couple

Comme je l’évoquais dans un précédent billet, il est un équilibre familial que j’aimerais atteindre sans toutefois y parvenir… Et, le protagoniste le plus lésé dans cette « mécanique » reste sans nul doute mon Homme. Alors qu’il y a quelques années, il était impensable de mettre mon couple au second plan, il s’avère qu’aujourd’hui, c’est bel et bien le cas…

Comment en sommes-nous arrivés là ? Sans doute la faute à une multitude de facteurs tels la fatigue, le travail mais aussi et surtout notre investissement en tant que parents… Nous nous étions promis de ne jamais nous éloigner l’un de l’autre. Et pourtant…

Nous nous donnons corps et âme pour nos fils, au détriment du fondement même de ce qu’ils sont, à savoir notre couple… Non pas qu’il n’y ait plus d’amour entre nous, loin de là. Malheureusement, le manque de temps et d’énergie sont en train de nous abîmer.  Manquer de temps et d’énergie pour l’être aimé, un comble non ?

Alors, il va falloir nous réagencer dans cet équilibre déjà si fragile… Sans léser personne… Sans avoir le pouvoir d’étirer nos journées… Sans pouvoir davantage confier nos enfants… En comptant uniquement sur nous-mêmes et nos ressources propres. Comment allons-nous procéder ? Je l’ignore encore…

S’organiser un dîner en tête à tête une fois par semaine, se retrouver le temps d’une pause déjeuner, prendre le temps chaque soir de se raconter l’un à l’autre, les « outils » ne manquent pas…

S’il est un « travers » dans lequel je me refuse de tomber, c’est bien celui-ci… M’éloigner de mon couple…

Le 1 novembre, nous célébrerons nos 10 années de vie commune. Et j’ai bon espoir de signer pour encore 10 années minimum… Alors nous allons faire en sorte que cela se produise. Que les plus belles années de nos vies soient devant nous.

Car, à l’origine, il y a nous…

Et toi, ton couple, tu arrives à le “préserver” du quotidien?

4 Comments on Quand le couple est malmené…

  1. Comme je te comprends. Cela s’est déjà produit chez nous et je sais que cela se produira encore mais en avoir conscience permet de mettre des mécanismes en place pour justement, ne pas (trop) oublier ma cool. bisous du plat pays chouke (ça veut dire petit chou en brusseleir)
    • C’est mignon ça “chouke” 😉
      Et tu as parfaitement raison, en avoir conscience c’est déjà un pas vers un avenir meilleur
  2. Je n’ai pas grand chose à dire mais je t’envoie plein d’ondes positives pour réussir ce doux pari. Etre consciente des travers que l’on traverse (haha) est le premier pas pour “aller mieux” et certainement pas le plus facile. La route sera peut-être longue mais l’issue sera positive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *