Pasquunemère VS crèche : round 1 !

crèche

Comme je l’ai déjà évoqué, ce lundi le tout p’tit a commencé l’adaptation à la crèche. Le programme de la semaine se répartit comme suit :

–          Lundi : de 15h à 16h en compagnie de la maman, soit moi-même

–          Mardi : de 9h30 à 11h30 seul

–          Mercredi : de 9h30 à 12h30

–          Jeudi : de 9h30 à 15h

–          Vendredi : de 8h30 à 17h30

Bilan à la mi semaine : le tout p’tit s’en sort comme un chef, les dames de la crèche sont maternantes à vous foutre des complexes et moi bah je suis rincée (comprenez épuisée !).

Jour 1 : je reste une heure en compagnie du tout p’tit. J’arrive à la crèche après avoir briefé mon fils pendant des jours et des jours :

–          « Tu vas aller à la crèche mon tout p’tit. Tu vas y rencontrer plein d’enfants »

–          « Kiki ? Kiki… Kiki !!! »

–          « Tu vas voir, il y aura plein de jouets. Et de gentilles dames qui vont s’occuper de toi »

–          « Chat ??? Miaou ! »

–          « Parce que c’est la fin des vacances et papa maman doivent retourner travailler. Mais dans quelques temps il y aura de nouveau des vacances et on restera à la maison. Mais là tu vas aller à la crèche. »

–          « Lalalalalalala… »

Bon comme vous le voyez, les réponses du tout p’tit étaient quelque peu « à côté ». Mais j’ai fait le taf, je l’ai préparé à cet important changement.

Bref, nous arrivons enfin à la crèche. Et là, je me suis sentie, comment dire ça de façon politiquement correcte, CON (désolée il n’y a pas d’autre mot). Je vous la fait en accéléré :

–          Je suis restée coincée dans le sas avec le tout p’tit

–          J’ai été conviée à l’atelier comptines : je n’en connais aucune ! (j’ai bien failli entamer « ah le petit vin blanc » mais je me suis dit que c’était légèrement inapproprié)

–          J’ai dû interrompre le tout p’tit en plein goûter. Résultat des courses, il a fini son gâteau dans les services administratifs (il court vite le bougre !). J’ai donc fini à quatre pates dans les bureaux à réparer les dégâts

–          Pour couronner le tout, je suis sortie avec les sur-chaussures (vous savez les trucs bleus en plastoc que l’on porte en particulier dans les hôpitaux)

Mon état d’esprit à l’issu de ce premier jour : et bah je crois bien que c’est moi qui vais avoir besoin de cette adaptation plus que le tout p’tit…

Résultat des courses : Pasquunemère 0 – Crèche 1

La suite au prochain épisode…

4 Comments on Pasquunemère VS crèche : round 1 !

  1. Nathalie
    28 août 2014 at 15:56 (3 années ago)
    Je suis en plein dans l’adaptation du mien. Il a 7 mois, alors pas besoin de préparation psychologique pour lui… pour moi, oui! Les dames ont l’air très bien et c’est vrai que j’ai eu l’air d’une vraie cruche. J’ai galéré pour lui enlever son manteau et je suis arrivée avec les sur-chaussures à la main… alors qu’il faut les mettre dès l’entrée dans la crèche… bref, vive l’adaptation pour les mamans!
    Répondre
    • Pasquunemere
      28 août 2014 at 20:06 (3 années ago)
      Lol! C’est tout à fait ça. Moi au bout du 4ème jour d’adaptation, je viens seulement de capter le système de badgeage (après m’être pris deux heures sup’ dans la tronche).
      Répondre
  2. Mumissime
    30 août 2014 at 14:09 (3 années ago)
    Ouais bon… On passe toutes des moments de honte inoubliables qui nous feront bien marrer plus tard, dans longtemps… C’est cool si lui a bien apprécié 🙂
    Répondre
    • Pasquunemere
      31 août 2014 at 09:44 (3 années ago)
      De toute façon depuis que je suis mère j’ai fait une croix sur toute forme de dignité…
      Répondre

Leave a Reply