Vivre dans un désert médical

densité médicale

Hier soir, en allant chercher mon tout p’tit à la crèche, j’ai remarqué que son œil était purulent (au passage, bon ap’ !). J’ai donc discuté avec l’une des dames qui m’a précisé que la conjonctivite était un motif d’éviction. Toutefois, il était possible de passer outre avec un traitement médical. Passage par la case doc’ obligatoire donc.

De suite, j’appelle le secrétariat afin d’avoir rapidement un rendez-vous, voire même juste une prescription de collyre. Et là, on m’annonce que le prochain créneau dispo est dans une semaine. Pas intérêt d’avoir la chiasse moi j’vous l’dit ! J’appelle donc d’autres cabinets : « vous faites partie de la patientèle ? Non alors désolée, ça ne va pas être possible ». On m’a même dit « au pire, passez aux urgences ». Passer aux urgences pour une conjonctivite, comment dire ?…

Heureusement pour nous, nous avons l’option « mamie retraitée » pas loin. Aujourd’hui, le tout p’tit est donc chez sa grand-mère car pas de traitement officiel. Il est soigné (je suis évidemment allée à la pharma) mais ce n’est pas suffisant pour que la crèche l’accepte.

Je comprends leurs motifs. Mais comment font les parents qui n’ont pas la carte « grand parent pas loin ». Ils utilisent une journée enfant malade ? Pour une conjonctivite ? WTF ?

Nos possibilités sont donc limitées : urgences/pharmacie. Avoir un rendez vous chez le médecin, par chez nous, relève de l’exploit. Que dis-je, du miracle même ! Alors comment faire lorsque ton enfant a besoin d’avoir un rendez vous rapidement sans que cela ne relève d’une urgence à proprement parler ? Et bah tu te démerdes ! Soit tu avances à tâtons en faisant confiance à ton pharmacien, soit tu participes à l’engorgement des urgences pour de la bobologie. Voilà où nous en sommes aujourd’hui avec le tout p’tit.

Je vis dans un désert médical et c’est la merde. Et par chez toi, comment ça se passe ? Ton doc est disponible ? Ou tu galères comme moi à avoir un rendez vous ?

