Une fois qu’il est là, on oublie tout… Ou pas !

accouchement http://drolesdemums.com/illustration-humour-marie-crayon/le-futur-papa-et-laccouchement/attachment/accouchement-humour%5B/caption%5D

Samedi soir, un verre de vin blanc dans une main, une clope dans l’autre, une copine parle de son accouchement : « J’en ai bavé ! J’ai eu la péridurale mais, sur la fin, elle ne fonctionnait plus. Je n’arrivais plus à pousser tellement j’étais épuisée. En plus, j’ai eu droit aux forceps ! Quant au placenta, je t’en parle pas. J’ai fait une hémorragie ! Mais j’ai tout oublié dès lors que j’ai eu mon bébé dans mes bras… ».  Euh, comment dire ? Tu m’as pris pour un jambon ????

Nous étions huit femmes. Et, sur ces huit femmes, j’étais la seule à crier haut et fort que « Non, on n’oublie pas ! ». En tous cas, moi je n’ai pas oublié ! Une poche des eaux percée à 8h30, un col passé de 2 à 10 en 1 heure, des vomissements, un malaise, pas de péridurale, une ventouse et un bébé arrivé à 9h37.

Non, je n’oublie cette panique montée progressivement en moi. Non, je n’oublie pas la sensation de perdre tout ce qu’il y a d’humain en moi pour me transformer en une espèce de bête. Non, je n’oublie pas ce délicieux moment où j’étais dans les vapes. Non, je n’oublie pas cette sensation de mort imminente… Comment oublier tout ça ?

Malgré le bonheur d’accueillir mon fils en ce monde, je n’oublie pas les douleurs, la peur, la détresse… Pourtant, ma mère n’avait cessé de me dire « Oui, tu vas douiller. Mais, tu verras, quand il sera là, tu oublieras tout ! ». Mais pourquoi tu m’as menti ???

Certes, il est des femmes pour lesquelles les souvenirs s’estompent… Mais je ne suis pas de celles là. Toutefois, cela ne m’empêche pas d’avancer et de souhaiter un deuxième enfant (oui, tu peux me considérer comme quelqu’un d’honnête mais aussi de masochiste). Aujourd’hui, je sais que rien n’est plus imprévisible qu’un accouchement. Et je suis prête !

Mais, s’il vous plaît, qu’on arrête de dire qu’on oublie tout, une fois que bébé est là…

Et toi, tu fais partie de quel « clan » : se rappelle/se rappelle pas ?? Dis moi tout !

