Renoncer pour préserver…

equilibre vie pro privée

Hier, l’Homme est rentré en colère. Pas contre moi. Pas contre le tout p’tit. Il était remonté contre le « système ». Antisocial, il a perdu son sang froid ! Il a compris que s’il souhaitait préserver sa vie privée, il lui fallait renoncer à sa vie professionnelle…

Depuis plusieurs mois maintenant, l’Homme cherche un avenir professionnel meilleur. Il estime avoir fait le tour de son poste actuel et souhaiterait naviguer vers d’autres horizons. Il postule donc sur des offres, décroche même parfois des entretiens. Hier, rebelote, il voit une offre sur le net et s’empresse de contacter une connaissance qu’il a dans la boite qui recrute. Et là, douche froide : « si tu bosses chez nous, tu sais l’heure à laquelle tu commences mais pas celle à laquelle tu quittes le boulot… ».

Gros ras le bol de l’Homme, une évidence s’impose à lui :

  • Soit je m’épanouis professionnellement au détriment de ma vie familiale
  • Soit je profite de ma famille et je continue de tourner en rond au boulot

Tout est dit ! Il a fait la soirée la dessus. Agacé, blasé, l’Homme est en colère. Et je ne peux que le comprendre. Rares sont les professions au sein desquelles à la fois tu t’éclates tout en ayant des horaires de bureau…

Certains de nos amis ont pris le parti de se « répartir les tâches ». Malheureusement, c’est bien souvent la femme qui se met en retrait et qui assure à la maison pendant que l’Homme prend son envol professionnel. C’est un choix. Ce n’est pas le nôtre. Car vois tu, l’Homme comme moi, avons grandi sans père. Alors certes, nous avions un papa mais il était toujours parti pour son boulot. Et nous ne souhaitons pas reproduire ce schéma car nous en avons souffert.

Quel difficile équilibre à trouver entre vie privée/vie pro… Bien souvent, il est indispensable de renoncer à l’un pour préserver l’autre… Et par chez toi, comment ça se passe ?

