Mon homme et … la psychologie

0003401859RR-1920x1280

Mon cher et tendre entretient des rapports, comment dire, particuliers avec la psychologie. Ayant de mon côté quelques connaissances dans ce domaine, j’ai malheureusement tendance à attendre de mon homme qu’il en soit de même pour lui. Grave erreur !

Comme je l’expliquais dans un précédent post, sa philosophie pourrait se résumer à la formule suivante : « s’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème ». Autant dire que mes craintes, doutes et inquiétudes n’ont qu’à bien se tenir.

Quelques répliques choisies au hasard :

  • Lui : « Qu’est ce qu’il y a ? Ca va pas ? »
  • Moi : « Si, si ca va. C’est juste que je me demande si on a bien fait d’inscrire le tout p’tit à la crèche à la rentrée prochaine »
  • Lui : « On verra quand on y sera »
  • Moi : « Certes… »

Autre exemple :

  • Moi : « Tu sais, je me demande si la femme de ton frère aurait pas une dent contre moi. T’en penses quoi ? »
  • Lui : « Bah j’en sais rien, je suis pas dans sa tête ! »
  • Moi : « C’est pas faux »

Ou encore :

  • Moi : « Je me demande si je vais réussir à décrocher mon diplôme »
  • Lui : « Arrête un peu, tu t’en sors toujours! »
  • Moi : « Euh… Ok »

Il est le premier à reconnaître ne pas être très « fin ». D’ailleurs, il n’hésite pas à me dire « pour tout ça, je suis zéro, vois avec tes copines ».

A côté de ça, il a ses propres façons de me montrer son écoute et son soutien : il va me proposer de garder le tout p’tit pendant que je vais voir mes copines ; il va essayer, souvent avec succès, de me faire rire ou encore il va courir m’acheter du chocolat (le meilleur antidépresseur qui soit !).

Toujours est il que je trouve toujours à redire. J’ai en effet souvent tendance à lui balancer quelques répliques cinglantes allant du « tu pourrais au moins faire un effort » au « tu comprends vraiment rien ! ».

Eternelle insatisfaite moi ? Jamais !

Coquette envers et contre tout!

0002036388RR-1920x1280

Comment parvenir à rester coquette quand le temps nous échappe ?

Comme je l’ai déjà expliqué, entre ma formation, mon fils, mon conjoint, les tâches domestiques et autre activité chronophage, il m’est difficile de m’octroyer du temps. Et je dois bien l’avouer le peu de temps qu’il me reste est très justement occupé à une activité que j’affectionne particulièrement à savoir dormir !

Pour être honnête, les quelques mois qui ont suivi la naissance de mon fils ont été quelque peu « chaotiques ». J’avais tout juste le temps (et l’énergie) de me doucher ! Avoir le cheveu propre relevait de l’exploit ! Puis, le tout p’tit grandissant, chacun trouvant peu à peu ses marques, j’ai réussi à dégager du temps pour mes grelucheries.

C’est ainsi que le dimanche soir a vu s’installer un rituel sacré : le bain ! Il s’agit de deux heures que je m’offre pour me chouchouter. Au programme, entre autres,  bain d’huile pour les cheveux, masque visage, gommage corporel. Rien de tel pour se sentir bien, reposée et détendue (dieu sait que j’en ai besoin !). Bon généralement, c’est le moment que choisit le tout p’tit pour faire ses vocalises. Ce à quoi j’ai trouvé une solution miracle : je plonge la tête sous l’eau, rien de tel pour atténuer les bruits environnants !

De la même façon, je mets un point d’honneur à suivre une certaine routine le soir pour ma peau qui, depuis la naissance de mon fils, est en mode « pilote automatique ».  Avec le sébum qu’elle produit, je luis à des kilomètres. Autant dire qu’elle et moi on ne s’entend pas super bien en ce moment. Alors j’ai choisi d’en prendre soin, peut être me le rendra-t-elle un jour ? Le rituel est toujours le même :

Je démaquille avec l’huile démaquillante sensationnelle éclat sublime de l’Oréal

http://www.beaute-test.com/huile_demaquillante_sensationnelle_-_eclat_sublime_l_oreal.php

Je nettoie  avec la mousse nettoyante nuage céleste de Cattier

http://www.beaute-test.com/mousse_nettoyante_nuage_celeste_cattier.php

J’asperge avec l’eau thermale de soin d’Uriage

http://www.beaute-test.com/eau_thermale_de_soin_uriage.php

Je lotionne avec la lotion apaisante physiologique de La Roche Posay

http://www.beaute-test.com/lotion_apaisante_physiologique_la_roche_posay.php

J’hydrate avec un combo

– contour des yeux prodigieux de Nuxe

http://www.beaute-test.com/contour_des_yeux__prodigieux_nuxe.php

+  sérum hydratant concentré hydrabio de Bioderma

http://www.beaute-test.com/serum_hydratant_concentre_-_hydrabio_bioderma.php

+ crème prodigieuse nuit nuxe

http://www.beaute-test.com/creme_prodigieuse_nuit_nuxe.php

Je suis ce programme tous les soirs.  Dès que le tout p’tit dort, je file sous la douche et hop place aux soins. Je ne constate aucun mieux du côté de ma peau. Par contre, mon moral me remercie !

A quand les cours de préparation à la maternité ?

0010315778Q-1920x1280

Comme bon nombre de jeunes futures mamans angoissées, j’ai suivi des cours de préparation à l’accouchement. Découvrir ce qui se passe dans son corps, apprendre les méthodes de respiration, laisser aller son bassin sur un ballon, tout un programme. A l’époque j’étais ravie d’en savoir plus sur la grossesse et tout ce qui l’entoure.

Mon grand regret reste aujourd’hui de ne pas avoir pu bénéficier de cours sur l’après accouchement. En effet, lors de notre séjour à la maternité, nous avons été comme dans un cocon. Du personnel très à l’écoute pour nous montrer les premiers gestes avec notre enfant : lui donner le biberon, le changer, lui faire prendre son bain. Nous étions alors très heureux de pouvoir bénéficier de ces conseils car nous avions tout à apprendre. Mais une fois que l’on a acquis ces bases, est on vraiment prêt à affronter ce qui nous attend à la maison ?

Qui nous apprend à moucher bébé en cas de rhino, otite ou autre joyeuseté ?

Qui nous dit qu’il existe du lait épaissi en cas de régurgitation persistante ? Dans le même genre, qui nous dit qu’il existe des tétines à débit variable spécialement conçues pour donner le dit lait ?

Qui nous dit quoi faire en cas de colique ? D’ailleurs qui nous dit ce que sont précisément des coliques ?

Qui nous dit comment réagir en cas de selles molles, dures, glaireuses, liquides et autre consistance face à laquelle tu n’aurais jamais pensé être aussi vigilant ?

J’en passe et des meilleures mais autant dire que nous avons beaucoup pataugé et qu’aujourd’hui encore il nous arrive d’avancer à tâtons. Il s’agit là pourtant de questions assez communes qui, si elles avaient été abordées avant la naissance, nous aurait permis d’éviter bien des passages chez le médecin.

Alors entre apprendre comment respirer pendant l’accouchement ou apprendre comment faire face aux aléas du quotidien avec mon tout p’tit, j’ai choisi, je veux les deux !

1 128 129 130