Mon homme et … la psychologie

0003401859RR-1920x1280

Mon cher et tendre entretient des rapports, comment dire, particuliers avec la psychologie. Ayant de mon côté quelques connaissances dans ce domaine, j’ai malheureusement tendance à attendre de mon homme qu’il en soit de même pour lui. Grave erreur !

Comme je l’expliquais dans un précédent post, sa philosophie pourrait se résumer à la formule suivante : « s’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème ». Autant dire que mes craintes, doutes et inquiétudes n’ont qu’à bien se tenir.

Quelques répliques choisies au hasard :

  • Lui : « Qu’est ce qu’il y a ? Ca va pas ? »
  • Moi : « Si, si ca va. C’est juste que je me demande si on a bien fait d’inscrire le tout p’tit à la crèche à la rentrée prochaine »
  • Lui : « On verra quand on y sera »
  • Moi : « Certes… »

Autre exemple :

  • Moi : « Tu sais, je me demande si la femme de ton frère aurait pas une dent contre moi. T’en penses quoi ? »
  • Lui : « Bah j’en sais rien, je suis pas dans sa tête ! »
  • Moi : « C’est pas faux »

Ou encore :

  • Moi : « Je me demande si je vais réussir à décrocher mon diplôme »
  • Lui : « Arrête un peu, tu t’en sors toujours! »
  • Moi : « Euh… Ok »

Il est le premier à reconnaître ne pas être très « fin ». D’ailleurs, il n’hésite pas à me dire « pour tout ça, je suis zéro, vois avec tes copines ».

A côté de ça, il a ses propres façons de me montrer son écoute et son soutien : il va me proposer de garder le tout p’tit pendant que je vais voir mes copines ; il va essayer, souvent avec succès, de me faire rire ou encore il va courir m’acheter du chocolat (le meilleur antidépresseur qui soit !).

Toujours est il que je trouve toujours à redire. J’ai en effet souvent tendance à lui balancer quelques répliques cinglantes allant du « tu pourrais au moins faire un effort » au « tu comprends vraiment rien ! ».

Eternelle insatisfaite moi ? Jamais !

Leave a Reply