12 Comments on Renoncer pour préserver…

  1. Wow Mum
    30 janvier 2015 at 09:55 (3 années ago)
    tellement vrai….tellement pénible !! Bisous à vous
    Répondre
    • Pasquunemere
      31 janvier 2015 at 21:16 (3 années ago)
      Très pénible en effet! Les choix j’aime pas ça! Car ça implique de renoncer… Bisous à toi et ta petite famille 😉
      Répondre
  2. Aurelie4483
    30 janvier 2015 at 09:55 (3 années ago)
    Perso, j’ai choisi ma vie de famille…
    Je considère que mes proches ont plus de valeur que n’importe quel réussite professionnelle mais ça reste un avis personnel et ne critique pas les « carriéristes »
    Mes divers expériences m’ont prouvé que ça ne valait pas le coup de sacrifier sa famille pour une certaine reconnaissance qu’on te retire à la moindre occasion. ..
    Je préfère être présente pour mes enfants et mon mari 😉
    Mais c’est frustrant de ne pouvoir allier les 2
    Répondre
    • Pasquunemere
      31 janvier 2015 at 21:16 (3 années ago)
      Oh oui c’est frustrant!! Ce serait quand même le pied de pouvoir s’épanouir sur les deux plans… Il est vrai que tout cela relève d’un choix de vie très personnel… Ici nous avons pris le parti de mettre nos vies pro de côté le temps que le petit grandisse. Mais une fois qu’il sera plus autonome et indépendant, nous aimerions bien évoluer professionnellement… Enfin je dis ça maintenant mais je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve 😉
      Répondre
  3. Secret de maman
    30 janvier 2015 at 12:28 (3 années ago)
    Etant une maman souvent seule, je comprend ton désarroi de les « privée » de leurs père pour une vie pro… La vie pro de monsieur est prioritaire sur notre vie de famille chez nous et quoi qu’on dise on a pas le choix. Notre devise : absent mais présent! ça nous aide,si il a 10 min de pause il appel les enfants, on fait un skype, un problème papa dit son petit mot (que se soit gentil ou gronder), les vidéos sont aussi un bon point, faire un petit truc pour papa les ravies. Dernièrement nous avons eu un petit « soucis » à l’école et papa à appeler rien que pour lui dire que rien était de sa faute c’était pas grave qu’il l’encourageait. papa n’est pas là depuis 2 semaines mais il est présent quotidiennement.
    J’espère avoir pus t’aider.
    Répondre
    • Pasquunemere
      31 janvier 2015 at 21:14 (3 années ago)
      Il est vrai qu’une présence n’est pas que physique. Certains papas sont à la maison tout en étant absents c’est à dire peu impliqués… Merci pour ton témoignage riche d’enseignements!
      Répondre
  4. CompletementNad
    30 janvier 2015 at 16:41 (3 années ago)
    Pas simple tout ça. Dans mon boulot (pharmacie) c’est des horaires à la con, comme c’est un commerce on travail tard le soir et le samedi alors rentrer chez moi à 20H et voir mes enfants déjà au lit et pas profiter du week-end en entier avec eux (Monsieur Mon Mari aussi faut pas l’oublier celui là) ben j’ai préféré arrêter mon boulot pour un temps. Ca me manque de travailler voir du monde et puis financièrement ça fait une entrée d’argent en moins.
    Je comprends ton Homme ce n’est pas normal/juste de devoir faire un choix.
    Répondre
    • Pasquunemere
      31 janvier 2015 at 21:12 (3 années ago)
      Non effectivement, ce n’est pas juste mais comme tu le soulignes si justement, des priorités s’imposent naturellement… Une fois que les enfants sont plus grands, il est alors possible de se réajuster…
      Répondre
  5. petite yaye
    30 janvier 2015 at 23:39 (3 années ago)
    Pas juste de devoir choisir… il y a un combat à poursuivre pour qu’on progresse sur cette question. En france c’est dans la culture de finir tard du boulot, ailleurs c’est moins « choquant » même pour 1 cadre de finir à 17h.
    Sinon chez nous grand choco est absent ET pas présent, il est déconnecté de notre quotidien, de notre réalité et on en souffre beaucoup. Il commence à avoir parfois des petits déclics pour rentrer en journée jouer 1 heure avec son fils quand il se trouve dans la même ville que nous. Ça atrive 1 fois tous les 2 mois mais il faut bien un début…
    Répondre
    • Pasquunemere
      31 janvier 2015 at 21:07 (3 années ago)
      Ah la la, qu’est ce que je suis peinée de lire à chaque fois cette souffrance due à l’absence de GrandChoco… Je ne me suis jamais permise mais aujourd’hui j’ose : qu’exerce-t-il comme profession pour être aussi souvent loin de vous (tu peux évidemment m’envoyer bouler hein 😉 )?
      Répondre
  6. Doudou Lardon
    28 février 2015 at 17:30 (2 années ago)
    Je rencontre aussi ce problème avec mon lardon… j’ai arrêté de travailler car je ne supportais pas de ne rentrer qu’à 20h le soir et je ne me voyais pas continuer comme ça et louper les mois les plus importants de sa vie.
    Je suis au chômage et je fais un bilan de compétences pour me réorienter et trouver un travail plus proche de chez moi qui me permettrait de ne pas rentrer trop tard et profiter du petit un peu plus.
    En tout cas je suis moi aussi en colère contre ce système qui nous oblige à choisir. J’ai d’ailleurs déjà écrit sur le sujet il n’y a pas longtemps: http://bit.ly/1AbJihN
    Du coup actuellement, je suis dans une optique de changement de métier, mais je perdrais énooormément en salaire…. c’est le prix à payer malheureusement, tant que les entreprises ne feront pas d’effort pour faciliter la vie des mamans (ou des papas)..
    Répondre
    • Pasquunemere
      2 mars 2015 at 08:57 (2 années ago)
      C’est tellement compliqué de satisfaire tous les domaines de sa vie. Je reste persuadée qu’il y a des compromis à faire… Ici finalement, l’Homme a fait le choix de changer de boulot. Perte de salaire importante aussi. Mais nous y avons bien réfléchi. Il en va de son épanouissement professionnel. On passe quand même la plus claire partie de son temps au boulot!
      Répondre

Leave a Reply