30 Comments on Une fois qu’il est là, on oublie tout… Ou pas !

    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 10:35 (2 années ago)
      Ahahahah!!!! J’ai envie de te dire : tu m’étonnes!!!! 😉
      Répondre
  1. elodie de quatregnomesabord
    15 juin 2015 at 10:22 (2 années ago)
    De celles qui sont dans le déni :’)
    Lol
    Oui j’ai sais oui je me en rappelle mais non tout va bien j’ai tout oublier c’était merveilleux ….
    C’est vrai c’était merveilleux … mais juste quand c’était fini
    Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 10:29 (2 années ago)
      Ahahah! J’ai ri!!
      Répondre
  2. Mam'imparfaite
    15 juin 2015 at 10:25 (2 années ago)
    Non je n’oublie pas… !!!!! (C’est pas humain.. )
    Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 10:29 (2 années ago)
      Oh que oui c’est humain!!!!
      Répondre
  3. Rose comme trois pommes
    15 juin 2015 at 10:42 (2 années ago)
    Alors là je te rassure, moi non plus je n’ai rien oublié ! Ni de l’accouchement (cata) ni des suites de couche.
    En revanche, pendant quelques temps ensuite, je me disais que je ne serai jamais capable de recommencer, et ça ce n’est plus vrai.
    Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 10:48 (2 années ago)
      Je te rejoins complètement!! Des souvenirs gravés dans la roche avec, au départ, un refus total d’y retourner… Et pourtant, le cerveau fait magnifiquement bien son travail (et c’est tant mieux pour la survie de l’espèce 😉 )
      Répondre
  4. Sophie
    15 juin 2015 at 10:44 (2 années ago)
    13 ans et 11 ans c’est l’age de mes deux bébés et pourtant je me rappel de chaque instant, les deux étaient différents mais nooooon je n’ai pas oublié. Ma mere aussi m’avait tu verra c’est des douleurs doubliette mais j’aurai me mefier elle avait essayé de me faire croire au pere noel aussi hihi
    Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 10:49 (2 années ago)
      Oh mais c’est bien vu ça!!! Père Noel, petite souris et accouchement, même combat!!! En tous cas, si j’ai une fille, promis je lui dirai toute la vérité : on oublie pas mais cela ne nous empêche pas de signer à nouveau 😉
      Répondre
  5. CaroleB
    15 juin 2015 at 10:50 (2 années ago)
    ON OUBLIE PAS!!!
    J’ai toujours trouvé cette phrase très très con, on me l’a dit avant accouchement j’y croyais déjà moyen, mais en y repensant maintenant je trouve même enrageant cet espèce de mythe. Et pourtant j’ai eu un accouchement assez simple, sans grande douleurs physique grâce à la péri (que je voulais). Mais je n’oublierais cette montée absolue dans l’angoisse, l’impression de ne plus être moi même, la peur. J’ai pleuré quand on m’a posé ma fille dans les bras, oui, mais c’était vraiment de soulagement, savoir que cette épouvante là s’arrêtait. Mais que je n’oublierai jamais.
    Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 10:52 (2 années ago)
      J’adore les mots que tu utilises! Ils retranscrivent vraiment la réalité des choses! (par contre, si une « nullipare » passe par là, je pense qu’elle doit être en pleine crise de panique 😉 ).
      Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 10:56 (2 années ago)
      Tu m’étonnes!!!
      Répondre
  6. monica
    15 juin 2015 at 10:52 (2 années ago)
    Lol ma pauvre!
    Moi je fais partie des connasses qui ony eu un accouchement de reve (hormis mon retour a lhosto une semaine plus tard por une retention placentaire). Donc oui je me souviens de tout, meme de la douleur des contractions au bord de mévanouir mais je lai tellement bien vécu que ca ne me derange pas.
    Par contre jai pleins de copines qui ont eu des accouchements bien plus difficiles et qui n ont rien oublié meme un an plus tard et qui du coup ne souhaitent pas refaire d enfant…
    Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 10:55 (2 années ago)
      Mais oui!!! C’est ça la vérité!! C’est que parfois, certains accouchements se passent si mal que cela freinent certaines mamans à refaire un enfant. Donc le mythe « on oublie tout et, quelques années après on recommence », il faut vraiment le faire tomber!
      Répondre
  7. ingrid73
    15 juin 2015 at 10:55 (2 années ago)
    ça fait dix ans !! (déjà)
    mais c’est comme si c’était hier !! 3eme accouchements sans péridurales (jamais le temps!!) une honte !!
    Mon gynéco pas là donc son super collègue (je ne sais pas ce qu il est venu faire en gynéco)
    Parce qu après que la sage femme m a aidé à sortir ma petite qui se présenter de traviole , il attendait avec le cordon qui nous relier quelques minutes avant à le faire tourner (en faisant gicler du sang partout sur les murs sur la sage femme et sur moi !!) que les contractions reviennent pour le placenta ).
    J ‘ai tellement souffert avant , et j étais tellement ahuri de voir ce qu il faisait que je ne lui ait rien dit !!! un cauchemar !! et heureusement que c’était la petite dernière sinon j aurais été mal pour en faire un autre !! Alors non on oublie pas 🙂
    Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 10:59 (2 années ago)
      La vache!!! T’as pris cher aussi!! Certains accouchements ressemblent vraiment à des films d’horreur!!!
      Répondre
  8. Weena
    15 juin 2015 at 11:01 (2 années ago)
    hum … middle ???
    Je me souviens de tous les détails (en même temps, j’ai accouché il y a moins d’un an), je sais que j’ai eu mal à certain moment, que ça a été physique, mais j’ai beau essayer, je ne me rappel physiquement de la douleur …
    Y’a des trucs, quand tu y repense tu as mal comme quand c’est arrivé, là, rien, nada … et des fois, ça me fait flipper : comment peut on oublié 10h de souffrance avant la pose de la péridurale ????

    Après, j’estime avoir eu un accouchement long, mais de rêve, à tel point que j’aurais pu recommencer une grossesse directe après XD
    C’est les trois premier mois de privation de sommeil qui pique un peu plus et encore, j’ai « déjà oublié » puisque l’envie d’un deuxième taraude … (oui, moi aussi je suis honnête et masochiste)

    Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 11:03 (2 années ago)
      Ahahah! Bienvenue aux clubs des HM (honnête-maso). Après, si tu as oublié la douleur, c’est tant mieux! Peut être que ton cerveau a hyper bien fait son job et a refoulé tout ça 😉
      Répondre
  9. Emma June
    15 juin 2015 at 11:16 (2 années ago)
    ahaha! Que celle qui a inventé cette légende urbaine se dénonce immédiatement! lol
    Moi non plus je n’ai rien oublié!
    J’ai eu la chance d’avoir un accouchement relativement simple et rapide mais néanmoins, je me souviens de tout les trucs moins glop aussi et j’avoue que j’ai beaucoup beaucoup de mal à comprendre les masochistes de « tiens si je le refaisais pour voir » lol
    Mais bon, il en faut 🙂
    Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 11:21 (2 années ago)
      Vive les masochistes!!!!! Je pense que cette légende doit tenir à une baisse du taux de natalité dans le pays à un moment donné! Les hauts dirigeants ont du tenir une table ronde avec pour ordre du jour « comment faire pour inverser la tendance? ». Et, c’est à ce moment qu’est venue l’idée de balancer cette phrase « tu verras, après on oublie tout… ». Je ne vois pas d’autre explication 😉
      Répondre
  10. Sarah Lma
    15 juin 2015 at 11:21 (2 années ago)
    Houlaaaa sachant qu’ à mon 2 ème j’ai juste failli y passer , je risque pas d’oublier ! Mais y a pas à dire, après un premier catastrophique et un deuxième ou j’ai failli y rester , je dois être maso ou suicidaire ( au choix lol) pour en avoir fait un troisième !!! ( pour lui tout s’est bien passé et sans péridurale s’il vous plaît ) . Sont beaux nos loulous hein? Mais qu’ est ce qu’ on en bave lol
    Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 11:25 (2 années ago)
      On doit avoir une espèce d’hormone de « tu sais que tu vas en chier mais retournes y quand même!!« . Ou alors on a été programmé génétiquement. Je ne vois rien d’autre 😉
      Répondre
  11. Chris8409
    15 juin 2015 at 11:25 (2 années ago)
    Je n’ai pas oublié mes 2 accouchements….
    Le premier, il y a 11 ans par césarienne, pas de papa avec moi car interdit et les douleurs qui ont suivie…. puis il y a 7 ans la deuxième césarienne (des jumeaux donc obligatoire ), avec un papa qui pouvait nous voir et c’est quand même plus plaisant, mais une grave hémorragie derrière qui n’a pas été vu rapidement…. Heureusement que mon homme et mes parents étaient avec moi pour donner l’alerte…. puis les douleurs les jours suivants et la nouvelle transfusion car la première n’avait pas suffit…. un vrai légume plein de douleurs et de bleus….
    et 2 garçons en pleine santé, magnifiques comme des dieux…. épuisée pendant plus d’un mois …. on oublie rien , mais juste en les regardant on sait qu’ on a souffert pour du bonheur donc c’est pas grave….
    par contre j’avoue que je ne recommencerai pas… Lol
    Répondre
    • Pasquunemere
      15 juin 2015 at 11:28 (2 années ago)
      Hihi! Oui, voilà, l’explication tient sans doute à ça : voir ses enfants grandir et évoluer de jour en jour… La plus belle récompense pour le plus beau des carnages 😉
      Répondre
  12. MumChérie
    16 juin 2015 at 07:43 (2 années ago)
    J’avoue que malgré les difficultés, les mauvais souvenirs s’estompent… Je ne garde naturellement que le meilleur, et doit faire un effort pour convoquer les souvenirs plus douloureux… Auto protection ? 😉
    Répondre
    • Pasquunemere
      17 juin 2015 at 11:30 (2 années ago)
      Hihi! Peut être bien! Le cerveau peut parfois être notre meilleur ami 😉
      Répondre
  13. anyo
    16 juin 2015 at 13:46 (2 années ago)
    Rien qu’en te lisant je me rappelle de la douleur de la 1ère vraie contaction!!
    Et là pour cette quatrième naissance je suis arrivée terriblement angoissée car j’avais encore en tête mon hurlement « je vais mourir » pour la naissance de la troisième… Au delà de la douleur, c’est cet état animal qui m’a le plus choqué et j’ai dû faire venir une sage femme dans ma chambre en plein baby blues pour en parler car je ne me reconnaissais pas! Après relecture de l’accouchement elle m’a dit que c’était normal !
    Heureusement que mon cerveau est très sélectif car il n’y aurait pas eu 4 enfants sinon 🙂 (par contre pour un cinquième… je vais peut-être forcé mon cerveau à bien se souvenir 😉 )
    Répondre
    • Pasquunemere
      17 juin 2015 at 11:12 (2 années ago)
      Non mais c’est ça!!! Cet état animal auquel tu fais référence, c’est tout à fait ça! Je n’avais plus la parole, je ne contrôlais plus mon corps, j’arrivais à peine à gérer ma respiration… J’étais vraiment devenue une « bête »!!!
      Répondre

Leave a Reply