Ne pas reproduire…

education

Comme je te le disais dans un précédent article, j’ai eu une éducation stricte. Doux euphémisme pour signifier qu’en réalité, mon champ des possibles était plus que restreint… Je pense être devenue une personne bien élevée avec des valeurs… Mais à quel prix ? L’autre question que je me pose est la suivante : comment ne pas reproduire les principes éducatifs auxquels j’ai eu droit ?

Vois tu, lorsque j’étais enfant, et plus tard ado, je n’avais quasi pas le droit de sortir… A 18 ans, j’avais encore un couvre feu à 22h c’est dire… Pas le droit d’aller aux boums, soirées et autre joyeuseté. Les vacances avec les copines (et les parents), non négociables ! Rester à la maison était le mot d’ordre…

Quant à la scolarité, il me fallait être irréprochable ! Si j’avais l’audace de ramener une note en deçà de la moyenne, j’étais punie. Punie de quoi tu vas me répondre (bah oui, quand t’as déjà pas beaucoup de loisirs, ça limite) ? Punie de télé pendant des jours et des jours… Dur dur lorsque c’est ta seule distraction…

Alors attention, je ne blâme pas mes parents. Ils ont fait avec les cartes qu’ils avaient en mains… Mais, pour avoir vécu ça, je sais que je ne souhaite pas reproduire ce schéma avec mon fils. Alors c’est joli sur le papier mais, lorsque je discute avec l’Homme, je constate quand même que j’ai été conditionnée (d’ailleurs la limite entre l’éducation et le conditionnement, on en parle ?…).

Lorsque lui me parle de sa jeunesse, j’en reste pantoise… Lui est nostalgique. Il voudrait offrir à son fils la même enfance que la sienne… Sauf que, à mes yeux, ses parents étaient bien trop laxistes (oui, je juge, tu juges, nous jugeons, vous jugez…). Ce qui est complètement con quand j’y pense. Puisqu’à l’heure actuelle, c’est un homme qui a reçu une éducation avec des valeurs fortes que nous partageons…

Alors, on en arrive où avec tout ça ?… Lui comme moi avons reçu des éducations totalement différentes. Cela ne sera évidemment pas sans répercussion sur celle de notre fils… Il va falloir trouver des compromis, mettre de l’eau dans son vin, accepter de renoncer…

Tout ce que je sais c’est que je souhaite offrir une autre jeunesse que la mienne à mon tout p’tit… Mais je ne suis pas prête à lui offrir celle qu’a vécue l’Homme… On est bien rendu là non ?

Et toi, l’éducation que tu as reçu, tu adhères ? Ou tu pondères ? (Apollinaire sors de ce corps !)

10 Comments on Ne pas reproduire…

  1. anyo
    25 février 2015 at 13:03 (2 années ago)
    Tu fais de la conjugaison puis des rimes, je reste sans voix !!
    Ici un peu le même schéma. Discussions, toujours l’importance des mots! Et apprendre aussi à parler en signe et par le regard quand les enfants sont là et que l’un laisse faire et pas l’autre 🙂
    On a aussi appris à revenir sur une punition… « on en a reparlé avec papa/maman et on pense que ce serait mieux que… » (ça fait mal quand même…)
    Mais on a des sortes de réflexes qui reviennent! On a la chance d’être 2 pour pouvoir en parler et réajuster.
    Répondre
    • Pasquunemere
      26 février 2015 at 09:22 (2 années ago)
      Oui j’ai un petit niveau CM2 en maîtrise de la langue française 😉 Comme tu le soulignes, une décision en matière d’éducation doit être la résultante d’un compromis « maman-papa ». Pas simple quand on est une tête de mulot (oui, ça sonne mieux « mulot ») comme moi! 😉
      Répondre
  2. Céline
    25 février 2015 at 13:40 (2 années ago)
    Oula alors la je vais pas d usurper mais je vais en parler dans mon blog jeudi oups
    Répondre
    • Pasquunemere
      26 février 2015 at 09:19 (2 années ago)
      T’inquiète Céline! Pas de souci! Justement, c’est intéressant d’avoir le point de vue des uns et des autres sur une même thématique 😉
      Répondre
  3. Monica
    25 février 2015 at 18:43 (2 années ago)
    Moi ça me parle à fond comme je te l’avais déjà dit dans un autre commentaire. J’ai eu la même éduc que toi et mon Homme une éducation au grand air entouré de cousins et d’une famille strict sur la politesse mais cool sur les sorties.
    J’aimerai inculquer le respect et la politesse à ma pepette mais aussi lui offrir la même liberté que son père a eu…à voir
    Répondre
    • Pasquunemere
      26 février 2015 at 09:15 (2 années ago)
      « A voir » exactement! Non parce que pour le moment, nos petits bouts sont encore jeunes… On verra à l’ado si on sera toujours aussi « relax »! 😉
      Répondre
  4. Mamanfun
    26 février 2015 at 11:18 (2 années ago)
    J’ai reçu une éducation plus que stricte. Aînée de 8 enfants, j’ai longtemps entendu que je n’avais pas été désirée et j’étais le souffre douleur de ma mère. Mon père était rarement là mais avec lui je ne bronchais pas. En plus de tout ça, j’ai grandit au milieu de parents qui ne s’entendaient pas. Mon mari lui, a vécu avec des parents démissionnaires qui ont eu 4 enfants d’affilé pour les aides, car son père a cessé de travailler rapidement, ils étaient livrés à eux mêmes et à 16 ans, pas le droit de continuer les études, il fallait travailler et donner leur salaire à leurs parents. Ils ont tous les 4 coupé les ponts aujourd’hui avec leurs parents. Donc, évidemment que non, nous ne voulons pas donner la même éducation, j’ai bien conscience de ne pas être assez sévère, mais difficile de trouver un juste milieu après l’éducation que nous avons reçu. En plus, pour mes 3 aînés, j’ai fait comme j’ai pu, car je les ai élevés seule pendant un moment. Sans vouloir te copier, ton article m’a fait réfléchir et je pense que j’en reparlerai bientôt. (désolée pour le pavé)
    Répondre
    • Pasquunemere
      26 février 2015 at 21:24 (2 années ago)
      Effectivement, de ce que tu me donnes à lire, il semble que ton mari et toi n’ayez pas vécu une jeunesse des plus heureuses… Je ne peux qu’imaginer que vous ne souhaitiez pas reproduire ça avec vos enfants! Comme tu le soulignes si justement, il est difficile après de savoir comment se positionner en tant que parent… On ne peut qu’entrapercevoir ce qu’est une « juste » éducation, ne l’ayant pas reçu nous mêmes… Merci beaucoup pour ton témoignage!
      PS1: J’adore les pavés 😉
      PS2: Préviens moi si tu publies à ce sujet, ça m’intéresserait beaucoup de te lire…
      Répondre
      • Mamanfun
        3 mars 2015 at 13:18 (2 années ago)
        Je viens de publier un article sur la fessée ( c’est d’actualité) je m’y mets bientôt pour celui concernant l’éducation 😉
        Répondre
        • Pasquunemere
          3 mars 2015 at 15:53 (2 années ago)
          J’ai lu ton article! Sujet délicat que celui de la fessée! Mais je partage ton point de vue… Difficile de trouver la juste limite lorsque l’on est parent…
          Répondre

Leave a Reply