Posts Tagged ‘Questions’

Vos questions / Vos réponses

questions-reponses

Il y a quelque temps, sur Facebook, j’ai proposé que tu me soumettes les questions que tu pouvais te poser en tant que parent. En effet, il arrive parfois que l’on se sente seul(e) vis à vis de nos interrogations. Mon idée était alors d’en rédiger un billet afin que chacun puisse y aller de son expérience. Voici donc aujourd’hui le résultat de mon « recensement ».

Questions pratiques :

  • Question 1: Les méthodes miracles pour que mon enfant n’ait plus peur de l’eau lors du shampoing ?
  • Question 2: Quand avez vous mis bébé dans le lit à barreaux sans le couffin (ou nacelle) ?

Questions repas :

Ma grande ne mange quasiment rien. Concombre, nuggets de poulet, tomates, babybel, des saucissons que tu trouves ici, du kiri, la viande et quelques soupes.. Le reste, elle bouffe pas! Pareil pour le chocolat, elle mange pas tout, le nutella, le kinder et le choco blanc.. de temps en temps, des pims orange mais le reste, rien! Il faut se battre à chaque repas et lui répéter 3200 fois, mange!!!!!!!!!!!! La réponse est toujours la même « ah pardon, j avais oublie »

J’ai ma 5 ans qui me fait souvent des difficultés de manger à table. Peu importe si elle aime ou pas. Elle nous fait la misère. C’est exaspérant. On a essayé beaucoup de choses :-/ Une idée ?

  • Question 3: trucs et astuces pour réussir à faire manger nos enfants

Questions santé :

  • Question 4: Comment soulager un bébé de 6 mois qui a des gazs?
  • Question 5: Quand bébé se tord sur moi, pousse avec ses pieds et chouine, ce sont des  coliques? Si oui, que faire ?

Question psychologique :

Un bébé ne avec des allergies alimentaire +++. Un pseudo papa qui les abandonne (2 ans et demi et 3 mois). Il les prend quelques journées par ci par la jusqu’au jour ou ca le soulera…. et cinq ans après la souffrance de mon fils ressort… pourquoi porte t il ce nom qui ne veut rien dire pour lui a part de la souffrance? Pourquoi maman je devais aller la bas petit??? Il met enfin des mots sur ses terreurs nocturnes, sur son besoin de bouger… mais ces mots sont si douloureux…. (premier rdv cmpp ce matin, j’espère qu’ils vont pouvoir aider mon titou)

  • Question 6: Comment aider/accompagner/soutenir un enfant qui souffre psychologiquement?

Question relation enfant/parent :

  • Question 7: Est ce que les enfants sont plus pénibles quand les 2 parents sont là en même temps??? Chez nous c’est un peu le cas… plus de crises et de colères quand on est tous les deux avec elle à la maison!

Questions organisation :

Pourquoi en tant que maman on manque de temps pour tout ?

Comment se dédoubler voir détripler et réussir toujours à être une bonne moman!!!!!!

  • Question 8: trucs et astuces pour s’organiser au quotidien ? Trouver du temps pour son boulot, ses enfants, son conjoint, soi même ?

 

Pour répondre, mentionne surtout bien le numéro de la question. Et n’hésite pas à témoigner! Qui sait, tu as peut être une piste de solution à proposer…

Et si toi aussi tu as une question, n’hésite pas à me la soumettre. Elle fera peut être l’objet d’un prochain article…

Questionnements d’un jeune papa suite à une première année de maternelle

pere et fils main dans la main

Aujourd’hui, je te propose un billet un peu particulier. Il y a quelques jours, un jeune papa m’a envoyée un mail afin de me faire part d’une situation problématique. Il m’a demandée s’il était possible de témoigner sur le blog (évidemment !). La parole est à toi!

Qu’est ce qui t a amené à me contacter?

