Prendre confiance…

pieds bébé

A la naissance de mon fils, je ne me sentais capable de rien… Donner le bain, faire les soins étaient des tâches qui revenaient à l’Homme. J’avais bien trop peur de mal faire et de faire mal… Il m’a fallu des mois et des mois pour prendre confiance…

De retour de la maternité, je me suis sentie totalement désarmée. Mon fils me semblait si petit, si fragile. Les seules choses que je m’autorisais sans crainte étaient les changes et les biberons (et bien sûr les câlins, je me rattrapais comme je pouvais). Pour le reste, j’attendais que l’Homme rentre. Je m’en remettais totalement à lui. Lui savait, lui y arrivait, lui était compétent, lui était père.

En effet, durant les premiers mois de vie de mon enfant, j’ai beaucoup subi mon rôle de mère. Je ne me faisais pas confiance. Je me sentais incapable de prendre la voiture avec mon fils. Je ne me sentais pas capable de l’amener seule chez le médecin. Je ne me sentais pas capable de … rien !

Je me suis donc beaucoup reposée sur mon entourage : mon Homme, ma mère, ma belle mère, etc. Non pas que je n’avais pas envie de faire mais mon angoisse était telle qu’il m’était impossible de faire…

Puis le temps s’est déroulé et j’ai enfin compris… Compris que j’étais sa maman, que j’étais sans doute l’une des personnes qui le connaissait mieux que quiconque. Peu à peu, je me suis mise à croire en moi. Ce n’est d’ailleurs que très récemment que j’ai été en mesure de donner seule le bain à mon fils (il va avoir deux ans).

Aujourd’hui, au bout de deux années, je peux enfin dire que je n’ai besoin de personne pour m’occuper de mon fils. Il m’aura fallu tout ce temps… Même si certaines angoisses subsistent, j’arrive à faire face. Progressivement, je prends confiance. Progressivement, je deviens maman… Alors que pour certaines c’est une évidence, pour d’autres, c’est un apprentissage…

10 Comments on Prendre confiance…

  1. anyo
    5 février 2015 at 11:36 (3 années ago)
    Chacune vit comme elle le peut sa maternité et entendre dire que c’est instinctif n’aide pas à prendre confiance! Bizarrement j’ai fait l’inverse… hyper sûre de moi au début puis à l’arrivée du deuxième j’ai flippé. Pas trop longtemps car j’avais acquis des réflexes mais assez pour me dire que ce n’est pas inné et qu’on a toujours besoin d’être entourée et épaulée (et pas jugée!)
    Répondre
    • Pasquunemere
      5 février 2015 at 11:41 (3 années ago)
      Ah l’instinct maternel, rien de tel qu’aborder un tel sujet pour me faire sortir de mes gongs! Effectivement, la question de l’inné en maternité me dérange beaucoup… Certains sont plus ou moins à l’aise, plus ou moins angoissés, plus ou moins sûrs d’eux… Et, encore une fois, tes propos sont très justes quant au fait de ne pas être jugé… Chacun fait comme il peut avec les moyens (psychiques) qu’il a… Pas besoin en plus d’avoir l’avis d’untel.
      Répondre
  2. Margarida
    5 février 2015 at 11:43 (3 années ago)
    Coucou,

    Nous (la mienne a bientôt 21 mois) on se partageait tout, on faisait tout tout les deux… je me sentais tellement rassurée et plus sereine de savoir qu’il était la à mes côtés. Comme si j’avais besoin de ça par crainte que quelque chose arrive et que je sois toute seule… alors, encore maintenant on est à deux pour le bain, ok c’est le papa qui donne mais moi je suis par là, pas loin… à deux pour le coucher, etc.
    Me sentir maman, je pense que je m’y sens un peu plus tous les jours mais ce n’est pas non plus venu d’un coup.

    Bisettes !

    Répondre
    • Pasquunemere
      5 février 2015 at 12:11 (3 années ago)
      Merci beaucoup pour ton témoignage! Je me sens moins seule 😉 Moi aussi je me sens encore sécurisée quand l’Homme n’est pas loin… Difficile rôle que celui de mère! Savoureux mélange d’angoisses, de joies, de tâtonnements, d’erreurs, de réussites, … Tout un programme 😉
      Répondre
  3. Les chouettes fantaisies
    5 février 2015 at 17:17 (3 années ago)
    Eeeeeeeeeeeeeeet ben moi c’est tout nouveau pour moi… Mon bébé Sacha aura 8 jours ce soir… Et non, être maman n’est pas inné… Une amie me disait quelque chose de très juste : on découvre une nouvelle personne et il faut s’apprivoiser… Et on veut tout faire le plus parfaitement possible pour son petit – mais des fois on ne sait pas, alors on tâtonne et on culpabilise… Pour ma part, heureusement, mon mari est avec nous, et je sais que je peux me reposer sur lui en relai (si j’arrive à ignorer ses remarques nulles du genre « ah ba oui hein, un bébé ça pleure, c’est la base » quand il me voit dépitée car bébé a du mal à prendre le sein… mais oui mon cher et tendre est toujours vivant – c’est un miracle 😉 )
    Répondre
    • Pasquunemere
      5 février 2015 at 17:23 (3 années ago)
      Oh mais FELICITATIONS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Bienvenue à Sacha (très joli prénom!!). J’espère que tout le monde se porte bien! Arf les remarques des conjoints! Sont tellement pragmatiques et loin de ce qu’on peut ressentir parfois… Ca va toi? Tu t’en sors? Physiquement, mentalement, toussa toussa?
      Répondre
  4. petite yaye
    5 février 2015 at 17:37 (3 années ago)
    Pour moi ce n’était pas spécialement une évidence mais je n’ai pas vraiment eu le choix puisque j’étais en tête à tête avec mon bébé… Ton témoignage est très touchant et je pense qu’il touche toutes les mamans, même si pour certaines la relation se met en place plus facilement que d’autres…
    Répondre
    • Pasquunemere
      5 février 2015 at 20:50 (3 années ago)
      Et oui, en effet, avec GrandChoco souvent absent, tu as du apprendre à assumer seule… Si certaines mamans se retrouvent dans mon témoignage alors tant mieux… Savoir que l’on n’est pas seul dans ces moments vécus est, à mes yeux, primordial…
      Répondre
  5. CompletementNad
    5 février 2015 at 19:41 (3 années ago)
    Ce lien qui nous unis à notre enfant est parfois long à se tisser même si l’amour est là bien sur.
    On passe (presque) toute par là et c’est vrai qu’on ne comprend pas toujours ce qui nous arrive car le fameux « instinct maternel » nous fait la vie dure.
    Bref tout ça pour dire que ce que tu as vécu est normal surtout pour un premier.
    Répondre
    • Pasquunemere
      5 février 2015 at 20:48 (3 années ago)
      J’espère que ce que tu dis est vrai et qu’avec le second les choses se dérouleront de façon plus sereines… Déjà j’ai acquis certains réflexes que je n’avais pas pour mon tout p’tit. Ce sera ça comme angoisses en moins à gérer…
      Répondre

Leave a Reply