Mon fils, la nounou et moi…

nounou

Vendredi soir, je sors de chez le dentiste. La tronche de travers (merci l’anesthésie qui fait que je me bave à moitié dessus), je rentre chez moi. Je rejoins mes deux hommes afin que nous nous rendions à la diffusion sur écran géant du match France-Allemagne. Et oui voyez vous, j’habite un petit village qui se démène pour organiser des activités. Entrée gratuite, bière à 2 euros, il ne nous en fallait pas plus pour nous convaincre.

Accompagnés de nos voisins (oui car j’habite un lotissement en mode Wisteria Lane), la troupe se dirige vers la salle polyvalente. Nous nous installons confortablement et trinquons en l’honneur de la France (pour le résultat qu’on connaît). Et là, alors que je sirote ma bibine à la paille (et oui, je n’ai toujours pas retrouvé toutes mes facultés buccales) je vois débarquer la nounou de mon fils qui vient s’installer près de nous. A savoir que la dite nourrice habite également notre lotissement (très pratique mais comme vous allez le comprendre, ça a ses travers…).

La nounou s’installe donc près de nous et là, le cœur du tout p’tit n’a fait qu’un bond ! Il s’est littéralement jeté dessus et n’a plus souhaité la quitter de la soirée. Et je peux vous dire que tous les sentiments sont passés dans mon cœur de mère :

–          La colère : ah ouais ??? C’est comme ça que ça se passe ! Je suis sa mère et il n’a d’yeux que pour la nounou ?!

–          La tristesse : bon ben il faut que je m’y fasse, je passe après elle…

–          La culpabilité : si je n’avais pas été aussi absente avec ma formation, j’aurais passé davantage de temps avec lui et nous n’en serions pas là aujourd’hui

–          La peur : et s’il l’aimait plus que moi ?

Alors oui, on m’a dit que beaucoup d’enfants réagissent de cette façon, qu’en aucun cas la nounou ne détrône la madré, que je n’ai pas à culpabiliser, que c’est rassurant de voir que le tout p’tit aime sa nounou, etc., etc. Mais toujours est-il que ça fait mal au slip tout ça ! Conclusion de la soirée : ne pas noyer son chagrin dans la bière, surtout quand on la boit à la paille, car le lendemain c’est mal de crâne assuré !

8 Comments on Mon fils, la nounou et moi…

  1. Mum_issime
    6 juillet 2014 at 21:45 (3 années ago)
    Minigars nous a fait la même chose dans la salle d’attente du doc !
    On avait rendez vous juste après la nounou et de l’attente … Et bien, tout le temps où nous avons attendu, il est resté avec elle 😉
    C’est comme ça ! je ne l’ai même pas mal pris, car il l’avait vu une heure avant et que pour lui comment lui dire « là, non tu ne vas pas avec elle, par contre demain matin quand je t’y amène tu as intérêt d’être content » Comme tu le dis, ça prouve qu’il se sent bien avec elle… et c’est cool !

    Et arrête de boire poch’… 😉

    Répondre
    • Pasquunemere
      7 juillet 2014 at 08:07 (3 années ago)
      « là, non tu ne vas pas avec elle, par contre demain matin quand je t’y amène tu as intérêt d’être content » –> Ah ouais, pas idiot ce que tu dis (non pas que ce que tu dises d’ordinaire le soit hein 😉 ). Mais du coup, tu penses qu’il faut qu’on la paye en heures sup’???? 😉
      Et je ne bois pas, je me désaltère…
      Répondre
  2. MaPetitePageBlanche
    7 juillet 2014 at 12:54 (3 années ago)
    Comme je te comprends !
    Je pense que j’aurais ravalé ma fierté sur le coup, mais ça m’aurait grave piétiné le cœur. Avec ma première nounou, j’avais peur que ça arrive (bon il était tout petit encore donc ne se rendait pas bien compte mais elle lui sortait des phrases du style « quand tu seras grand tu viendra chez moi hein », bizarrement ça me faisait baliser…) mais avec ma nounou actuelle, je me sens hyper sereine là dessus : dès que j’arrive, elle me passe le relais et si le fiston la réclame elle lui dit aussi sec « eh non mon ange, quand maman est là, c’est elle qui profite de toi, alors tu restes avec elle ! ». Oulala je l’aime d’amour ma nounou 😀
    Répondre
    • Pasquunemere
      8 juillet 2014 at 07:33 (3 années ago)
      Hihi c’est toi qui lui saute dessus pour lui montrer toute ton affection du coup? Ici aussi la nounou tente bien de mettre des limites. Mais le tout p’tit est en pleine phase « tu vois ta limite??? Et bah je m’assois dessus! ».
      Répondre
  3. Lauréa
    7 juillet 2014 at 13:25 (3 années ago)
    Comme je comprends.. Ce week end ma fille n’a pas arrêté de m’appeler Nounou, pour son père aucun soucis c’est bien papa qui sort pour moi c’est autre chose…
    Pour la sortir du lit, c’était nounou, pour avoir quelque chose c’était nounou, pour m’appeler c’était nounou.. J’ai eu mal à mon coeur de maman tous le week end comme si elle me le faisait payer 🙁
    Répondre
    • Pasquunemere
      8 juillet 2014 at 07:35 (3 années ago)
      Bah alors qu’est ce qu’elle nous a fait la pitchoune là? Parfois on se demande ce qu’il se passe dans leur petite tête. On interprète leurs gestes, paroles avec nos yeux d’adulte mais qu’en est il vraiment de leur côté?… J’imagine que le week end a du te sembler trèèèès long!
      Répondre
  4. Ma Breizh Family
    7 juillet 2014 at 19:08 (3 années ago)
    J’ai eu quasiment la même situation mais en plein supermarché! Le flot de larmes interne que j’ai déversé… Mais bon c’est comme ça c’est la vie !! Les nounous c’est jusqu’a 6 ans, nous c’est pour la vie !! 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      8 juillet 2014 at 07:37 (3 années ago)
      C’est bien vrai!!! La nounou c’est le CDD, nous le CDI…
      Répondre

Leave a Reply