Le premier enfant : enfant prototype ?

postpartum https://muneen.wordpress.com/tag/depression-post-partum/%5B/caption%5D

Plus je me rapproche du statut de multipare, plus je me dis que mon tout p’tit a vraiment essuyé les frais de mes maladresses. Avec lui, j’ai appris à être mère… Et je pense qu’aujourd’hui, je suis bien meilleure mère que je n’ai été…

Avec mon fils, j’ai tout appris : les biberons-régurgitations, lavages de nez-noyades, selles-carambar, etc. J’ai appris les gestes mais j’en ai appris sur moi aussi. J’ai découvert à quel point je pouvais me transformer en Mister Hyde lorsque je suis crevée. J’ai remarqué à quel point je ne supporte pas ne pas avoir ne serait ce qu’un minimum de temps pour moi dans une journée… J’ai vu mes angoisses se décupler avec l’arrivée de mon enfant, angoisses qui pour la plupart n’avaient pas lieu d’être. J’ai constaté à quel point mon fils a révélé le meilleur mais aussi le pire de ma personnalité…

Aujourd’hui, j’attends mon deuxième enfant. J’aborde les choses plus sereinement. Je connais les gestes, les astuces, réactions à avoir. Pas tous certes. Mais je suis nettement plus calée que je ne l’étais à l’arrivée de mon fils. Mais surtout je me connais mieux. Je pense pouvoir être en mesure de repérer les signaux d’alarme avant de vriller (je te rappelle mon congé maternité mon enfer).

Avec mon fils, j’ai procédé par essai/erreur. Et je peux te dire que des boulettes, j’en ai faites ! Je ne m’en flagelle pas. Ces boulettes m’ont permises d’avancer et d’être une meilleure mère aujourd’hui qu’hier.

Avec mon second, j’envisage les choses autrement. Je suis plus « rodée » et surtout bien moins angoissée. Avant l’arrivée de mon tout p’tit, j’étais dans une démarche pragmatique : comment s’équiper pour un enfant ? Je ne connaissais rien ! Aujourd’hui, ayant déjà cet équipement, je me laisse davantage aller à mes rêveries : prendre des cours de portage, lire sur l’allaitement, chiner pour faire une belle décoration de chambre, etc.

Finalement, chaque grossesse a une saveur toute particulière…

Et toi, t’en dis quoi : premier enfant = enfant prototype ?

14 Comments on Le premier enfant : enfant prototype ?

  1. Die Franzoesin
    30 septembre 2015 at 11:17 (2 années ago)
    Je n’attends pas encore mon deuxième mais j’imagine que je ressentirai à peu près la même chose. Dans un sens ça me culpabilise un peu j’ai un peu peur que la place de l’aîné soit la plus difficile. Mais bon il faut bien qu’un y passe 🙂 . Et puis en contrepartie il a eu l’intégralité de notre attention au début de sa vie.
    Répondre
    • Pasquunemere
      5 octobre 2015 at 15:23 (2 années ago)
      Je ne sais pas si elle a été la plus difficile (mon Homme te dira que c’est celle de l’enfant du milieu qui est la plus complexe, tout un débat 😉 ). Je pense que cette place est précieuse car c’est avec le premier qu on est devenu parent. Avec le premier, on a ce vécu commun et si particulier que n’auront pas les autres… Chaque place est unique.
      Répondre
  2. feliemonsters
    30 septembre 2015 at 14:46 (2 années ago)
    Je suis entièrement d’accord avec toi on fait nos « armes » avec le 1 er bébé mais j’en apprend encore car en grandissant on découvre de nouvelles choses avec les aînés.
    J’attend notre 5 ème monstre et suis archi sereine quant à son « éducation » mais moins avec sa grande sœur qui a 13 ans et qui est en pleine crise d’ado 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      5 octobre 2015 at 15:21 (2 années ago)
      Oh la la! La crise d’ado! On en est loin et je t’avoue que je ne suis pas pressée!! Bon courage à toi!!!
      Répondre
  3. Mumissime
    30 septembre 2015 at 16:12 (2 années ago)
    Tout à fait d’accord avec toi, enfant premier, enfant prototype… mais enfant premier = enfant qui bénéficie de la place d’unique pendant quelques mois, années, chose que le second, le troisième etc… n’auront pas! donc je me dis que chaque place à quelque chose de bien, de moins bien…
    Et je suis comme toi, je pense que pour le deuxième j’arriverai à être moins stressée et je penserai autrement (portage notamment!)
    Répondre
    • Pasquunemere
      5 octobre 2015 at 15:20 (2 années ago)
      Exactement! On a grandit avec le premier alors qu’avec les autres, on évolue…
      Répondre
  4. graine héritier
    30 septembre 2015 at 18:49 (2 années ago)
    coucou, tout à fait d’accord avec toi
    pour le 2eme y a du stress normal c’est un bibou mais beaucoup moins, on connait les maux, les signes etc… c’est génial et puis on profite plus car on est plus sereins
    avec ma 2eme j’ai tout fait autrement d’ailleurs, cododo, portage, ief, et j’en passe et puis ce n est pas encore fini ^-^et puis cette amour aussi qu on a pour nos enfants 1er, 2eme etc…. que du bonheur
    Répondre
    • Pasquunemere
      5 octobre 2015 at 15:19 (2 années ago)
      La place de premier enfant est précieuse car c’est elle qui nous a amené à devenir parent. Celle de deuxième l’est tout autant car elle fait de nous de « meilleurs » parents…
      Répondre
  5. anyo
    30 septembre 2015 at 22:15 (2 années ago)
    On dit souvent aux gens qui nous demande pourquoi on a autant d’enfants que c’est parce que le 1er modèle était parfait alors on a continué la série et que nous parents, on se bonnifie au fil des ans et des enfants 😂
    le 1er enfant subit nos maladresses et nos hésitations mais aussi nos 1er émoi de parents. Le temps qui lui est presque entièrement consacré pallie à nos 1ers manquements.
    Répondre
    • Pasquunemere
      5 octobre 2015 at 15:18 (2 années ago)
      Je trouve en effet que c’est une jolie place que celle de premier… C’est avec lui/elle qu’on est devenu parent, ça n’est pas rien! (et belle répartie!!!)
      Répondre
  6. Johanna
    1 octobre 2015 at 22:02 (2 années ago)
    ils ont une sacrée pression les n°1…
    (il faut rôder le prototype!=
    Répondre
    • Pasquunemere
      5 octobre 2015 at 15:16 (2 années ago)
      Hihi! Exactement!!
      Répondre
  7. Maud
    5 octobre 2015 at 15:59 (2 années ago)
    Je crois franchement que tous les enfants sont des « prototypes » selon ta description.
    Ma mere a eu quatre enfants : quatre éducations différentes.
    Elle a voulu corriger ses maladresses d’enfant en enfant, mais elle en a eu d’autres……
    Les parents parfaits, ca n’existe pas ! On s’adapte a nos enfants, nos enfants s’adaptent à nous. On évite une erreur ici, mais on créé un bug par là …….. C’est la magie de la famille !
    Répondre
  8. azzoug
    11 octobre 2015 at 09:58 (2 années ago)
    Bonjour Oui c est ça un prototype. Ma 2eme arrive dans 15 jours nouvelle césarienne mais j’ai moins peur. Avec cette grossesse je me suis investie dans les cours de portage, sophrologie relaxation… maintenant je sais que les premiers mois sont compliqués mais je le sais. Les pleurs coliques fièvre. ..ne me font plus peur!
    Avec le premier on apprend tout avec le 2eme on a déjà des acquisitions on peaufine.
    Répondre

Leave a Reply