Ne pas le voir grandir…

gros-mots

Hier soir, l’Homme et moi discutions. De tout, de rien, de la vie, de la mutation des vers de terre au Népal, etc. Le tout p’tit était là, à jouer à nos côtés. Une configuration qui s’est présentée un nombre incalculable de fois depuis sa naissance. Sauf qu’une donnée semble avoir échappée à son père comme à moi : notre fils grandit et nous n’en mesurons pas les conséquences…

Car, vois tu, aujourd’hui, notre enfant comprend. Tout. Et répète aussi. Souvent. Alors oui, tu vas me dire « bah il serait temps que tu réalises ma grande ! Ah mais au fait, t’es pas psy toi ? T’es pas censée être calée niveau développement cognitif des mômes ? Bouh !!! La psy en pâte à fixe !!! » (moi, sévère envers moi-même ? Jamais !).

Sauf que, lorsqu’il s’agit de son propre enfant, on a souvent les yeux en trous de pine. Là encore tu vas me dire : « non mais t’as de la bouillabaisse à la place de la matière grise ou quoi ? ». Et bah oui ! Oui je débarque. Parce que c’est mon premier enfant. Parce que pour moi, il a toujours deux mois. Parce que je m’autorise toujours à parler comme avant en mode « t’as vu la voisine ? Elle aurait pas un peu pris du cul ??? » (et entendre le mot « cul » sortir de la sainte bouche de mon fils, et pas qu’une fois bien sûr!). Parce que je ne peux plus parler de cadeaux de Noël sans avoir sa petite oreille qui traîne (« cadeaux ? Pour Sauel ? Où ? Où les cadeaux Sauel ?). Parce que je ne peux plus vider mon sac sur ma mère en sa présence (« con mamie ? C’est quoi con ? »).

Bref, il va me falloir me réaménager face à ce petit homme en devenir. Qui comprend tout. Qui apprend chaque jour de nouveaux mots. Qui mémorise un nombre incommensurable d’informations. Qui grandit, tout simplement…

Et toi, t’as du faire des efforts pour arrêter de jurer comme un charretier/critiquer tes proches/évoquer la moindre surprise devant ton enfant ? Comment t’as fait ? Parce que moi, aujourd’hui, je ne vois que le bâillon !

PS: Sauel = Samuel. Si tu ne le sais pas encore, c’est que tu ne me suis pas encore sur Facebook. Pour cette faute impardonnable, je te demande de répéter 10 fois « je ne suis pas qu’une mère » et de filer prendre un bon bain chaud!

14 Comments on Ne pas le voir grandir…

  1. Loute
    5 octobre 2015 at 15:24 (2 années ago)
    Ouh oui,

    Je me souviens de la tête de ma belle mère – qui avait du mal a se retenir et s’est pris en boomerang : un « t’es pas un peu chiante ?  » de ma fille qui venait de passer 1 week end avec elle. Comme nous n’habitions pas en France, il n’y avait qu’elle pour lui avoir apris….
    Qu’est ce que j’ai ri…

    Répondre
    • Pasquunemere
      5 octobre 2015 at 15:38 (2 années ago)
      Ahahahah! Je ris mais ça risque bien de m’arriver! Je crains surtout un « putain! »
      Répondre
  2. Maud
    5 octobre 2015 at 15:56 (2 années ago)
    J’essaye de faire attention a ce que je dis quand je suis en présence de mon micro-bébé (pas encore cinq mois), justement parce que je sais qu’après j’aurai déja des habitudes ancrées. Mais franchement, c’est dure !!!!!!

    (j’adore le ton de ton article, j’ai bien ris)

    Répondre
    • Pasquunemere
      6 octobre 2015 at 09:58 (2 années ago)
      Merci pour ton joli compliment 🙂
      Répondre
  3. lacafouine
    5 octobre 2015 at 17:10 (2 années ago)
    J’ai entendu un truc qui ressemblait vachement à putain dans la bouche de mon bébé de 13 mois, ça m’a fait tout drôle! Avec la même intonation que la mienne en plus. Je n’arrive pas non plus à inhiber mes gros mots chéris… Mais je sens que je vais vite me taper la honte à la crèche! (je suis psy aussi à la base… cordonniers, chaussés tout ca…)
    Répondre
    • Pasquunemere
      6 octobre 2015 at 09:59 (2 années ago)
      Mais oui, le pire c’est l’intonation quoi!!! Quant aux loose qu’on va se taper, m’en parle pas… Je n’arrête pas… J’ai fait le deuil de toute forme de dignité 😉
      Répondre
  4. anyo
    5 octobre 2015 at 21:26 (2 années ago)
    Règle numéro 1: papa et maman peuvent dire des gros mots car ils les emploient à bon escient!
    Règle numéro 2 : celui qui conduit la voiture peut jurer s’il le juge nécessaire.
    pour les conversations de Noël tu as le franglais et epeler les mots clefs (passer 7 ans tu cherchera d’autres ruses maus c’est très compliqué!)
    Répondre
    • Pasquunemere
      6 octobre 2015 at 10:00 (2 années ago)
      J’adore tes règles! On se croirait dans Fight Club!
      Répondre
  5. petite yaye
    6 octobre 2015 at 00:41 (2 années ago)
    Pas plus tard que ce week-end, son père m’interpelle pour me raconter la dernière blague : un cousin de Michoco a sauté du 1er étage. A mes yeux de tonnerre, il a compris que ce n’était ni une blague, ni une chose à dire devant Michoco… qui comme « Sauel » a laussi les oreilles qui trainent partout !! Et encore… il paraît que ce n’est qu’un début !!!
    Répondre
    • Pasquunemere
      6 octobre 2015 at 10:01 (2 années ago)
      Ca craint! Va falloir qu’on s’inhibe maintenant! Pfff! (contente de ton retour sur ton blog 🙂 )
      Répondre
  6. MumChérie
    6 octobre 2015 at 06:59 (2 années ago)
    Ah oui, une vraie étape ! Ensuite il faut user de subterfuges pour aborder devant eux (par exemple en voiture) des sujets qu’ils ne doivent pas comprendre… sauf que là encore, en grandissant, ils comprennent de plus en plus ! Pas trop de pb pour les gros mots pour moi, mais plus pour éviter certaines critiques… sur Belle Maman par exemple 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      6 octobre 2015 at 10:02 (2 années ago)
      Ahahah!!! Ah les critiques sur la famille et belle famille! Tout un art! Remarque ça peut être sympa de trouver un dialogue commun avec le papa! On va s’y atteler 😉
      Répondre
  7. elisa
    6 octobre 2015 at 15:34 (2 années ago)
    hihi moi la mutation des vers de terre au Népal m’interpelle particulièrement, tu as fait une thèse ? :p
    bon sinon moi je n’ai pas encore eu le cas de figure vu qu’il est encore à l’état de poisson barbotant dans son liquide mais mes amies sont très différentes là dessus. certaines parlent en anglais lors des conversations à ne pas entendre, d’autres jurent toute la soirée sans aucune gène et d’autres nous fusillent du regard au moins « merde j’ai fait tomber une saucisse ». perso je sais pas comment je serai là dessus mais ça va être folklo 🙂
    Répondre
    • Pasquunemere
      8 octobre 2015 at 09:38 (2 années ago)
      Folklo, ça oui, je te le garantis!!! (quant aux vers de terre, je songe sérieusement à faire publier mes réflexions 😉 )
      Répondre

Leave a Reply