Mon accouchement : Fast and Curious

Lundi 4 avril, 6h du mat’, le troizan, égal à lui-même, nous réveille à l’aube. Comme à son habitude, il approche de notre chambre, à pas feutrés (crise cardiaque garantie), et prononce le sempiternel « j’ai faim,  je veux de la salade » (comprendre, en fait, des céréales). De mon côté, je songe sérieusement à acheter un transpalette pour m’aider à extirper mon quintal du lit. La nuit a été tout bonnement merdique, état grippal oblige (parce qu’accoucher en forme c’est « tellement 2015 »).

L’Homme au boulot, le fils à la crèche, je passe ma journée à me lamenter dans mon canapé.  Comme chaque jour depuis environ deux semaines, les gens me harcèlent « t’es toujours là toi ? » –> Envoie-moi encore un message et je mets mon placenta de côté pour te l’envoyer en pleine tronche ! Je n’ai qu’un seul souhait : qu’on me laisse mourir en paix…

Sauf que, mon utérus (qui a du faire l’école du rire) a décidé de s’y mettre. Des contractions, bien que non douloureuses, régulières et ce, la journée durant… J’envoie alors un message à l’Homme « j’ai comme l’intuition que la fin est proche ». Sa réaction est à la mesure de l’investissement qu’il met dans ma grossesse : il me pète une pile en plein vol (note à moi-même = essayer d’économiser l’Homme, je risque d’avoir besoin de lui dans les heures qui suivent…)

Vers 18h30, tout ce joli petit monde rentre à la maison. J’ai tellement passé de temps dans le canap’ que ma peau a fusionné avec le cuir. Le dîner, le bain, les questions existentielles du troizan (« et pourquoi le rouge c’est rouge ? »), … la vie suit son cours tranquillement. Les contractions, elles aussi, vivent leur vie. Toujours régulières et d’intensité plus que modérée.

21h, l’Homme et moi nous installons devant Iron Man 3. Premier film que nous sommes allés voir en n’amoureux après la naissance de notre fils. Un mémorable moment puisque nous avons profité de la séance pour … siester ! Bah quoi, quand t’es jeune parent, toute occasion est bonne pour faire un somme…

« Il est vachement beau Robert quand même non ? »

« Mouais… Tu savais qu’il avait été toxico ? ». Oui, l’Homme se prend régulièrement pour Encarta (cherche pas, si t’as moins de 30 piges, tu peux pas test !)

« Ah ouais, dingue dis donc (façon délicate de lui signifier que je m’en bats les reins) ! Je l’aimais bien dans Ally Mc Beal »

« Ally Mc quoi ??? »

SPLASH !!!!!!!!!!!!!!!!! 21h30, l’utérus, outré devant l’ignorance de l’Homme, décide qu’il est grand temps de vidanger (je t’ai déjà dit avoir été poète dans une autre vie ?).


Ah !!! Je crois qu’on m’appelle pour un bibi ! La suite des évènements très bientôt !

10 Comments on Mon accouchement : Fast and Curious

  1. Laura
    21 avril 2016 at 13:39 (1 année ago)
    J adore hate d avoir le suite
    Répondre
    • Pasquunemere
      3 mai 2016 at 17:46 (1 année ago)
      C’est fait 🙂
      Répondre
  2. Emma June
    21 avril 2016 at 14:59 (1 année ago)
    Ton petit récit m’a bien fait rire!
    Qui ne connait pas Ally McBeal, m’enfin!!

    (je connais Encarta- je ne te remercie pas/ coup de vieux bis)

    Répondre
    • Pasquunemere
      3 mai 2016 at 17:46 (1 année ago)
      Hihi! C’est cadeau! Et merci 😉
      Répondre
  3. Nessendyl
    21 avril 2016 at 22:09 (1 année ago)
    Ah ah excellent! ^^
    Vivement la suite!
    Répondre
    • Pasquunemere
      3 mai 2016 at 17:46 (1 année ago)
      😉
      Répondre
  4. anyo
    21 avril 2016 at 23:08 (1 année ago)
    Tu me fais tellement rire ! J’adore, hâte de lire la suite (il est pas fini le bib là? Oui j’abuse!)
    Pour la MiniMiss on avait vu ironMan 2 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      3 mai 2016 at 17:45 (1 année ago)
      Pour accoucher, vous pouvez tenter la marche, les épices, … et iron man! 😉
      Répondre
  5. audrey N
    24 avril 2016 at 22:23 (1 année ago)
    sympa le debut, on veut la suite lol
    Répondre
    • Pasquunemere
      3 mai 2016 at 17:44 (1 année ago)
      C’est chose faite 😉
      Répondre

Leave a Reply