Posts Tagged ‘Organisation’

To do list

images (7)

En tant qu’obsessionnelle accomplie et angoissée finie, je me définirais comme une personne organisée (mot sympa pour dire qu’en réalité je suis complètement psychotique). Je tiens donc des listes, je fais des plannings, j’ai un don dans la rédaction de post-it. Ma vie est cadrée au millimètre près.

Enfin, je parle, je parle mais partez du principe que tout cela n’existe plus. Et oui, comment prévoir quoique ce soit avec un enfant en bas âge. Autant chercher un suppo de doliprane dans un sac à langer… Car, avec un enfant, tu as beaucoup plus de choses à faire qu’avant mais avec nettement moins de temps.

Mais je dis STOP ! Ma claque de tout faire à l’arrache, de se réveiller en pleine nuit en sueur en se disant « fichtre (oui je m’applique à ma résolution de vulgarités chics) j’ai oublié de prendre rendez vous pour la prise de sang du tout p’tit ». Ou encore, être en bagnole, conduire, penser que tu as oublié de faire le chèque de la nounou et rater la sortie sur la nationale…  Bref, fini le bordel !

Donc j’inaugure ce jour comme étant le jour où j’ai décidé de reprendre les choses en main ! Pour pouvoir faire ça  correctement, il faut en premier lieu s’équiper. Et oui, n’est pas obsessionnel qui veut. Pour pouvoir mener ta vie à la baguette (essayer en tous cas), il va te falloir du matériel de base :

  • Un agenda

images (8)

  • Un calendrier

Le mien est un fabuleux calendrier familial avec des dessins, des stickers, des post-it, etc. tout un tas de trucs trop funs qui servent à … rien ! Faites place au Mémoniak!

mémoniak

Plusieurs choses à faire afin d’être bien organisé :

  • Dans un premier temps, lister les tâches à accomplir
  • Dans un second temps, fixer des échéances : et oui, sinon ça ne sert à rien, tu listes dans le vent. Donc là, tu prends ton agenda et/ou ton calendrier et tu y rapportes les diverses taches que tu t’es fixées.

20140423_171354[1]

(Oui mon programme est allégé la semaine prochaine, car je serai en vacances!!!)

Bon ensuite, il faut que tu te tiennes à ton programme. Tu es un adulte à responsabilité bon sang (dixit celle qui, hier soir, encore matait Wall-E avec un chocolat chaud !).

Le problème avec ces histoires de liste, c’est que c’est sans fin ! Et oui, tu ne peux pas empêcher le facteur de mettre du courrier dans ta boîte aux lettres tous les jours, tu ne peux pas empêcher le tout p’tit de tomber malade, etc.

D’où l’intérêt d’accrocher ton gros agenda familial dans ta cuisine et ce, afin de l’avoir sous les yeux à chaque fois que tu te rends dans le frigidaire. D’une part, ça te fait une piqure de rappel et, d’autre part, ça permet à l’homme d’être informé que :

  • Oui il y a 20000 trucs à faire
  • Non ça ne peut pas attendre
  • Oui c’est urgent
  • Oui j’aimerais assez que tu m’aides
  • Non il n’y a plus de Danette au chocolat (avant la rafale de reproches, rappelons quand même qu’il se rendait simplement au frigidaire)

Plus sérieusement, à une époque (bébé était sur le point d’arriver, la maison sur le point d’être livrée, enfin le Bronx quoi !), j’avais créé pour l’homme un agenda électronique (Google Agenda pour ne pas le citer) avec, en détail, toutes les tâches qui lui incombaient. Et bien, ça avait plutôt bien fonctionné ! Encore faut-il qu’il pense à se rendre sur son agenda…

agenda

Note à moi-même : penser à m’envoyer tous les jours un rappel me signifiant qu’il faut que je pense à rappeler à mon homme de regarder son agenda. J’exagère ? Si peu…

Ô toi qui avais prévu de … oublie !

0006434775Z-849x565

Depuis que le tout p’tit est des nôtres, nous avons du revoir le côté « organisationnel » de notre quotidien.

Pour pouvoir continuer à être des gens civilisés, propres, nourris, « reposés », nous avons du mettre en place divers rituels. Sans eux, notre vie ressemblerait sans aucun doute à … rien !  Nous avons donc jugé utile de quadriller certains aspects de notre vie. Pour donner quelques exemples, cela ressemble à ça :

  • Quand l’un joue avec le tout p’tit, l’autre prépare à manger
  • Quand l’un s’occupe des courses, l’autre fait le ménage
  • Quand l’un prend sa douche, l’autre donne le bib au tout p’tit
  • Etc.

