre de brest

Ce truc là ? blanc ? ouais, c’est une machine à laver le LINGE. Mais jusqu’à présent, tu en faisais quelques unes, par ci par là, quand ton tee shirt avait été porté 3 fois ou que ton jean était détendu. Une fois que tu as un enfant, ta machine à laver devient ta meilleure amie. Tu passes du temps avec elle, tu lui confies tes et ses tâches, tu cherches les meilleurs produits d’entretien pour elle, la meilleure lessive qui sent bon (je passe effectivement vachement plus de temps à humer les lessives dans les magasins qu’avant), THE programme qui détache facilement et rapidement. En bref, c’est TON accessoire préféré ! pas touche !

Fallait qu’on te mette au courant de tous ces petits conseils forts utiles, car nous, ils nous auraient bien aidées… malheureusement, on omet trop souvent d’aborder les VRAIS sujets quand il s’agit de maternité et de bébé ! Non, c’est pas tout rose, non ce n’est pas fait que de risettes et de cacas qui sentent bon. Le système D devient ta vie, et toi aussi tu développeras tes propres conseils à partager avec d’autres nanas hypras cools 😉

Alors retiens-le, pinte-toi la gueule avec ton pharmacien après avoir lancé une machine et mis « pause » sur ton film préféré ! et n’oublie pas tes boules-quiès ! 

PS: si toi aussi t’as des outils/conseils de survie, n’hésite pas à les rajouter en commentaire!

6 Comments on Le kit de survie des parents

  1. anyo
    5 décembre 2014 at 23:58 (3 années ago)
    Ah ah! Vous êtes drôles toutes les 2! J’y ajouterais qu’il faut renoncer à la maison avec une déco digne des magazines et qu’il faudra s’habituer à vivre dans un arc en ciel de couleurs et jouets 🙂
    Et vive l’alcool! Vin, mojito, caïpirinha black, baileys… 😉 (avec modération !)
    Répondre
    • Pasquunemere
      7 décembre 2014 at 09:54 (3 années ago)
      Ah ça oui renoncer à la déco style Damidot! Un vrai deuil! S’habituer à vivre dans une crèche… Oh oui l’alcool (mais c’est qui ce « modération »? 😉 )
      Répondre
  2. petite yaye
    6 décembre 2014 at 00:58 (3 années ago)
    plus on est de fous plus on rit par ici !! merci les filles 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      7 décembre 2014 at 09:56 (3 années ago)
      Hihi! Merci à toi! Très agréable de rédiger un article avec ma copinaute! Me demande même si je vais pas réitérer avec d’autres 😉
      Répondre
  3. Mum_issime
    7 décembre 2014 at 15:58 (3 années ago)
    Suis sure que chez elle, Valérie Damidot est bordélique de toutes façons…
    C’était très sympa de rédiger cet article à deux 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      8 décembre 2014 at 10:19 (3 années ago)
      Oui je l’imagine assez bien bordélique effectivement! A la one again quoi! Quand tu veux pour un autre article copinaute!
      Répondre

Leave a Reply