Ce qui m’a amené à te contacter, c’est la lecture de ton blog qui, je trouve, est excellent. Il permet de faire déculpabiliser les parents car sur la blogosphère parentale on trouve beaucoup de blogs où tout semble rose, avec de belles photos, en gros « la famille du blond » de Gad Elmaleh. Tu admets que parfois nos enfants nous soulent, que la vie peut paraitre injuste. Cela change et ça fait du bien. De plus tu travailles dans l’éducation nationale et tu es psychologue.

(Je suis très touchée! Merci!) Peux-tu un peu nous parler de toi?

Je suis un papa de 32 ans, père d’un enfant Iloan (4 ans en novembre) et bientôt d’un second en octobre si tout se bien.

Je suis un papa qui travaille de nuit pour me libérer du temps ou plutôt me priver d’un peu de sommeil pour être le + présent pour lui. Par exemple, je quitte le travail à 7:00 et me dépêche de rentrer pour 7:30 et éviter qu’il aille à la garderie avant l’école et se réveille doucement même si pour cela je dois me coucher vers 9:00 pour me lever vers 15:30 au plus tard même si c’est rare car je pars travailler vers 17:00.

J’essaie de faire pas mal de tâches d’intendance à la maison car ma femme travaille de 8:00 à 18:00 du lundi au vendredi donc difficile pour tout ce qui est rendez-vous pour le petit et d’autres choses encore.

Éducation assez stricte ce qui parfois se ressent dans l’éducation de mon fils même si j’essaie de faire attention. Ce qui peut me faire paraître, pour une personne extérieure, comme étant « sans cœur. » Mais il ne faut pas croire que ça ne me touche pas.

J’essaie de donner le meilleur de moi-même pour mon fils, je regarde plein de blogs, de sites pour faire la meilleure éducation qui soit.

Je suis un père aussi un peu geek. Je suis toute l’actualité des nouvelles technologies. Fan du psg, du sport en général. D’ailleurs, j’ai déjà emmené notre fils voir un match.

Tu sembles être un papa très investi!!! Qu’est ce qui t amène a vouloir témoigner sur mon blog?

Je tente de ne pas reproduire le schéma que j’ai connu dirons nous.
Ce qui m’amène à témoigner sur ton blog, c’est la situation de mon fils qui est en première section de maternelle qui m’interroge sur mon rôle de parent, ce que j’ai pu louper ou mal faire et je voulais, par la même, savoir si d’autres parents ont connu cette situation. Je pense ici trouver des échos d’autres parents

Quelle est cette situation a laquelle tu fais référence?

Tout d’abord mon fils est un enfant de fin d’année.

Depuis 1 mois, il suit des cours d’orthophonie car il a du mal à parler. Il y a deux semaines, l’orthophoniste m’a demandé comment cela se passait en classe. Je lui dis que je n’ai pas eu de retour ni  négatif ni positif mais que je vais me renseigner.

Finalement la semaine d’après, l’ortho a pu rencontrer la maîtresse (qui est aussi la directrice de son école). Elle me dit qu’apparemment depuis janvier cela va un peu mieux mais qu’il a toujours du mal à se concentrer, que c’est un garçon très actif, qui a du mal à respecter les consignes et qui n’est pas encore dans l’apprentissage. Sûrement du à son retard de langage m’explique t elle. Peut être aurai-il besoin d’un bilan psychomoteur (mais bon quand on joue je me dis il arrive très bien).

Aujourd’hui, j’en profite pour demander à son atsem comment cela se passe en classe car elle avait un peu de temps. Et là pas de réponse, un peu gênée. Je lui dis bof? Elle me dit oui, vous devez le savoir, il progresse lentement mais sûrement. Elle ajoute il aura un peu de mal.

Après j’ai demandé à la garderie comment cela se passe et on m’a dit super il joue avec tout le monde, il parle, il est ouvert. Il se débrouille très bien.

