Posts Tagged ‘quotidien’

Mais comment tu fais ???

point-interrogation-bis

Si tu savais le nombre de fois où j’ai pu entendre cette question ces derniers temps… Comment tu fais pour tenir le coup ? Mais comment tu arrives à gérer ? Et comment tu parviens à assurer ? La réponse est simple : je n’ai pas le choix !

Rapide état des lieux : mon six mois ne fait toujours pas ses nuits. Depuis des mois donc, j’enchaîne les siestes nocturnes (car, soyons honnête, dormir 3 heures ne s’appelle pas une nuit pour moi). En parallèle, mon troizan rencontre des soucis à l’école. Des soucis de comportement pour être précise. Il tape, jette, pousse, j’en passe et des meilleures. Hier encore, nous étions convoqués chez la maîtresse/directrice. En résumé, lorsque ce n’est plus bébé qui nous fait la misère la nuit, c’est le grand qui nous crée des soucis la journée (à ce rythme, dans 5 ans, je suis ridée comme un vieux pruneau).

Effectivement, ce ne sont pas des « problèmes » tels qu’on peut l’entendre. Mais disons, qu’avec la fatigue, le moindre pet de mouche peut prendre des proportions énormes. Oui, il y a bien plus grave. Non ce n’est pas dramatique. Mais à trop pousser mémé dans les orties, elle se prend la cruche d’eau avec son chat échaudé.

Alors comment je fais ?

Tout d’abord, ce n’est pas comme si j’avais le choix. Je ne peux décemment pas faire un abandon de domicile (non, non, non, ne me tente pas !). Avec un peu de recul (il m’en reste un tantinet dans l’orteil gauche), j’ai tout de même fondé une jolie famille. Si tu enlèves la fatigue, les soucis, les perpétuelles remises en question, la culpabilité et les interrogations permanentes, c’est plutôt très sympa de vivre à leurs côtés.

Ensuite, je me projette. Je me dis que, d’ici quelques années, les choses se seront apaisées. Ou pas, me diras-tu. Mais je préfère croire à un avenir meilleur (sinon ne me reste plus qu’à mettre la tête dans la poubelle à couches et attendre mon dernier souffle).

Enfin, j’utilise l’humour. Beaucoup. Mon meilleur mécanisme de défense. Mon plus fort allié dans l’adversité. Tous les obstacles que je peux rencontrer sont tournés à la dérision. Cela amène un peu de légèreté dans un quotidien parfois bien lourd. Je ne te cache pas que, parfois, je m’effondre. C’est humain. Mais toucher le fond me permet, la plupart du temps, de repartir de meilleur.

Et toi, comment tu tiens le coup au quotidien ?

 

Se réapproprier son temps

mumsweek

Il y a environ une semaine, j’ai reçu un mail m’invitant à participer à la MumsWeek. Il s’agit d’une semaine de conférences en ligne animées par des experts de tous secteurs : professionnels de santé, psychologues, experts, marques, entrepreneurs …   Chaque conférence a pour objectif de faciliter le quotidien des parents :

  • 10 astuces pour aborder sereinement la diversification alimentaire
  • Comment mieux vivre sa grossesse alitée ?
  • Comment accompagner son enfant précoce?
  • Vacances en famille : comment éviter qu’elles ne tournent au calvaire !

Et bien d’autres encore… A savoir que certaines conférences ont déjà eu lieu mais, en général, un replay est disponible. Pour de plus amples informations, n’hésite pas à te rendre sur le site MumsWeek.

En ce qui me concerne, je me suis inscrite à la conférence intitulée « Mon temps et Moi : 5 pistes pour se réapproprier son temps », animée par Diane BALLONAD ROLLAND, maman de 3 enfants, Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. Alors qu’en ai-je pensé ?