12 Comments on Vivre dans un désert médical

  1. Madame Hérisson
    21 janvier 2015 at 13:27 (3 années ago)
    Généralement, on galère. Pas de désert médical ici (on est en région parisienne) mais médecin over-booké donc je croise fort les doigts à chaque fois qu’il faut appeler pour un rdv médical dans la journée. Généralement, j’ai un rdv pour le lendemain ou le soir mais je sais qu’il ne faut pas qu’on tombe malade le mardi car mon médecin ne travaille pas ce jour-là… Pendant les vacances de Noël, j’ai cru mourir avec ma rhino-pharyngite-conjonctivite (glam’) mais j’ai eu la combo magique : vacances + grève des médecin… Je suis donc allée à la pharmacie pour me soigner (et mourir en paix).
    Répondre
    • Pasquunemere
      22 janvier 2015 at 10:50 (3 années ago)
      Non mais c’est ça. On nous casse les oreilles avec « l’auto-médication c’est maaaaal! ». Sauf que bah si on le fait, c’est qu’on n’a pas bien le choix! Mais du coup, j’en arrive à un point où je m’en remets totalement à mon pharmacien. Et, coup de bol, jusqu’à présent, il ne s’est jamais planté! Heureusement qu’il est là! D’ailleurs j’aurais du lui offrir une boite de choco à Noël!
      Répondre
  2. Walter
    21 janvier 2015 at 13:48 (3 années ago)
    Bonjour l’île de France est un désert médical malheureusement aussi. J’ai de la chance je viens de trouver un médecin à 20mn qui prend les rdv dans la journée. Ou le lendemain et justement il vient de me dire, je vais stopper les nouveaux clients. C’est une honte, ils vont tous s’installer dans la côte d’azur.
    Répondre
    • Pasquunemere
      22 janvier 2015 at 10:51 (3 années ago)
      Et oui, c’est ça le hic! Il devrait y avoir des quotas à la sortie de leurs études. J’entends bien que le Sud fasse davantage rêver que le Nord… Toujours est il que nous, on se retrouve dans une galère monstre!
      Répondre
  3. Adélidélo
    21 janvier 2015 at 18:49 (3 années ago)
    Idem ici! Lilou a eu une conjonctivite lundi, je suis rentrée tard dans la nuit donc mardi je l’ai gardé à la maison. On est allées chez le médecin, sans rdv ce jour là, on a attendu deux heures… Tout ça pour une ordonnance…….
    Répondre
    • Pasquunemere
      22 janvier 2015 at 10:52 (3 années ago)
      Pfff c’est incroyable d’en arriver là. Tu patientes trois plombes, on te reçoit à l’arrache pendant 5 min et bim 28 euros! Moi ça me flingue à chaque fois (enfin quand j’arrive à avoir un rdv!)
      Répondre
  4. petite yaye
    22 janvier 2015 at 00:08 (3 années ago)
    et bien ça va peut-être te paraître bizarre mais à Dakar nous n’avons pas de souci car le critère financier restreint la clientèle des cabinets privés et tu peux donc trouver de très bons généralistes et spécialistes (dont beaucoup qui ont fait leur internat en France) et avoir un rdv le jour même. testé : généraliste jour même, pédiatre dans la semaine, mais créneaux le jour même pour les cas urgents, dentiste jour même, échographie/radio et même scanner : jour même, ostéo jour même, gyneco de ville dans les 3 jours (à la maternité il fallait bcp plus programmé et du coup il ne fait presque que de l’obstétrique, suivi fin de grossesse et accouchements), dermato jour même. Bref : un vrai confort (pour ceux qui ont les moyens de se le payer je précise…)
    Répondre
    • Pasquunemere
      22 janvier 2015 at 10:57 (3 années ago)
      Mais quelle chance tu as! Enfin tu fais bien de souligner tout de même que c’est réservé à une « élite ». En tout cas, ce doit être un sacré confort pour Michoco et toi de savoir que vous pouvez être pris en charge rapidement!
      Répondre
  5. Emma June
    22 janvier 2015 at 10:43 (3 années ago)
    Par chez moi il y a des médecins mais comme toi, quand j’ai eu besoin d’un RDV pour MisterBB (pour une big gastro) pas moyen!! J’ai appelé 5 docteurs dont certains avaient même de la place!! Mais comme je n’étais pas de la clientèle,ils m’ont dit non(WTF!!) J’ai bien eu envie de leur rappeler leur serment tout ça…bon au final, y en a 1 qu’à eu pitié et qui m’a donné un RDV mais on m’avait aussi conseillé les urgences! (nan mais on marche sur la tête!).
    Je me passerais franchement bien des médecins si l’on n’avait pas besoin d’ordonnances pour tout et n’importe quoi (d’autant que maintenant, il n’y a quasi plus rien de remboursé en +).
    Bref, gros coup de gueule aussi et effectivement quand il est malade, c’est « jour enfant malade »…
    Répondre
    • Pasquunemere
      22 janvier 2015 at 11:02 (3 années ago)
      Pfff c’est scandaleux! Vivre dans un pays où l’accès aux soins est libre et quasi gratuit et qu’on en soit empêché pour des questions « logistiques ». C’est dramatique.
      Répondre
  6. Brioche
    22 janvier 2015 at 17:09 (3 années ago)
    Coucou, effectivement c’est super chiant mais il y a maintenant les maisons médicales.
    Courrage
    Répondre
    • Pasquunemere
      22 janvier 2015 at 17:55 (3 années ago)
      Je ne sais pas comment fonctionnent les maisons médicales par chez toi. Mais chez nous, elles ne sont ouvertes que les week end et jours fériés… Merci pour tes encouragements! On en a bien besoin 🙂
      Répondre

Leave a Reply