Ma voiture, mon défouloir !

téléchargement (4)

En tant qu’hyperactive ayant un cerveau qui mouline à 100 à l’heure, il est normal que, parfois, j’ai besoin d’évacuer la pression. Pour certaines, ce sera via le sport, d’autres à travers le tricot…

Et bien moi, ma façon de lâcher du lest c’est de jurer comme une charretière en bagnole! Et oui, chacun son truc !

Mais attention, je ne me contente pas du simple « mer** » ou encore « put*** » ! Non… C’est bien plus élaboré que ça. Je pars dans des envolés lyriques absolument divines… Si mes parents m’entendaient, je suis prête à parier qu’ils en feraient un arrêt cardiaque !

Cela a bien évidemment le don d’énerver mon homme. En effet, quoi de plus stressant qu’avoir une personne infecte à côté de soi. Mais ça, ça reste de l’ordre du détail…

Ce qui me gêne le plus, c’est lorsque je croise le regard du tout p’tit dans le rétro. Et là, je me dis « et merde ! » (si, là pour le coup, on peut faire sauter les étoiles). Voyez ce que je veux dire ? C’est quand même limite que mon fils assiste à tout ça, non ? Bientôt le gamin saura dire « espèce d’encu** de chien de bata** » avant de dire « merci ». Bref, ça craint !

Je crois que, malheureusement, il m’est impossible de ne pas jurer en voiture. Ca doit être inscrit dans mon ADN. La solution que j’ai donc trouvé c’est de revisiter mes classiques. Oublions les: « bouge ton tas de bouse conna** » et place aux nettement plus distingués : Morbleu, Fichtre, Diantre, Bonté divine, Nom d’une pipe et autre Saperlipopette !

Bon ça ne va pas être chose aisée mais je ne peux décemment pas continuer d’intoxiquer mon fils de cette façon ! Il serait capable de me coller la DDASS aux fesses pour cause de maltraitance auditive !

Bref, je vais devoir me reconvertir en foutu Capitaine Haddock…

Leave a Reply