Trois ans d’une relation exclusive…

dolto attendre un petit frère

Cela va bientôt faire trois ans que nous grandissons l’un à côté de l’autre. Tu es arrivé dans nos vies, en plein hiver (à l’époque, il y avait encore des saisons ma bon’dame !). Tu as débarqué, envoyant tout valser sur ton passage. Ce que je pensais connaître de moi, ce que je pensais connaître de ton père, tu as tout chamboulé… Bientôt, nous allons célébrer trois années d’une relation exclusive.

Mais bientôt aussi, un intrus va arriver. Car c’est probablement ce qu’il sera à tes yeux. Celui qui te vole tes parents. Nous, qui avons été présents uniquement pour toi durant tout ce temps, allons devoir t’amputer un peu d’attention, de temps et d’énergie.

Bien sûr, nous ferons le maximum pour que les choses se déroulent de la façon la plus sereine pour toi. Tu n’as connu que ça : nous trois. Quand j’y réfléchis, cela me fait un peu penser à la façon dont j’ai vécu ton arrivée : dans l’ambivalence la plus totale. Je n’imaginais pas possible de ressentir autant d’amour et de désarroi à la fois. Tu m’as animée dans le meilleur comme dans le pire.

En effet, tout n’a pas été tout rose entre nous. Nous sommes passés par des phases difficiles : la maladie, les crises, … Nous avons commis des erreurs mais aussi fait d’incommensurables progrès. Nous avons évolué, main dans la main. Cette étape, l’arrivée de ton petit frère, il faudra qu’on la traverse ensemble.

Car, crois moi, moi aussi j’aurai besoin de toi. Quand je serai en plein doute, en pleine angoisse, en pleine remise en question, il me suffira de te regarder pour voir que j’en suis capable. Car il est une chose qu’il ne faut pas que tu oublies : à tout jamais, c’est toi qui as fait de moi une maman…

6 Comments on Trois ans d’une relation exclusive…

  1. CompletementNad
    14 janvier 2016 at 15:55 (2 années ago)
    Tu vas gérer et je dirai même mieux vous allez gérer tous ensemble.
    Nous aussi même reflection à l’arrivée des jumelles car comme toi plus de 3 ans de relation exclusive avec la grande.
    Un peu de couac ou tout début mais après tout roule il faut juste se faire confiance.
    Répondre
    • Pasquunemere
      16 janvier 2016 at 16:23 (2 années ago)
      Oui je ne peux qu’imaginer les couacs qu’il peut y avoir au début… A nous de les rassurer afin que les choses se passent le plus « sereinement » possible…
      Répondre
  2. petite yaye
    14 janvier 2016 at 17:03 (2 années ago)
    snif snif, j’ai la larme à l’œil. A son tour il va être confronté à cette ambivalence la plus totale, mais la bonne nouvelle c’est que l’amour ne s’ampute pas, il se démultiplie ! Pluies de chaudoudoux sur vous <3
    Répondre
    • Pasquunemere
      16 janvier 2016 at 16:23 (2 années ago)
      Hihi! T’es gentille <3
      Répondre
  3. Agoaye
    18 janvier 2016 at 18:36 (2 années ago)
    Outch… C’est magnifique !
    Répondre
    • Pasquunemere
      18 janvier 2016 at 21:07 (2 années ago)
      Merci beaucoup 🙂
      Répondre

Leave a Reply