Mon fils, mon premier follower !

téléchargement (8)

Mon fils est un pot de glue. Un vrai de vrai ! Celui qui te suit partout peu importe ce que tu souhaites faire. Que tu décides de faire à manger, d’aller te doucher ou même d’aller aux toilettes, le tout p’tit ne me lâche pas d’une semelle. Mon fils me donne l’impression d’avoir les flics au c** en permanence !

Et lorsqu’il me trouve, j’ai droit à des magnifiques supplications : « ô mamaaaaaaaannnnn… » avec les yeux du Chat Potté ! Que je traduis par « maman, je t’en supplie, prends moi dans tes bras sinon je pense que je ne survivrai pas ».

Généralement, lorsque je fais part de cela à mon entourage, j’ai droit à des « oh mais c’est trop mignon ! », « qu’est ce que c’est choupinou ! ». Euh, vous êtes sérieux là ?!? Vous trouvez ça choupi de devoir faire à manger d’une main car votre autre main est prise par un p’tit gigot de 11 kg ? Vous trouvez ça mignon de devoir se cacher pour pouvoir aller aux toilettes sans être repéré par Inspecteur La Bavure ? Vous trouvez ça craquant d’effectuer une mission commando pour pouvoir espérer prendre une douche en échappant au regard de Columbo ?

Non parce que perso, ça me rend folle ! Je vous jure qu’il m’arrive de me faufiler entre les meubles pour pouvoir monter à l’étage sans être détectée par l’œil aiguisé de mon fils!

Et ce qui me touche le plus dans tout ça c’est l’attitude du tout p’tit à l’égard de son père. C’est moi ou les gosses sont vraiment ingrats ? Non parce que, comme je l’ai expliqué à maintes reprises, mon homme s’occupe énormément de son fils. Il gère comme un chef. Mais sitôt que je mets un doigt de pied dans la pièce, le père n’existe plus. C’est gloire à la Reine Mère.

Pourtant je ne fais rien pour susciter cette attitude. Je ne suis pas collée H24 à mon fils. D’ailleurs, hier encore, je l’ai filé à la nounou pour pouvoir un peu kiffer ! Mais, rien n’y fait. Dès qu’il m’aperçoit, m’entend (me renifle ???), il stoppe toute activité pour se ruer dans mes jambes.

La solution que j’ai trouvé pour que père et fils puissent profiter ensemble c’est de m’éclipser. Je file à l’étage, je pars de la maison, l’objectif étant que le tout p’tit pense que je ne suis pas là. En ce moment même, je suis dans notre chambre et j’entends les deux en bas se marrer comme des bossus.

Cette situation n’est pas dramatique en soi mais c’est surtout pour mon homme que c’est difficile à gérer. D’ailleurs, chaque fois qu’il en a gros, il tourne cela en dérision en disant à qui veut bien l’entendre « foutu Œdipe ! »

Leave a Reply