Quand la grossesse fragilise le corps…

wantedmicrobe

Non je ne vais pas te parler des vergetures et autre joyeuseté. Pour le coup, j’ai eu du bol, la déesse de la maternité m’en a épargnée. Alors que j’ai vécu une grossesse au top, le retour à la réalité (hormis le fait d’accueillir un enfant dans ta vie hein) a été difficile. Bientôt deux ans que j’ai mis bas et mon corps me semble bien fragile…

Depuis de longs mois maintenant, mon corps et moi ne sommes pas hyper potes. Certes je lui fais part de toutes mes angoisses par le biais de jolies somatisations. Mais il me le rend bien en chopant tout microbe qui se présente !

Avant ma grossesse, je n’étais que très rarement malade. Un rhume tous les 36 du mois, jamais de gastro, la grippe connais pas. Mais alors depuis que j’ai accouché, c’est port’nawak ! Je suis devenue un réceptacle à saloperie.

Certes, au début, je m’expliquais cette fragilité par ma fatigue chronique. Mais, depuis quelques mois maintenant, les choses commencent à se réguler. Je redécouvre peu à peu ce que le mot « reposé » veut dire. J’ai également fait un bilan sanguin : RAS ! Donc c’est quoi ce bordel ???

Ah, un autre constat bien sympatoche aussi, mes dents ! Oui oui, tu lis bien, je te parle de mes dents. J’ai comme l’impression que, depuis la naissance de mon fils, ma bouche est réduite à l’état de « chantier en friche ». Toujours un chicot qui déconne ou la gencive qui fait des siennes. C’est comme si le tout p’tit, durant son séjour dans mon utérus, avait pompé l’énergie de mes dents. Chelou n’est-ce pas ?

Le hic c’est que je déteste aller chez le doc (rappelle-toi). Et puis de toute façon, pour avoir un rendez-vous, par chez moi c’est le parcours du combattant ! Donc oui je me plains et non je ne fais rien pour arranger les choses. La contradiction tu connais ? Ma mère en a beaucoup mangé pendant sa grossesse…

Et toi, ton post-accouchement ? Des séquelles (hormis celles qu’on connait rapport à l’expulsion toussa toussa) ?

12 Comments on Quand la grossesse fragilise le corps…

  1. anyo
    27 janvier 2015 at 11:49 (3 années ago)
    Je crois que même « reposée » on est quand même fatiguée et apte à choper les microbes de nos enfants qui sont un sacré nid à virus en +…
    Perso je morfle tellement pendant la grossesse que l’après me paraît toujours divin! (Je tente de voir le positif hein…)
    Répondre
    • Pasquunemere
      27 janvier 2015 at 12:25 (3 années ago)
      C’est vrai? Tu as beaucoup de maux de grossesse? Je savais pour les contractions mais j’ignorai que t’avais pris le kit complet 😉
      Répondre
      • anyo
        27 janvier 2015 at 19:05 (3 années ago)
        Oui je crois que je ne sais pas faire les bébés 😉
        On peut ajouter les problèmes rénaux aux 50 contractions par jour… (pour la troiz j’avais été hospitalisée vers la fin. Après l’accouchement je pétais la forme! )
        Répondre
        • Pasquunemere
          27 janvier 2015 at 21:43 (3 années ago)
          Attends si TOI tu ne sais pas faire les bébés, personne ne sait… Arf les soucis rénaux, pas cool!! Espérons que tu mènes cette grossesse jusqu’à son terme et ce dans une relative sérénité… C’est tout ce que je te souhaite!
          Répondre
  2. Mon Joli Coeur
    27 janvier 2015 at 12:49 (3 années ago)
    Oh super cet article dans lequel je me retrouve un peu. Moi aussi j’ai été épargnée par les vergetures (on a de la chance quand même !) mais depuis que bébé est né je n’arrête pas d’aller chez le médecin pfff. Moi qui n’y allais qu’une fois par an maximum avant, je n’y suis jamais autant allé que depuis qu’il est né (3 mois)… Quand ce n’est pas pour lui, c’est pour moi ! La dernière en date (toute fraiche de cette semaine), un problème à la gencive qui m’oblige à prendre des antibiotiques (qui déclenchent d’autres désagréments grrrrr on n’en finit plus).
    Répondre
    • Pasquunemere
      27 janvier 2015 at 14:29 (3 années ago)
      Ma pauvre, c’est le début des emmerdes comme on dit par chez moi! Non plus sérieusement, j’espère que les choses vont vite revenir dans l’ordre pour toi (si si j’tassure, il y en a pour qui ça n’est pas définitif!). Mais je pense tout de même que l’on ne sort pas indemne d’une grossesse. Nous en sommes les preuves vivantes! 😉
      Répondre
  3. Mère Pas Parfaite
    27 janvier 2015 at 13:49 (3 années ago)
    Alors:
    – me cailler les miches (avant je ne craignais pas le froid)
    – malade aussi (‘crobes à profusion, autites à répétition (genre en 6 ans, plus d’une douzaine), angine, …)
    – nouvelles allergies (là j’ai pas compris) , allergie aux koisettes, amandes,… fruts à coque quoi (adieu chokobons, nutella et m&m’s), allergie aussi aux medocs (va te soigner qd tunoeux pad te soigner, classe!)
    – une putain de pointure en plus! (Je fais du 37 à la base, paf! 38 soudainement)
    -et pis tous les trucs habituels (rétention d’eau, vergetures, cheveux qui de barrent,…)

    Ô joie de l’après accouchement! ^^

    Répondre
    • Pasquunemere
      27 janvier 2015 at 14:25 (3 années ago)
      Ah ouais dont toi t’envoies du dossier quoi!!! L’apparition d’allergies carrément! Je n’avais jamais entendu ça! Que veux tu, tu es EXTRA-ordinaire… 🙂
      Répondre
    • Pasquunemere
      27 janvier 2015 at 14:24 (3 années ago)
      Meuh non!!! Et puis l’allergie aux noisettes c’est complètement dépassée! Rien ne vaut une bonne allergie aux koisettes 😉
      Répondre
  4. petite yaye
    27 janvier 2015 at 16:09 (3 années ago)
    J’en ai choppé des trucs… Le jour où je me suis dit que la fatigue chronique était un peu derrière, et que j’ai réussi à mettre ça sur le compte de « mon mal à dit », l’expression physique d’un mal-être plus profond, ça a été mieux, mais je n’ai jamais retrouvé mes magnifiques cheveux de grossesse 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      27 janvier 2015 at 16:55 (3 années ago)
      Quelle jolie formulation… Et c’est tout à fait juste ce que tu soulignes! Pour le moment, je préfère me dire que c’est la grossesse qui m’a bouffée mon énergie 😉
      Répondre

Leave a Reply