Et bien, plutôt du bien dans l’ensemble ! Diane nous donne des pistes de réflexion et de travail pour mieux articuler son temps :

  • Prendre le temps de calculer le temps consacré aux divers moments de sa semaine : temps professionnel, temps de transport, temps d’actes ménagers, temps consacré aux enfants, etc.
  • Repérer et respecter les temps incompressibles, ceux qu’on ne peut bâcler, accélérer ou encore condenser
  • S’observer agir et être à l’écoute de ses ressentis : à quel moment est ce que je me sens débordé(e) ? A quelle fréquence cela arrive ? Comment cela se traduit il ? Qu’est ce qui fait que je me sens dans cet état ? Etc.
  • Prioriser et planifier : établir, la veille pour le lendemain, une feuille de route avec, au maximum, 5 tâches à accomplir

Et encore plein d’autres pistes que Diane soulève au cours de sa conférence. Elle accompagne le tout de petits exercices dont un qui m’a particulièrement marqué :

Prenez une feuille blanche et faire deux colonnes : d’un côté notez y un « PLUS » et, de l’autre un « MOINS ». Et prenez le temps d’annoter ce que vous voudriez faire, voir ou vivre davantage et réciproquement.

Je trouve cet exercice très pertinent afin de faire le point sur ses envies et observer ce qui compte vraiment à nos yeux.

Bref, je ne vais pas aller plus loin, d’autant que la conférence est disponible en replay. Si, comme moi, tu as l’impression de ne pas ou plus gérer ton temps, n’hésite pas à aller jeter un œil par .

Sache également que Diane BALLONAD ROLLAND tient un blog Zen et Organisée au sein duquel elle propose, outre des articles, des ateliers en ligne mais aussi du coaching personnalisé (ces deux derniers étant, je le précise, des services payants).

Et toi, ton temps, as-tu le sentiment de le gérer ? Ou bien, comme moi, as-tu la sensation qu’il se dérobe sous tes pieds ? Es tu tenté(e) par cette conférence (ou par les autres proposées dans le cadre de la MumsWeek) ?

Etre parent : l’art de feinter

supersaucisse

Alors que je m’évertuais hier à faire manger son repas au tout p’tit (« oh regarde c’est Super Saucisse ! Elle a des supers pouvoirs ! Elle sait voler et atterrir direct dans ta bouche ! »), je me suis mise à réfléchir à toutes ces stratégies que l’on utilise en tant que parent pour faciliter le quotidien. Et l’une d’elles consiste à manier l’art de la feinte avec plus ou moins de succès.

L’un des domaines sur lequel notre imagination est sollicitée en permanence est l’habillement. Et vas y que je joue au toréador pour mettre le manteau. Et hop on fait les marionnettes avec les chaussettes. Et bim le pantalon sur la tête devient des oreilles de lapin. J’vous jure, faudrait me filmer tellement tout ça tourne au ridicule !

Et pour monter dans la voiture, malheur !! Ca aussi ça relève du sketch ! C’est qu’il se débat le bougre ! Là encore, il faut ruser, feinter, détourner pour parvenir à le mettre dans son siège auto. Et les chatouilles sur le ventre, et la petite bête qui monte, et on chante une comptine, et on donne un gâteau (oh, ça va, que celui qui n’a jamais utilisé cette entourloupe me jette la première madeleine !).

Et la sortie de bain, on en parle ? Non parce que mon fils a dû être un cétacé dans une autre vie… Tu le sors de l’eau et c’est le drame ! Il faut alors, encore et toujours, feinter pour éviter que les murs ne tremblent sous les hurlements. En ce moment, je lui donne ma boîte à échantillons (oui je suis la meuf qui a une boîte où elle conserve tous ces échantillons, échantillons qu’elle n’utilisera probablement jamais par ailleurs). Et le jeu de mon fils, c’est de tous les jeter dans la baignoire (ce qui fait que je passe 30 minutes après chaque bain à ranger le bordel. C’est que j’en ai une blinde d’échantillons !). Toujours est il que, pendant ce temps là, il ne me perce pas les tympans…

Finalement, être parent c’est aussi avoir à rendre ludique toutes les tâches du quotidien… Sacré boulot ! Heureusement qu’avec l’âge, tout cela s’atténue (du moins j’espère… pitié, dis moi que ça passe !). Tu imagines s’il fallait aussi faire ça avec les adultes ??? Allé hop, courses de chariots dans le supermarché !!! Au dîner ce soir, Chocapics et Schoko-Bons !!! Origami avec les factures !!! Et shifumi pendant les réunions !!! Quand on y pense, heureusement que nos enfants sont là pour apporter un peu de fun dans notre quotidien…

1 2 3