Finalement, cela ressemble assez à de la gestion de temps et de flux. Oui quand tu deviens parent, il te faut assimiler certaines bases en logistique.  En procédant de cette façon, nous parvenons même à nous octroyer certains moments de loisir. Ainsi, les week-ends, nous avons des plages libres (oui, comme quand tu avais une sortie scolaire). Nous nous employons donc à organiser des activités : ballade, parc, visite aux parents et amis, etc.

Ainsi, le week-end dernier nous avions prévu tout un programme :

  • Samedi matin : ballade en ville avec une pause café en terrasse
  • Samedi après midi : direction les magasins pour acheter des fringues au tout p’tit
  • Dimanche matin : piscine
  • Dimanche après midi : visite à la famille

Franchement, ça donne pas envie ?

Sauf que le tout p’tit en a décidemment autrement. Dès le vendredi, ça a commencé à sentir le moisi. La nourrice nous appelle afin de nous prévenir que le tout p’tit commence à monter en température. Tu la sens toi aussi la mer** arriver ?

Nous le récupérons le soir dans un état « approximatif », ni en pleine forme, ni amorphe. Nous nous activons à lui prodiguer les soins nécessaires : bain, lavage de nez, doliprane, etc. La nuit se passe relativement correctement, nous laissant même espérer ne pas avoir à tirer une croix sur la ballade matinale. Sauf qu’au matin, le tout p’tit nous fait un beau 39,1°. Bon… On sait qu’en ce moment les dents font parler d’elles donc on ne s’inquiète pas outre mesure. La journée se passe aussi bien que possible compte tenu des circonstances.

Le dimanche matin, le tout p’tit montre des signes de gronchonite aigüe. Il râle, pleure beaucoup, manque de vitalité. Etant donné que cela ne lui ressemble pas du tout, nous décidons de nous rendre aux urgences. Et là, le verdict tombe : otite +++. Nous repartons donc en quête de la pharmacie de garde, notre ordonnance sous le bras.

Et voilà comment nous sommes passés d’un week-end ballade, magasins et piscine en week-end lavage de nez, urgences et pharmacie. Belle transformation de l’essai non ? Etre parent, c’est aussi ça, s’adapter en toutes circonstances…

Je suis un grizzly !

sleepy-grizzly-bear_22670_990x742

Quand on devient mère, et donc quand on manque de temps, il faut  prioriser. Il importe alors de faire des choix ce qui implique d’avoir à renoncer à certaines activités. Allons y regarder de plus près.

Parmi les activités qui ne peuvent être supprimées, il y a celles qui se réfèrent aux besoins de base :

  • Manger (et donc faire à manger)
  • Dormir
  • Se laver
  • Aller aux toilettes

Rien qu’à eux, ces besoins occupent une belle partie de la journée.

Puis il y a les activités secondaires, celles qu’on fait par obligation plus que par besoin :

  • Travailler
  • Faire les courses
  • Aller dans la belle famille (on plaisante, on plaisante…)

Puis, il y a les activités plus « superficielles » parmi lesquelles :

  • Se distraire : lire, écouter de la musique, faire du tricot
  • Tenir un blog (hyper-chronophage !)
  • Prendre soin de soi : aller chez le coiffeur, faire une manucure, s’épiler, etc.

Et c’est là que le bât blesse… L’une des activités que j’ai choisi, par contrainte, de nettement diminuer c’est l’épilation. C’est-à-dire qu’entre me faire un bon film ou m’arracher le poil, mon cœur balance très peu…

C’est ainsi qu’il m’arrive régulièrement de me sentir très proche du grizzly ! Et ça c’est plus possible ! Je crois même que je fais flipper les chats de mon quartier.

Alors comment faire ? Où trouver le temps ? Je me demande finalement si la méthode des Fly Lady (que j’évoquais là http://pasquunemere.fr/?p=46) ne pourrait pas s’appliquer aux soins du corps. Par exemple :

  • Lundi : gommage et masque visage
  • Mardi : manucure
  • Mercredi : lavage et soin des cheveux
  • Jeudi : épilation
  • Vendredi : gommage et soins corps
  • Samedi : repos
  • Dimanche : lavage et soin des cheveux (bis)

Bon ça a l’air joli comme ça mais le rythme serait-il vraiment tenable ?…

1 2 3 4