Aussi quand  nous sortons de l’école tous les enfants le reconnaissent ceux de son âge ou même les plus âgés comme ceux du primaire.

Mais je pousse un coup de gueule car, si je n’avais pas pris les devants, personne à l’école ne m’aurait renseigné, aidé à me diriger vers des professionnels pour aider mon enfant, l’accompagner. Nous sommes en fin d’année, j’ose penser que vers janvier février on aurait pu m’alerter.

J’ai cette impression que la scolarité de mon fils va être très chaotique voire difficile. En même temps après avoir relu mon carnet de santé, j’ai vu qu’à 4 et demi j’avais toujours très peu de vocabulaire que j’avais du retard finalement j’étais loin d’être bête donc tout n’est pas perdu.

Dernière question : as tu quelque chose à ajouter?

Être parent ou plutôt devenir parent est très difficile. S’il existait un mode d’emploi pour les enfants cela se saurait. Il ne faut pas se décourager même si on a l’impression de tout faire bien.

Est-ce que tu te reconnais dans le témoignage de ce jeune papa ? As-tu déjà vécu quelque chose de similaire ? Est-ce que tu t’es déjà senti en colère et désarmé face au système éducatif ? Comment as-tu réagi ? Bref, raconte-nous tout !

 

 

Cette curiosité mal placée…

oeil trou serrure

Si tu ne le sais pas encore, sache que mon deuzan est malentendant. En fait, il souffre d’une surdité unilatérale. Ceci implique qu’il entend parfaitement d’une oreille et pas du tout d’une autre. Nous avons appris ce handicap à la naissance, lorsque les tests auditifs ont été effectués. En tant que parents, il nous a fallu digérer cette nouvelle. Aujourd’hui, c’est le cas. Mais c’est sans compter sur notre entourage (proche ou pas d’ailleurs) qui ne cesse de nous ramener à cette réalité.

D’abord, c’est à la famille qu’il a fallu expliquer les choses. Certains ont tenté d’être rassurants ; d’autres ont été bouleversés. La blessure est encore béante pour d’autres pour lesquels il convient de ne surtout pas en parler. D’autres, à l’inverse, ramènent tout à cela :

  • Tu trouves pas que son langage est approximatif vu son âge ? (et toi, ta stupidité, tu la trouves approximative ???)
  • Fais très attention aux otites parce qu’il ne faut pas abimer son oreille fonctionnelle (ah bon ???)

J’en passe et des meilleurs (oui, certains membres de ma famille sont très délicats).

Puis, il y a les amis qui se veulent rassurants en te disant qu’ils connaissent le beau frère d’une cousine d’un ami du voisin du père qui a vécu la même chose. Et qu’aujourd’hui, tout va très bien. Ils tentent toujours de trouver l’Anecdote qui est censée te faire du bien, alors même que tu n’abordes pas le sujet.

Enfin, il y a les autres qui veulent à tout prix savoir si, nous, parents, prenons les choses suffisamment à cœur :

  • Mais vous allez le faire opérer quand même ?
  • J’espère qu’il est bien suivi car c’est une pathologie rare 
  • Vous vous êtes renseignés sur les modalités de prise en charge ? 

Voilà où nous en sommes aujourd’hui. Nous ne pouvons y échapper. Ce « handicap » se rappelle sans cesse à nous, que nous le souhaitions ou pas. Je sais que, de la part de certaines personnes, ces paroles sont pleines de bonnes intentions. Mais, je sais également que d’autres nous questionnent pour assouvir une espèce de curiosité mal placée. J’ignore pourquoi. Mais à ces gens intrusifs, j’ai juste envie de dire :

« Dépensez plutôt votre énergie à votre épanouissement personnel plutôt qu’à chercher à entrer dans l’intimité des autres. Vous serez nettement plus heureux. »

Et toi, tu trouves aussi que les gens se permettent des questions, réflexions qui ne les regardent en aucun cas ?

1 2 3