Posts Tagged ‘matin’

Notre routine matinale…

réveil routine matin

Aujourd’hui, je reviens avec un petit billet afin de te présenter notre routine matinale…

Nous aurons mis le temps (des mois, voire des années) mais nous y sommes arrivés! Nous sommes parvenus à trouver un équilibre nous permettant d’appréhender sereinement le réveil et la préparation pour la journée…

Tout d’abord, sache que j’essaie d’anticiper au maximum les taches matinales. Les vêtements, la table du petit déjeuner, les divers sacs (à langer, d’école, etc.) sont préparés la veille…

Les choses s’organisent de la façon suivante :

La veille au soir

  • Préparation des affaires des gars

vêtements garçons

  • Préparation de mes fringues

mes vêtements préparés la veille

(Tu l’auras sans doute constaté, je ne repasse pas… Jamais! J’ai le repassage en horreur! Je compte sur les mouvements du corps pour discipliner les fringues)

  • Préparation du petit-déjeuner

biberon bébépetit déjeuner

  • Préparation des sacs des lardons

départ maisonEntre 6h et 7h : réveil de bébé

De préférence affamé et très pressé de boire son bib’ (d’où l’intérêt de tout préparer la veille afin d’éviter de réveiller toute la maisonnée, voire tout le quartier…)

réveil bébé

Selon l’état de fatigue (et l’humeur), c’est soit l’Homme, soit moi-même qui se charge du bib’ matinal…

7h tapantes : réveil du quatr’an

réveil garçon

Qu’il se soit couché à 19h ou à minuit, le quatr’an se réveille à 7 heures (il y a quelques mois maintenant, nous avons installé ce petit réveil car, jusqu’alors, il se levait plutôt vers 5 du mat’)

Entre 7h et 7h30 : petit déjeuner en famille

Bon, le terme « en famille » n’est pas tout à fait approprié dans la mesure où l’Homme ne déjeune pas (il en profite donc pour se préparer) et bébé a déjà pris son bib (mais il reste tout de même à nos côtés, dans sa chaise haute).

30 minutes c’est beaucoup tu vas me dire! En effet! Mais c’est le temps qu’il faut au quatr’an pour déblatérer tout son blabla…

Entre 7h30 et 7h45 : préparation des enfants

change bébé préparation matin

L’Homme et moi prenons en charge chacun un enfant : bébé est changé dans sa chambre alors que le quatr’an se prépare en bas (pipi, brossage de dents, vêtements, lavage de mains, débarbouillage de visage, etc.)

Entre 7h45 et 8h : préparation de maman

maquillage maman

Douchage, habillage, maquillage, il me reste 15 minutes pour prendre une allure humaine avant d’aller au boulot!

Durant ces 15 minutes, les Hommes jouent un peu ensemble histoire d’entamer la journée dans de bonnes conditions…

8h00 : décollage des troupes

L’Homme, dont le boulot est plus proche de la crèche, emmène bébé. De mon côté, je dépose le quatr’an à la garderie ou à l’école selon l’heure à laquelle je commence…

Et voilà une affaire rondement menée!!


Et toi? Comment s’organisent tes matinées? 

Courir après le temps

lapinquicourt

Il est 7h. Tu as très peu dormi cette nuit. Serait-ce le contrecoup de la nuit que tu as passé chez ta grand-mère vendredi ? Sans doute…Toujours est-il que, ce week-end, tu ne t’es pas reposé. Et voilà la semaine qui arrive… Se lever tôt, si tôt qu’il t’est impossible d’émerger tranquillement…

Et nous, tes parents, te levons chaque jour. Nous prenons notre courage à quatre mains et nous attelons à te sortir d’un sommeil si fragile pourtant… Tu sembles tellement apaisé le matin lorsque tu dors. Et nous, nous t’arrachons à ça… Pour quoi ? Pour t’embarquer avec nous dans nos contraintes d’adulte : les horaires, les rendez-vous, les « responsabilités »…

Te lever tôt ou te réveiller plus tard… Prendre le temps de déjeuner ou avaler une brioche en vitesse… Ne pas te laisser le temps de sortir du sommeil en toute tranquillité. Ou bien faire le choix de te lever aux aurores. Avoir à décider pour toi de ce dont ton corps a besoin.

Te regarder mâchouiller ton gâteau. Etre tiraillé entre l’envie de te laisser aller à ton rythme ou t’imposer le notre. Avons-nous bien le choix ? Alors nous te traînons dans nos préoccupations d’adultes : se lever, déjeuner, s’habiller, vite, vite, vite pour ne pas être en retard…  Etre en retard… Quel concept… La course au temps qui défile… Lutter pour le faire ralentir…

Et toi, dans tout ça ? Et bien tu suis le mouvement… Non sans crise. Comme je te comprends mon tout p’tit. Moi aussi, si tu savais, je crise de te faire subir tout ça. Les week-ends trop courts pour à la fois se reposer mais aussi profiter ensemble. Tu ne veux pas dormir. Tu veux rester près de nous, tes parents, que tu vois si peu la semaine… Comme je te comprends mon tout p’tit. Mais tu ne tiens pas. Tu es fatigué. Tu es exécrable. Tu luttes encore et encore contre ce sommeil qui t’agace. Comme je te comprends mon tout p’tit.

J’aimerais prendre le temps avec toi. Cesser de courir comme une poule sans tête. Courir pour quoi ? Courir pour toi…  Si tu savais, comme on court pour toi mon tout p’tit… J’aimerais prendre le temps… Le temps de vivre…